1er oct. 2011

Mise en scène du monologue d’Harpagon au moyen d’un diaporama

Par Aymeric Simon, professeur au collège Gérard Philipe de Villeparisis (77270)

Niveau :

Durée : 6-7 heures

Objectif général : Réaliser une mise en scène personnelle du monologue d’Harpagon (Acte IV, scène 7) au moyen d’un diaporama.

Objectifs pédagogiques

Lecture 

Comprendre la dimension spectaculaire du texte de théâtre.

Etre capable de lire un texte à voix haute en respectant la ponctuation forte.

Ecriture et outils de la langue

Les types de phrase : travail sur les différentes intonations.

Associer avec pertinence un texte (extrait du monologue) à une image.

Compétences du socle commun visées à travers cette activité

Adapter son mode de lecture à la nature du texte proposé et à l’objectif poursuivi.

Manifester, par des moyens divers, sa compréhension de textes variés.

Connaître et pratiquer diverses formes d’expressions à visée littéraire et artistique.

Traiter une image, un son, une vidéo. (Compétence 4)

Contexte : En prolongement d’une séquence sur l’étude de la pièce de Molière. Une lecture analytique a été menée en classe sur le passage en question.

Support : L’Avare de Molière, Acte IV, scène 7

Outils TICE

Le logiciel Audacity qui permet d’enregistrer et de traiter des pistes sonores (effacement des silences, superposition de voix, création d’un écho, modification des timbres de voix, ajout de bruitages...)

Le logiciel Open Office Impress qui permet de créer un diaporama. La version 3.3 est nécessaire pour insérer un son qui se prolongera pendant toute la durée du diaporama. Ces logiciels sont libres de droits et peuvent donc être téléchargés gratuitement. 

Démarches et activités

Dans un premier temps, le travail consiste pour les élèves à s’approprier le texte du monologue en l’apprenant progressivement par coeur afin de faciliter leur lecture à voix haute. Ensuite, les élèves enregistrent leur lecture du monologue grâce au logiciel Audacity. Dans un second temps, les élèves construisent leur diaporama à l’aide de photos les représentant en Harpagon.

Déroulement de l’activité

Au préalable à cette activité

Les élèves ont étudié en classe le monologue d’Harpagon. Cette étude du texte a mis en évidence une progression du monologue en trois étapes :

De « Au voleur ! Au voleur ! ... » jusqu’à « ... Hélas » Harpagon fait le constat du vol, succession de phrases courtes et de questions. Ce sont ses premières exagérations.

De « Hélas ! » jusqu’ à « Ce n’est personne. » Harpagon accentue ses exagérations (devient de plus en plus ridicule) en considérant sa cassette comme un être cher (parodie du registre élégiaque et tragique)

De « Il faut, qui que ce soit qui ait fait le coup » jusqu’à la fin. L’analyse en classe de ce passage a conduit à considérer que le personnage se montrait à nouveau ridicule en accusant tout le monde du vol de sa cassette.

Ce découpage a servi de fil conducteur aux élèves dans la construction de leur diaporama. En fin de séance, il est possible si le temps le permet d’élaborer avec les élèves les premiers critères de réussite d’une lecture à voix haute de ce texte.

Séance n°1 (1 heure)

Objectif : Présenter l’activité aux élèves et préparer la réalisation du diaporama.

Cette séance n°1 explique l’objectif de l’activité. Puis, vient un temps où un élève rappelle ce qui a été dit sur l’étude du monologue.

Ensuite, on peut analyser quatre photos d’acteurs ayant interprété Harpagon afin de montrer comment les expressions du corps et du visage peuvent mettre en valeur un trait de caractère du personnage. Cela peut être l’occasion de définir le terme « incarner » en étudiant son étymologie.

