Lettres
&
Langues et culture de l'Antiquité

  Accueil > Collège > Sixième > Séquence 6e : "Les Chats" de Marie-Hélène Delval

Séquence 6e : "Les Chats" de Marie-Hélène Delval

20 / 06 / 2007 | le GREID Lettres


 

Objectifs :

  • Faire lire avec plaisir une œuvre intégrale

  • Amener l’élève à l’autonomie par la construction du sens

  • Faire (r)écrire les élèves avec méthode

  • Exploiter les cahiers d’évaluation

par Annie Naulin, clg Saint-Exupéry de Rosny

 

Cette démarche suppose la lecture intégrale préalable du roman, ce qui n’ a posé aucun problème dans mes 2 sixièmes.
Les élèves avaient été très intéressés par l’incipit de ce roman dans les tests ministériels.
Il m’a semblé que l’étude en serait intéressante car :

- la lecture passionnerait les enfants, ce qui s’est réellement produit.

- elle permettrait un retour aux tests.

 

Déroulement de la séquence

Séance 1 : compréhension globale

Une ½ h de travail en groupes, une ½ h de confrontation, où le professeur a un rôle de guide entre les élèves qui émettent des hypothèses puis les valident, pour construire le sens.
De plus, ce travail par groupes permet à ceux qui n’auraient pas lu de s’intéresser, de comprendre l’œuvre et ainsi de pouvoir faire les travaux notés.

LES CHATS, Marie-Hélène DELVAL (Bayard éditions)
(Les pages correspondent à l’édition de novembre 97)

1. Qu’avez-vous compris de ce roman en ce qui concerne l’étrange, l’anormal ? Avez-vous compris la même chose ? Comment appelle-t-on ce genre de roman ?

2. Qui de Sébasto ou de Da commence à comprendre en premier que les chats sont diaboliques ? Pourquoi ?

3. A quelle page Da comprend-il vraiment le mystère ?

4. Da aurait-il pu se sauver pour échapper à son sort ? Pourquoi ne l’a-t-il pas fait ? De quelles qualités a-t-il fait preuve ?

voir les éléments de correction

 

Séance 2 : retour aux cahiers de tests d’évaluation

Travail sur les différentes questions de compréhension.

Travail sur l’expression écrite : analyse des erreurs, de la cohérence avec le sujet.
Les élèves " rient " de leur travail de début d’année et pensent que ce n’est pas le fait d’avoir lu l’œuvre complète, mais plutôt d’avoir mûri et appris des notions : mise en page avec alinéas et §, emploi des tps du récit au passé…

Expression écrite (coef. 1) : récrire le récit de son cahier (ne pas réinventer une autre histoire), mais en tenant compte du danger représenté par les chats et en respectant le schéma narratif (étapes, alinéas, §).
Lancement de l’écriture en classe, à finir à la maison et à rendre au propre.

 

Remarque :

Cette séance d’écriture peut être maintenue mais sans le retour aux tests ministériels :

  • Dans le cas d’une classe qui aurait du mal avec la lecture préalable de tout le roman, on pourrait commencer par l’expression écrite qui avait été proposée dans les tests. À la suite de la lecture des deux premiers chapitres, les élèves doivent imaginer une suite insistant sur le danger représenté par les chats. Ces hypothèses favoriseraient la suite de la lecture.

  • On peut aussi proposer, après les questions de lecture à la maison, de bien lire les pages 128 à la fin. Après un échange en classe, on peut leur demander d’écrire la suite de la lettre que Da a adressée à Sébasto, page 139.

  •  

    SUJET : Imaginer la suite de la lettre que Da a écrite à Sébasto pour lui expliquer son sacrifice, à la première personne. Le devoir comportera trois paragraphes (passer une ligne entre chacun d’eux) :

    Dans le premier, vous recopierez en rouge et sans erreurs, le début de la lettre, page 139. Les fautes de copies seront pénalisées.

    Puis vous continuerez en bleu pour les deux paragraphes suivants.
    - Dans le deuxième, Da expliquera la nécessité de son sacrifice, ainsi que son déroulement.
    - Dans le troisième, il fera ses adieux chaleureux à Sébasto et l’encouragera pour son avenir.

 

Séance 3 : correction de l’expression écrite

Réinvestissement de la séquence précédente : percevoir et utiliser le schéma narratif.

 

Séances 4 : La narration (travail collectif)

I. Auteur/narrateur
1. Quel est l’auteur du roman ? Et le narrateur ? Est-il un personnage de l’histoire ? Relevez dans le 1er chapitre des pronoms personnels pour le prouver. Le narrateur est donc :

2. Qui est le locuteur (qui parle) dans les pages écrites en italiques ? Qu’en déduisez-vous sur le nombre de narrateurs du roman ?

II. Le schéma narratif
SI et EM : p.5 à 21
3. Relevez toutes les caractéristiques de la SI : expressions montrant que tout est banal, temps majoritaire…

4. Pourquoi Sébasto est-il heureux malgré le fait qu’il ne puisse pas aller en vacances ?

5. Relevez dans les trois premiers chapitres (en indiquant les pages.) les expressions qui prouvent qu’un drame va se passer dans le courant de l’été.

Péripétie 1, Péripétie 2…
6. Quel est le premier vrai problème à la p.25 ?

