15 oct. 2008

Terminale L - Roméo et Juliette - plan de séquence


Exemple de séquence par Anne Cassou-Noguès, professeur de lettres et théâtre au lycée Champlain (Chennevières-sur-Marne)

Chaque séance dure deux heures.

Films : 1/ les changements permettent la mise en évidence de quelques spécificité de l’écriture shakespearienne ; 2/ les images permettent parfois aux élèves de retenir quelques idées importantes ; 3/ les films permettent de travailler sur la notion d’héritage, voire de mythe.

A noter : représentation de Roméo et Juliette au théâtre de la Tempête, du 24 avril au 25 mai 2008.

 

Introduction (1 séance)

le contexte historique, le théâtre élisabéthain (en complément : les six premières minutes du film Shakespeare in love), Shakespeare, les sources de Roméo et Juliette (à partir d’un corpus de documents).

Préparation  : lire la pièce en remplissant le tableau suivant :

Acte /scène
temps
lieu
personnages
action
 
 
 
 
 
 

Le prologue et la structure (2 séances ?) :

-le prologue : informations sur le cadre spatiotemporel, les personnages et l’action, mais aussi sur le genre (les genres ?) de la pièce.

-la structure : partir de l’analyse de l’acte III, acte central. Pour mieux mettre en évidence les spécificités de l’écriture shakespearienne, comparer l’acte III et la mise en scène de cet acte dans le film de Zeffirelli (s’aider du tableau réalisé à la maison) : dans la pièce comme dans le film, mise en évidence de contrastes (jour, nuit ; foule, intimité ; cité, nature) ; deux modifications majeures (suppression des récits qui viennent redoubler l’acte de violence qui s’est joué sur scène ; suppression de l’effet de symétrie III, 2 et III, 3). Finalement, élargir la réflexion sur la structure à l’ensemble de la pièce et mettre en évidence les effets de symétrie, de contraste, de tension. Se servir de ces deux séances pour faire déduire aux élèves un certain nombre de questions qui seront traitées par la suite : inscription générique, lieu et temps, amour, violence, rôle des personnages secondaires comme Frère Laurent et la nourrice…

 

Une scène clef (1 séance) : la scène du balcon.

Après une analyse précise de la scène, lire plus rapidement les autres duos lyriques entre les amants : la première rencontre (I, 5), le matin de la nuit de noces (III, 5) et le dénouement (V, 3). Prolongement : comparer le dénouement avec celui du Songe d’une nuit d’été (mise en abyme de la mort de Pyrame et Thisbé).

 

La question du genre (1 séance)

comédie ou tragédie ? épopée ou drame intime ? spectacle visuel ou récitatif ? Travail sur l’acte IV de la mise en scène de Zeffirelli, très réduit (10 minutes) : suppression de tous les passages de comédie, mise en scène de la mort de Juliette comme une Madeleine de La Tour : suggestion de la culpabilité ? Montrer également dès la scène de rencontre la fatalité suggérée par la récurrence des vanités.

 

Les personnages principaux (2 séances ?)

Roméo et Juliette : travailler sur le rapport à la cité, sur le masque comme révélateur d’une véritable identité, sur la question du nom. Dans la perspective de ce qui a été montré dans le cours sur la structure faire apparaître des symétries (Roméo / Paris ; Juliette / Rosaline) ou des oppositions (Roméo le mélancolique vs. Tybalt le colérique).

 

L’amour (1 séance)

à partir du prologue, insister sur la notion de paradoxe, qui devient le fil directeur de l’étude : sentiments ou poésie ? sentiments ou sexualité ? amants ou ennemis ?

 

DS1 (2 heures, avec le texte)

comment s’exprime la violence dans Roméo et Juliette  ?

Corrigé  : à compléter avec une analyse d’un extrait de Roméo + Juliette  : montrer que la violence précède le double meurtre (tout le monde est armé, jeux de mots agressifs…), importance du décor (un théâtre désaffecté : ce n’est plus un jeu), importance aussi des symboles (orage, regard des enfants, derrière un grillage), dimension spectaculaire donnée par des moyens proprement cinématographiques (voiture, ralenti, musique…).

 

Le lieu et le temps (1 séance)

étudier en particulier le rôle de la cité dans la relation entre Roméo et Juliette. Possibilité de travailler sur un extrait de West side story  : début du film (15 minutes environ) : importance des grillages et des tunnels : image de l’enfermement, pas d’échappatoire possible ; violence stylisée ; inégalité : la police, qui incarne le pouvoir, prend parti en faveur d’un des deux clans. Travailler aussi sur le motif de la nuit.

 

La comédie du pouvoir (1 séance)

réfléchir au pouvoir de ceux qui ont le pouvoir (le Prince, les pères, les maîtres) et à la manière dont ceux qui ne l’ont pas (les sujets, les enfants, les valets) s’en emparent grâce au théâtre. Réflexion sur la mise en abyme du théâtre (la mascarade, la fausse mort).

 

DS2 (2 heures, sans le texte)

Question spécifique : quel est le rôle de Frère Laurent ? (des personnages secondaires ?)

Question générale : quels sont les contrastes à l’œuvre dans la pièce ?