A l’issue de cette analyse, les élèves ont eu un ensemble de six photos (deux pour chaque étape du monologue) à préparer par groupe de deux et à déposer dans leur Espace Numérique de Travail où chaque groupe a créé un dossier correspondant à cette activité. Ce sont les élèves qui ont dû se prendre en photo en train d’incarner Harpagon lors des moments importants du monologue. Ils ont pu utiliser toutes sortes d’accessoires s’ils le voulaient (objets, maquillages) mais leur attention a été attirée sur le fait que chaque photo serait associée à un extrait précis du monologue.

Un appareil photo a été mis à leur disposition au CDI mais les élèves ont pu aussi prendre les photos de chez eux. Les deux membres du groupe ont eu également la possibilité d’assumer en alternance les rôles de photographe et d’acteur.

 

Séance n°2 (2 heures)

Objectif : Enregistrer la lecture à voix haute du monologue d’Harpagon.

Les étapes de cette séance 

Rappel des critères à respecter pour une lecture réussie ( articulation, exactitude de la lecture, voix assez forte, respect de la ponctuation...) Le repérage de ces critères avait été fait avec les élèves lors d’une séance en classe entière ayant suivi l’étude du monologue. Cette séance, axée sur la lecture à voix haute aura aussi servi de premier entraînement pour les élèves.

Essais d’enregistrement portant sur la première partie du monologue uniquement. Ecoute d’un essai par l’ensemble de la classe. A partir de cet essai enregistré, les qualités et les défauts ont été repérés avec l’ensemble de la classe.

Nouvelle séquence d’essais et enregistrement définitif de la première partie. Les élèves ont ensuite procédé par alternance entre essais et enregistrement définitif pour la deuxième et la troisième partie.

Une fois l’enregistrement définitif effectué par tous les groupes, les élèves ont pu procéder à l’échange entre groupes, à l’écoute du travail des camarades, puis à l’évaluation du travail de l’autre groupe au moyen d’une grille d’évaluation qu’ils ont enregistré dans le dossier du groupe en question. Pour écouter la lecture enregistrée par les camarades, il leur a suffi d’ouvrir le document Audacity dans le dossier des camarades.

Les critères de réussite possibles

Avez-vous repéré des erreurs et des hésitations dans la lecture ? A quels moments ?

Avez-vous pu entendre et repérer la progression du monologue en trois parties ? Donnez quelques éléments qui vous ont permis de repérer ces parties.

Les exagérations d’Harpagon sont-elles mises en avant ? Comment les camarades s’y sont-ils pris pour les mettre en avant ?

Avez-vous entendu les intonations correspondantes aux types de phrase ? Y a-t-il des moments où la voix vous semble trop neutre ? Soyez précis.

Que pensez-vous du rythme de la lecture de votre camarade ?

Séance n°3 (1 heure)

Objectif : Améliorer l’enregistrement de votre monologue.

Support : Grille d’évaluation remplie par les élèves d’un autre groupe.

Les étapes de la séance n°3

Les élèves ont découvert les grilles d’évaluation remplies par les membres d’un autre groupe. En fonction de cette évaluation et s’ils le voulaient, ils ont pu modifier une partie ou l’ensemble de leur monologue.

Les élèves ont pu aussi améliorer leur enregistrement grâce à certaines fonctions du logiciel Audacity (accélération ou ralentissement du tempo, voix plus grave, création d’un écho...) et ont ajouté éventuellement des bruitages (larmes, bruit de lames, bruit de pièces qui tombent, bruit de foule, éclat de rire...) qui se trouvaient dans un dossier dans le serveur commun du collège. Je leur ai rappelé que toutes ces modifications et autres ajouts devaient avant tout correspondre au sens du monologue.

En fin d’heure, j’ai fait écouter à la classe une lecture (résultat final) qui a été évaluée collectivement.

Objectif : Réaliser le diaporama mettant en scène le monologue.

Préalable à cette séance

Avoir recueilli les photos et les avoir regroupées dans le répertoire du groupe.