7. A la p. 33, pourquoi le verbe " BUVAIENT " est-il en majuscules ?

8. A quels événements vont correspondre les péripéties suivantes ? Quelle remarque peut-on faire sur la taille des animaux tués ? De quoi a peur Sébasto aux p.101 et 102 ?

9. A quel chapitre (donnez les pages) y a-t-il un répit dans l’action : en quoi consiste-t-il ?

10. Pourquoi le septième chat ne doit-il surtout pas apparaître ?

SF : p. 139 à la fin
11. Est-elle heureuse ou malheureuse ? Justifiez votre réponse.

voir les éléments de correction

 

Travail individuel à la maison : devoir sur feuille (coef.1)

Questions de lecture n°2 : Les Chats, M-H DELVAL p.119 à 125

Consignes : consulter les questions de lecture n°1 : consignes pour répondre à une question et correction.
Attention

- à la présentation (S2 je produis, Nom en premier et en majuscules, cadre, marge…)

- aux réponses : elles doivent être rédigées, les expressions de texte doivent être entre guillemets. Les fautes de copie seront pénalisées.

- au barème : 4 points par réponse

1. Pourquoi Da est-il venu voir Sébasto chez lui ? Donnez le maximum de détails dans votre réponse.

2. Pourquoi Da ne répond-il pas aux questions de Sébasto ? Da est-il anxieux, agité ? Pourquoi ?

3. Cette attitude rassure-t-elle Sébasto ? Pourquoi ?

4. Pourquoi le rire de sa mère paraît-il incongru à Sébasto ? Répondez en commençant par donner sens de l’adjectif « incongru ».

5. Pourquoi Sébasto comprend-il qu’il se passe quelque chose de très grave à la fin du chapitre ? Relevez des phrases qui annoncent le drame imminent.

voir les éléments de correction

 

Séances 5 : correction + évaluation individuelle sur table (coef. 3)

Questions de lecture n°3 : Les Chats, M-H DELVAL p. 133 à la fin

Vous devez avoir devant vous les questions de lecture n°2 pour les consignes, et la correction.

P. 133 à 138
1. En quoi le rêve de Sébasto est-il prémonitoire (= qui annonce ce qui va se passer) ? 2pts

2. Quels sont les deux indices qui permettent à Sébasto de comprendre que Da est mort dans l’incendie ? 4pts

P.139 à 147
3. Quel motif donne-t-on dans l’article de journal à la mort de Da ? Qu’est-ce qui fait penser à cette version ? 6pts

4. Où Sébasto trouve-t-il la solution du mystère ? Recopiez le passage (3-4 lignes maximum) qui indique comment se débarrasser des chats diaboliques. 6pts

149 à la fin
5. Dans quel état moral se trouve Sébasto dans ce dernier chapitre. Justifiez votre réponse par des phrases personnelles et des citations du texte entre guillemets. Recopiez la note d’espoir sur laquelle se termine quand même le roman. 2pts

voir les éléments de correction

 

Séance 6 : correction du questionnaire de lecture

Séance 7 : lecture de texte

« Le chat » de Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal
La séance commence par l’émission d’hypothèses sur le sens du poème, notamment sur le rapport entre le chat et la femme et par l’explication de certains mots ou expressions du texte (les élèves sont étonnés par l’opposition des adjectifs « subtil » et « dangereux » ).

Elle vise ensuite à faire maîtriser la métrique du poème, et enfin à faire lire les élèves à haute voix car ce n’est pas évident pour eux de respecter la règle du « e » atone (il faut leur faire souligner ceux qui se prononcent et leur faire barrer ceux qui ne se prononcent pas), ni de lire : « caressent à loisir, jusques à la tête, nagent autour,  » avec la liaison. 

LE CHAT

Viens, mon beau chat, sur mon cœur amoureux ;
Retiens les griffes de ta patte,
Et laisse-moi plonger dans tes beaux yeux,
Mêlés de métal et d’agate.

Lorsque mes doigts caressent à loisir
Ta tête et ton dos élastique,
Et que ma main s’enivre du plaisir
De palper ton corps électrique,

Je vois ma femme en esprit. Son regard,
Comme le tien, aimable bête,
Profond et froid, coupe et fend comme un dard,

Et, des pieds jusques à la tête,
Un air subtil, un dangereux parfum,
Nagent autour de son corps brun.


Charles BAUDELAIRE
Les Fleurs du Mal (1857)

 

Séance 8 : Expression orale, récitation

Pour améliorer le soin et la lisibilité de l’écriture, je demande que les poésies soient recopiées, sans fautes évidemment, et illustrées. Cette copie doit être rendue lors de cette séance.

Le barème leur est donné d’avance : 6 pts pour la copie et l’illustration , 7 pts pour la mémorisation, 3 pts pour le ton, 4 pts pour le respect du mètre, notamment pour les " e " atones.

 

REMARQUE : les séances consacrées aux outils de la langue ne sont pas développées ici car elles sont propres à la progression de chacun. Personnellement, elles m’ont permis de travailler essentiellement les temps du récit, notamment les temps composés, donc l’accord du participe passé avec une dictée issue des CHATS (p. 99).

 

 

Fil twitter de @DANECreteil

0 | 5 | 10 | 15