Lettres
&
Langues et culture de l'Antiquité

  Accueil > En classe > Écriture > Séquence 4e : Les lettres de Vermeer

Séquence 4e : Les lettres de Vermeer

17 / 05 / 2010 | S. Pépin
 
par Sarah Pépin, professeur au collège Jean de Beaumont, Villemomble
 

Objectifs :
  • Analyser une l’image
  • Ecrire une lettre
  • Prendre la parole dans le cadre d’un exposé
  • Travailler en groupe
  • Valider plusieurs compétences du B2i
  • Découvrir la « scène de genre » en peinture
 
Supports : Les six tableaux de Vermeer représentant une femme lisant ou écrivant une lettre.
 
 
Durée : 6 séances
 
 
Démarches et activités : Cette séquence fait suite à une séquence consacrée à un groupement de textes sur la lettre.
Elle débute par un travail individuel d’observation et de recherche, et se poursuit par un travail d’écriture et d’exposé en groupe.
 
 
Outils TICE : Internet pour une recherche documentaire, logiciel de création de diaporama (Open Office Impress par exemple), video-projecteur.
 
 
Apport spécifique des TICE : Création d’un diaporama en support d’exposé oral.
On pourra consulter une partie du travail effectué par les élèves à cette adresse : http://lewebpedagogique.com/unblogen4eme3/tag/lettres/

 

 

Déroulement de la séquence

 

Séance 1 (1 heure) : Observation, hypothèses et recherche.

Introduction à la séquence, travail collectif oral (20 minutes).
Moment d’observation des six tableaux de Vermeer, sans qu’aucune indication ne soit donnée. La reproduction des tableaux est projetée grâce à un video-projecteur.
Repérage de quelques points communs (les femmes, une lettre, le décor, les couleurs, des vêtements…) qui font penser que les six tableaux ont été peints par le même peintre. Son nom est donné, souvent inconnu des élèves.
Hypothèses sur l’époque, le continent, les personnages.
 
Recherche documentaire (20 minutes + 15 minutes).
Afin de confirmer ou infirmer les hypothèses, on propose un travail de recherche documentaire simple sur internet à propos de Vermeer, sous forme de réponses à un questionnaire papier distribué aux élèves (fiche jointe au bas de l’article). Ce travail est individuel puis on regroupe les élèves pour un compte rendu collectif oral. L’objectif est d’identifier l’époque (le 17e siècle), l’origine géographique (Europe, Pays-Bas) et d’aborder la notion de scène de genre. Ces éléments seront utilisés par les élèves lors de la phase d’écriture.
 

Séance 2 (1 heure) : Lecture d’image / Travail individuel.

Les élèves ont une fiche individuelle à compléter pour guider leur analyse de l’un des six tableaux (fiches-questionnaires jointes au bas de l’article). Le travail est mené en salle multimedia afin qu’ils puissent observer les reproductions sur un écran et profiter ainsi de sa luminosité, des possibilités de zoomer sur certaines parties.
Chaque tableau est étudié par un même nombre d’ élèves en prévision des futurs groupes de la séance 3.
 

Séance 3 (1 heure) : Lecture d’image / Travail en groupe.

Les élèves ayant travaillé sur la même œuvre se regroupent et confrontent leurs réponses. Les interprétations différentes donnent lieu à discussion. Le professeur passe de table en table pour aider chaque groupe à trouver une lecture commune à l’œuvre puisqu’il devra ensuite écrire une seule lettre (séance 4). Il faut donc que les élèves argumentent, expliquent leur choix afin de convaincre leurs camarades.
 

Séance 4 (1 heure) : Expression écrite / Travail en groupe.

Rédaction de la lettre figurant dans le tableau étudié. Les consignes d’écriture proposées insistent sur la situation d’énonciation qui doit s’appuyer sur la lecture d’image menée lors des séances précédentes (fiche jointe au bas de l’article). La rédaction se fait au brouillon tout d’abord. Lors de ce travail, le professeur aide surtout à formuler les phrases en employant un registre de langue soutenu, propre à l’écriture épistolaire du XVIIe s. Il veille aussi à faire corriger toutes les fautes d’orthographe. Le travail en groupe est ici intéressant car chacun va participer à l’améliorer du brouillon selon ses compétences.
 Une fois le brouillon corrigé la lettre est recopiée au propre sur une feuille blanche, afin d’être numérisée pour être intégrée dans le diaporama final. Si le travail de rédaction et de correction est plus long, ce travail de copie se fera à la maison.
 

Séance 5 (1 heure 30) : Préparation de l’exposé oral avec support diaporama / Travail en groupe, en salle multimedia.

 
Chaque groupe a pour objectif de présenter oralement aux autres l’analyse qu’il a faite du tableau étudié. Pour aider à souligner des détails et soutenir l’exposé oral, le groupe s’attache aussi à la création d’un diaporama.
 
Pour guider la préparation de l’exposé oral, une fiche « canevas » est à compléter suivant ce plan : description du tableau, mise en lumière de l’art du peintre, contenu de la lettre. Chaque élève du groupe prévoit de prendre la parole. (fiche jointe au bas de l’article)
Le diaporama consiste en une suite de 5 ou 6 diapositives, la dernière reproduisant la lettre fictive. Il s’agit de mettre en valeur des éléments et détails du tableau commentés lors de l’exposé (encadrement d’un détail, lignes directrices soulignées, fléchage de la source de lumière, par exemple).
Pour cette partie du travail, le logiciel Open Office Impress est très facile à prendre en main. On prévoit 15 minutes pour en montrer les principales fonctionnalités.
 
Les élèves doivent s’entraîner à leur exposé oral entre cette séance et la suivante. On pourrait aussi consacrer une heure supplémentaire à cette séance pour les aider à se préparer oralement.
 

Séance 6 (1 heure 30) : Exposé de chacun des groupes, avec pour support visuel la projection de son diaporama.

L’exposé s’achève sur la lecture de la lettre rédigée par le groupe.