Lettres
&
Langues et culture de l'Antiquité

  Accueil > Numérique et Lettres > Dossiers > Ecrire avec les Tice > Travailler avec le traitement de texte > Le traitement de texte en cours de français : pourquoi ? comment (...)

Le traitement de texte en cours de français : pourquoi ? comment ?

09 / 06 / 2010 | le GREID Lettres

Le traitement de texte dans les nouveaux programmes du collège (2008)

Dans les objectifs

L’enseignement du français au collège prend sa part dans l’apprentissage des TIC : il se saisit de ces outils dans ce qu’ils ont de plus pertinent pour son propre contenu disciplinaire. Le professeur a recours au traitement de texte, lequel permet une visualisation particulière du texte, modifiant le rapport de l’élève à celui-ci, pour son élaboration, sa construction, sa présentation et sa diffusion.

En 6e, pour l’expression écrite

L’utilisation du traitement de texte, et plus largement des TIC, peut apporter une aide précieuse dans les différentes étapes de la rédaction.

En 3e, pour l’expression écrite

Dans le cadre des travaux d’écriture qu’elles contribuent à faciliter, à diversifier et à enrichir, mais aussi dans la perspective de la validation du B2i, les élèves utilisent les TIC et plus particulièrement le traitement de texte.

 

Le traitement de texte dans les nouveaux programmes du LP (2009)

Dans les programmes du Bac Pro

L’enseignement du français prend sa part dans l’apprentissage des technologies de l’information et de la communication (TIC). Il se saisit de ces outils dans ce qu’ils ont de plus
pertinent pour son propre contenu disciplinaire : traitement de texte (élaboration, amélioration, présentation, diffusion d’une production écrite), recherche documentaire (sur supports
informatiques, audiovisuels et multimédias). L’enseignement du français concourt à la formation des capacités et des attitudes nécessaires dans l’univers des TIC : se repérer dans les ressources, tirer, hiérarchiser les informations, adopter une attitude critique et responsable vis-à-vis d’elles, adapter sa lecture au support retenu.

Dans le texte de ressources "Ecrire en bac professionnel"

Les TICE sont des outils essentiels dans toutes les situations de réécriture, car ils facilitent la mise à distance de son propre texte. Grâce au traitement de texte, il est possible de revenir facilement sur ce qui a déjà été écrit, d’ajouter, supprimer, déplacer, remplacer et éventuellement de mettre en réserve des écrits intermédiaires. Le traitement de textes n’est pas seulement un moyen de finalisation d’un écrit mais aussi un moyen d’apprentissage permettant de dynamiser la pratique de la réécriture.


Pourquoi écrire avec le traitement de texte ?

Le traitement de texte, un brouillon toujours propre et net

Le texte apparaît immédiatement et toujours bien lisible et propre. Cela facilite la tâche d’écriture et le travail de réécriture en est moins pénible. Ainsi que le travail de lecture du professeur !

Une mise à distance de son texte

"Quand l’ordinateur fait de la prise de notes"  : L’ordinateur crée en lui-même une distance qui permet une relecture critique, que ce soit dans le tête à tête avec la machine ou dans un regard collectif vers un grand écran. Cela facilite l’acceptation de l’erreur dans le processus d’apprentissage.

« Lorsque l’élève voit apparaître son texte sur l’écran du portable, deux choses s’imposent à lui. D’abord, ses mots, ses phrases sont lisibles sans difficulté, son texte ressemble à un « vrai » texte, ensuite ce texte qui répond à des normes graphiques est bien le sien mais, situé ainsi face à lui, à une certaine distance (dont l’effet est renforcé par la neutralité des caractères d’imprimerie) il devient un écrit sur lequel intervenir lui semble possible. Les élèves savent et disent que leurs phrases doivent être correctes et que l’orthographe doit être respectée. Mais ils ont très rarement présente à l’esprit l’idée que les écrits servent à communiquer donc à dire quelque chose à quelqu’un pour produire un effet sur le ou les destinataire(s). Ils ont l’impression qu’ils ont fait ce que l’on attendait d’eux lorsqu’ils rendent une copie propre, exempte de trop grandes libertés avec la syntaxe et l’orthographe, en un mot lorsqu’ils ont « relu » leur écrit. Or c’est cette « relecture » qui pose un réel problème. Amener les élèves à intervenir sur leurs textes est difficile et nous n’obtenons bien souvent comme modifications que des changements sans véritable importance. Placés devant le texte qui s’inscrit sur l’écran, les élèves sont libérés de la trop grande familiarité avec leur propre écriture et ils ont moins de mal à lire vraiment le texte. »
Josiane GAUDIN, Collège C. Guyard, Créteil (94)
extrait du dossier "Un ordinateur en classe de français",
Médialog n°3, avril 1998

 

Un support pour des activités variées

Il permet des activités de rédaction diverses : petits textes courts, comptes rendus, textes longs, articles de journaux...

