18 avr. 2012

Bienvenue dans le musée virtuel de Cyrano de Bergerac !

par Stéphanie Floriot, professeur au collège Jean Moulin de La Queue-en-Brie

Le contexte
Cette séance inaugurale prend place en classe de 3ème dans une séquence consacrée à l’étude de l’œuvre intégrale Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand. Les élèves n’ont pas encore lu le livre mais disposent d’un exemplaire, s’ils souhaitent s’y référer, notamment pour la liste des personnages.
La séance suivante est consacrée à l’exposition : un extrait du film de Rappeneau, Cyrano de Bergerac en regard des premières scènes de la pièce.

Objectifs
- Découvrir les éléments biographiques d’un personnage entre réalité et fiction, Cyrano de Bergerac, et de l’auteur Edmond Rostand.
- Travailler en groupe pour chercher, sélectionner et exploiter des informations sur internet à partir de sources différentes.

Durée : 1h30 à 2h.

Outils TICE
- Réseau du collège pour la diffusion du document et l’éventuelle récupération du travail des élèves par le professeur.
- Accès internet.
- Imprimante si les élèves conservent leur travail dans leur cahier ou classeur.

Apport spécifique des TICE
- Possibilité de modifier le document instantanément (copier/Coller, déplacer, corriger…), pas de perte de temps, les élèves vont à l’essentiel et accèdent à des informations précises.
- Les élèves les plus en difficulté ne sont pas rebutés par la somme d’informations à traiter et rédiger.

Compétences du socle commun travaillées ou validées : C4 (Maîtrise des technique usuelles de l’information et de la communication et en particulier Domaines 1 et 4)) – C5 (avoir des repères littéraires et situer les œuvres dans leur contexte historique et culturel)

Déroulement de l’activité

1) Les élèves découvrent le document (cf annexe 1) directement sur leur session informatique via le réseau du collège.
Par conséquent, ils pourront le renseigner directement sur leur poste informatique, l’enregistrer sur leur session et le renvoyer pour correction par la même voie. Une correction collective est tout à fait possible et même fructueuse à l’issue de la séance sans renvoi au professeur (ce que j’ai expérimenté).

2) La classe étant d’un bon niveau, j’ai laissé les groupes en autonomie sans aucune piste de recherche, je n’ai donné aucun nom de site particulier. Je leur ai simplement précisé que toutes les réponses aux énigmes se trouvaient à leur disposition sur internet. Cela m’a permis de repérer les élèves les plus en difficulté et leur apporter mon aide de façon plus individuelle (par exemple écrire les mots-clés sur le moteur de recherche pour ne pas se perdre sur la toile, leur souffler de lancer une recherche d’images…). Pour un travail plus rapide, il est possible de leur donner des adresses internet afin de les guider davantage dans les recherches.

3) Mise en commun des recherches et conclusion.

4) En conclusion de la séance, on pourra insister sur la part de fiction et de réalité liée à Cyrano de Bergerac. Cela permettra de faire le lien avec la complexité du personnage, à la fois ombre et lumière puisqu’il « fanfaronne » en public mais révèle vite ses failles en particulier lorsqu’il se confie à Le Bret au sujet de son amour pour Roxane. L’analyse de la scène du balcon dans le film de Rappeneau est intéressante de ce point de vue : les jeux d’ombre et de lumière ainsi que les mouvements de caméra permettent de visualiser cet aspect du personnage.

Commentaires

1) Les élèves ont montré beaucoup d’intérêt pour cette activité plutôt difficile (surtout pour la salle n°2). Une émulation s’est créée au fil de la séance dans cette course à l’énigme. Certains, très déçus, n’ont pas forcément eu le temps de terminer toute l’activité (notamment les élèves les moins à l’aise avec l’outil informatique), mais se sont investis au maximum de leur possibilités. On peut attribuer un bonus à ceux qui ont particulièrement été efficaces, mais en valorisant aussi bien ceux qui ne sont pas arrivés au bout de l’exercice. En effet, ils ont tous produit un travail intéressant.

2) La mise en commun finale permet de recentrer la classe (forcément bruyante, il fallait s’y attendre !) et d’introduire la séance suivante consacrée à l’étude de l’exposition de la pièce. Après échange, les élèves ont compris que Cyrano se situait entre réalité et fiction comme les invitait implicitement à le faire la fiche d’activités.

3) Pour ma part, je souhaitais trouver une activité ludique qui s’éloigne de la traditionnelle fiche biographique ou du traditionnel questionnaire sur un auteur. En effet, les élèves manient avec beaucoup de facilité le copier/coller ce que je voulais à tout prix éviter.

4) Autre activité possible : faire rédiger la biographie de l’auteur ou du personnage à la première personne. Cela permet encore une fois d’éviter le copier/coller et contraint les élèves à reformuler le propos en tenant compte du changement de personne. (Voir annexe 2 pour Gustave Flaubert).

 
Document(s) joint(s) :