18 oct. 2008

Séquence latin 5e : la familia - séance 4

séance 4 / Objectifs lire une lettre de Pline le Jeune et approfondir la connaissance des rapports maîtres/esclaves dans la familia.

DES ESCLAVES ASSASSINENT LEUR MAÎTRE

C. PLINIUS ACILIO SUO S.

Rem atrocem nec tantum epistula dignam Larcius Macedo vir praetorius a servis suis passus est, superbus alioqui dominus et saevus […] Lavabatur in villa Formiana. Repente eum servi circumsistunt. Alius fauces invadit, alius os verberat, alius pectus et ventrem […] contundit ; et cum exanimem putarent, abjiciunt in fervens pavimentum, ut experirentur an viveret. Ille […] immobilis et extentus fidem peractae mortis implevit. Tum demum quasi aestu solutus effertur ; excipiunt servi fideliores, concubinae cum ululatu et clamore concurrunt. […]Vivere se - et jam tutum erat - confitetur. Diffugiunt servi ; quorum magna pars comprehensa est, ceteri requiruntur. Ipse paucis diebus aegre focilatus non sine ultionis solacio decessit […]. Vale.

Pline le Jeune, Lettres III, 14.

 
CAIUS PLINE SALUE SON CHER ACILIUS.

Voici une affaire horrible et méritant mieux qu’une lettre : Larcius Macedo, ancien préteur, a été assassiné par ses esclaves. C’était du reste un maître hautain et cruel […]. Il prenait un bain dans sa villa de Formies. Soudain ses esclaves l’entourent…………………………

………………………………………………………., un autre lui meurtrit de coups la poitrine et le ventre […]. Quand ils le croient mort, ils le jettent sur les dalles brûlantes, pour vérifier s’il vivait. Lui […], restant étendu sans bouger, leur fit croire qu’il était bien mort. Alors seulement on l’emporte, comme s’il avait été étouffé par la chaleur ; des esclaves plus fidèles le reçoivent, ……………………………………………….

………………………..……... […] Il avoue - car il était désormais en sûreté - qu’il est vivant. Les esclaves s’enfuient de tous côtés. On en arrête une grande partie, on recherche les autres. Le maître, ranimé avec peine pour quelques jours, mourut, non sans la consolation que lui procura un châtiment […]. Adieu, porte-toi bien.


 


VOCABULAIRE

alius … alius : l’un … un autre
cum Préposition + abl. = avec

fauces, ium, f.pl. : la gorge

invado, is, ere, vasi, vasum : se jeter sur
os, oris, n. : le visage
verbero, as, are, avi, atum : frapper


LECTURE DU TEXTE


I. La lettre

1. Montre que Pline écrit une lettre, en t’appuyant sur le paratexte et le texte.

2. En général, à quelle personne et à quel temps sont les verbes dans une lettre, et quelles informations t’attends-tu à y trouver ? Quels éléments du texte indiquent que Pline écrit un récit dans cette lettre ?

3. Délimite les différentes parties de ce récit en t’aidant de la traduction, et donne-leur un titre.

II. Les rapports maître/esclaves

1. Pour quelle(s) raison(s) les esclaves attaquent-ils leur maître ? Relève dans le texte latin un mot qui caractérise ce dernier et qui doit te rappeler un des rois de Rome.

2. Comment peux-tu caractériser l’attaque des esclaves ? La fin du texte indique que leur maître s’est vengé : de quelle manière a-t-il pu le faire ? Appuie-toi notamment sur l’image pour répondre.

3. Cette histoire reflète-t-elle l’ensemble des rapports entre les maîtres et leurs esclaves à Rome ?

III. Traduction

Traduis les passages soulignés dans le texte latin, en t’aidant du vocabulaire donné et des mots de sens transparent. N’oublie pas de repérer le verbe, son sujet et son complément avant de traduire.

 

INTERROGATION DE VOCABULAIRE


l’enfant en bas âge : ……………………………

le père : …………………………………………

le fils : …………………………………………

le vieillard : ……………………………………

l’esclave : .............................................................

puella, ae, f. : ……………………………………
gens, gentis, f. : …………………………………

liberi, orum, m. pl. : ……………………………

adulescens, entis, m. : ………………………….

matrona, ae, f. : …………………………………