Avoir converti le document Audacity (identifié en ???? . aup) de chaque groupe en format wav via l’encodeur Lame du logiciel Audacity. Les fichiers. aup du logiciel  ne sont pas utilisables dans l’état. Il faut donc impérativement les convertir.

Les étapes de la séance n°4 (en classe)

Ouverture du document Open Office Impress et réalisation des six diapositives dans l’ordre de progression du monologue. Chaque diapositive devra contenir un titre, une photo ainsi qu’une parole écrite insérée par une bulle (type roman photo). Pour le texte de la bulle, les élèves ont pu choisir un extrait en rapport avec la photo les représentant en train d’incarner Harpagon. Chaque groupe a trouvé dans son dossier un document Open Office Impress à son nom et déjà préparé avec les caractéristiques de présentation décrites ci-dessus. Cela a permis de gagner un peu de temps pour cette séance.

Insertion de la lecture enregistrée à partir de la première image via l’application « Modifier la transition » et en choisissant « Autre son ». Une fenêtre s’ouvre alors permettant à l’élève d’insérer son fichier audio wav sur la première diapositive obligatoirement. Les élèves peuvent construire ensuite les cinq autres diapositives.

J’ai ensuite demandé aux élèves d’observer et d’écouter leur diaporama. Le constat d’un décalage entre le son et le défilé des images doit les amener à modifier la vitesse de transition des diapositives.

Il ne leur restait plus qu’à modifier la durée des transitions afin de synchroniser l’enregistrement de la lecture avec le défilement des photos.

Commentaires

 Remarque concernant l’organistaion de l’activité

Si le temps le permet, un travail interdisciplinaire sur la réalisation des photos peut être mené avec le professeur d’Arts plastiques de la classe. Cela peut permettre de présenter aux élèves des notions simples sur la prise de photographies : premier plan, arrière–plan, cadrage, prise en compte de la lumière, profondeur de champ, angle de champ, portrait...

Ce travail sur la photographie peut permettre de placer les élèves sur un plan d’égalité face à cet aspect de l’activité.

Remarques concernant les logiciels Audacity et Open Office Impress

Audacity

Le logiciel Audacity enregistre les documents sous la forme de projets dont l’extension est « xxxxxx. aup ». Ces fichiers ne peuvent pas être diffusés en l’état, il faut auparavant les convertir en MP3 ou autre (en . wav pour cette activité), le logiciel demandera d’indiquer l’emplacement de l’encodeur Lame. Cette opération n’a lieu qu’une fois : le logiciel exportera ensuite automatiquement les autres projets au format souhaité.

Open Office Impress

L’insertion du son au sein du diaporama ne peut se faire que sous deux conditions : le fichier Audacity (xxx.aup) doit d’abord être converti avec l’encodeur Lame mais au format xxx.wav obligatoirement. Ensuite, la version installée d’Open Office Impress doit correspondre au moins à la version 3.3 car les versions antérieures ne permettent pas d’insérer sur la première diapositive un son qui se prolongera sur l’ensemble du diaporama.

Apport spécifique des TICE

Le logiciel Open Office Impress

Il se présente comme une alternative à la vidéo car il est moins contraignant d’un point de vue matériel. Il permet aussi aux élèves de mettre en rapport des images précises avec des extraits précis du monologue. Il permet enfin aux élèves de créer une interprétation personnelle d’un texte de théâtre et ainsi d’être sensibilisés au travail du metteur en scène par le fait que la réalisation de leur diaporama les améne régulièrement à faire des choix.

Le logiciel Audacity

Il permet de donner aux élèves un retour audio de leur performance par le biais de l’enregistrement. Cet aperçu de leur prestation orale peut les amener à voir la mise en oeuvre de plusieurs compétences au sein de la dominante orale du cours de francais, par exemple, la nécessité d’articuler et de parler fort pour être compris, la nécessité de respecter la ponctuation pour ne pas déformer le sens d’un texte ou encore l’obligation de maîtriser sa respiration dans le cadre d’un texte long.