Lettres
&
Langues et culture de l'Antiquité

  Accueil > Numérique et Lettres > Activités intégrant le numérique > Une séance d’orthographe en salle informatique

Une séance d’orthographe en salle informatique

20 / 06 / 2007 | le GREID Lettres


Cette séance peut s’intégrer dans n’importe quelle séquence, à la suite d’un court travail d’écriture, et prend comme point de départ les textes des élèves. Elle a été conçue pour des élèves de sixième mais peut bien entendu être adaptée en fonction du niveau.

par Caroline d’Atabekian.

Préparation

Il s’agit d’annoter les fautes d’orthographe du texte de chaque élève, sans les corriger ; pour chaque faute, on indiquera, à l’aide d’une grille distribuée aux élèves, la nature de la faute. On écrira par exemple "A" pour une faute d’accord, "C" pour une faute de conjugaison etc.

-> Voir la grille explicative au format pdf.

Le texte une fois corrigé doit donner quelque chose comme ceci :

 

En prévision d’une notation juste, les plus courageux peuvent compter le nombre de fautes et le noter dans un coin (pour le comparer au nombre de fautes après autocorrection par l’élève).

Lorsqu’un élève n’a pas ou a peu de faute(s), il s’agit alors de mettre en évidence les maladresses de langage, de style, et repérer les endroits où le vocabulaire mériterait à être amélioré.

 

Logiciels et utilitaires nécessaires

BOF (Bréviaire d’orthographe française) - télécharger BOF (gratuit).

Un dictionnaire électronique simple (Petit Robert Junior, Dictionnaire Hachette...). Si vous n’avez pas de dictionnaire sur cédérom, mais que la salle informatique est connectée à Internet, vous pouvez consulter un dictionnaire en ligne.

Un dictionnaire des synonymes (les cédéroms du Petit Robert et du dictionnaire Hachette en ont un intégré). Vous pouvez également en trouver un en ligne : http://elsap1.unicaen.fr/cherches_b.html

Lirebel Plus sixième - voir la présentation en ligne

 

Déroulement de la séance

Dans un premier temps, rendre les textes annotés mais non notés (on peut aussi décider de les rendre avec une note qui ne prend pas en compte l’orthographe). Les élèves vont devoir corriger eux-mêmes leurs propres fautes à l’aide des dictionnaires et du BOF. Distribuer la grille de correction (grille explicative au format pdf ) et l’expliciter aux élèves.

Consigne : récrivez votre texte (en sautant des lignes !) sans faute. Pour ceux qui ont peu de fautes : améliorez votre texte en récrivant les passages maladroits et en enrichissant le vocabulaire grâce au dictionnaire des synonymes.

Pendant la suite de la séance, il n’y a plus qu’à prodiguer les nombreux conseils dont les élèves auront besoin (et ils ne manqueront pas de les demander !).

 

Approfondissement

Pour certains élèves ayant fait des fautes caractéristiques, on pourra proposer des exercices d’orthographe plus ciblés : voir notamment les exercices de LIREBEL, et les exercices sur les homophones de Framanet.

 

Attention, prévoyez que la réécriture du texte génère toujours de nouvelles fautes !

 


 

Fil twitter de @DANECreteil

  • date jnum2 juin 2017

    Séminaire académique @AcCreteil sur les #HumanitesNumeriques #HNCreteil le 21/06 à @canope_94 Inscription ici > lien
  • date jnum26 juin 2017

    Pendant les vacances d'été, découvrez la sélection #LittératureJeunesse d' @Eduscol #maternelle #cycle1 lien
  • #SILEfrance2017 quelle est la place de la typographie à l'école ? @ESPECreteil @CREALEC_UdeS @UPECactuspic.twitter.com/Nzg5RGpgCM
  • date jnum15 juin 2017

    Jimmy Wales, créateur de #Wikipédia annonce le lancement de #WikiTribune, plateforme de journalisme anti#fakenews,pour septembre #vivatechpic.twitter.com/7bkx7gZXjH
  • date jnum25 juin 2017

    #DonnéesPersonnelles et #ViePrivée : Je garde ma vie privée privée! Fiche pédagogique et pratique (PDF) lien
0 | 5 | 10 | 15 | 20