Il permet également des activités de réécriture :

  • développer un texte déjà saisi : insérer une description, un dialogue, améliorer un travail d’élève en développant certaines parties, ajouter un exemple ou une introduction ;
  • restructurer un texte ;
  • améliorer la langue ou le style dans un texte déjà saisi : un document contenant des erreurs de grammaire, d’orthographe d’usage, de ponctuation à rectifier, des phrases à redécouper, des lourdeurs de style à améliorer ;
  • travailler l’organisation des idées ;
  • améliorer la mise en page ;
  • réécrire un texte en l’adaptant à de nouvelles consignes : changement de la situation d’énonciation, passage du discours direct au discours indirect...

Une compétence informatique essentielle

L’utilisation du traitement de texte correspond à des compétences du domaine 3 du B2i "Créer, produire, traiter, exploiter des données" : saisir du texte, le modifier, le mettre en forme en utilisant les majuscules et minuscules, les formats de caractères, les polices, les paragraphes, utiliser les différentes possibilités d’alignement, utiliser les fonctions copier-couper-coller.


B2i collège
C.3.1 Je sais modifier la mise en forme des caractères et des paragraphes, paginer automatiquement.
C.3.2 Je sais utiliser l’outil de recherche et de remplacement dans un document.
C.3.3 Je sais regrouper dans un même document plusieurs éléments (texte, image, tableau, son, graphique, vidéo...).

Mais utiliser un traitement de texte = surtout mieux écrire, mieux organiser en manipulant le texte écrit.

Le traitement de texte : un outil pour le cours de français

Les grandes fonctions du traitement de texte

  • fonctions rédactionnelles : insertion, couper-copier-coller-déplacer, recherche-remplacement, glossaire ;
  • fonctions méta-scripturales : se déplacer dans un document, sélectionner, annuler/répéter, afficher en mode plan, en mode aperçu avant impression, enregistrer, imprimer ;
  • fonctions de mise en forme et de structuration du document  : choix des caractères, attributs graphiques, insertion d’images, de tableaux, table des matières, indexation ;
  • outils méta-textuels : annotations (commentaires de l’auteur ou d’un lecteur), statistiques (compte des mots), marques de révision (elles mettent en évidence toutes les modifications rédactionnelles), vérification orthographique, grammaticale et stylistique (l’utilisateur peut accepter ou refuser la correction proposée), dictionnaire des synonymes (on peut coupler le traitement de texte avec un dictionnaire électronique plus performant que le dictionnaire intégré).

Les manipulations du traitement de texte pour le cours de français

Une fiche listant les différentes opérations utiles et quelques unes de leurs applications intéressantes pour le cours de français. (ac. Besançon) :
ce document n’est plus en ligne, mais vous en trouverez une archive à l’adresse suivante : http://web.archive.org/web/20080224060353/http://artic.ac-besancon.fr/lettres/Prod_aca/SalMulti/SMFrameSet1.htm

* supprimer
* ajouter
* annuler / rétablir
* remplacer
* couper
* copier
* coller
* mettre en évidence : surlignage, soulignement, gras, italique, souligné

Quelle démarche pour l’amélioration des écrits ? Un article de réflexion

Améliorer les écrits avec les Tice : un article des DIE n°61 de mars 2008 consacrés à l’enseignement des lettres
http://www.cndp.fr/archivage/valid/129040/129040-16257-20865.pdf

 
 

Fil twitter de @DANECreteil

  • 2 juin 2017

    Séminaire académique @AcCreteil sur les #HumanitesNumeriques #HNCreteil le 21/06 à @canope_94 Inscription ici > lien
  • 15 juin 2017

    Réseaux sociaux, médias, protections des données : quelles sont les responsabilités du chef d'établissement ? #esenesr #CadreEdu2017 #perdirpic.twitter.com/x6kuINa0a8
  • 16 juin 2017

    A @AcCreteil les écrivains métamorphosent les élèves en auteurs @jmblanquer @cafepedagogique @vousnousils lien
  • Pour une heureuse et féconde conjonction entre le passé et l'avenir, entre les humanités classiques et les humanités numériques. lien
  • “Participez au 2e séminaire de l'académie de Créteil sur les humanités numériques pour en comprendre les enjeux !” lien
0 | 5 | 10 | 15 | 20