16 jui. 2012

Réaliser une frise chronologique retraçant le parcours d’un héros de roman : Jean Valjean

Par A.Simon, professeur au collège Gérard Philipe, Villeparisis

Niveau : 4e

Durée : Trois heures.

Objectifs :

  • Comprendre la dimension historique et sociale du roman à travers l’évolution d’un personnage et produire un document l’expliquant à l’intention d’autres élèves.
  • Etre capable de lire avec aisance un texte à voix haute.
  • Réinvestir les productions écrites de la séquence.

L’activité a été menée à l’issue d’une séquence sur l’étude des Misérables de Victor Hugo. La séquence a été axée sur le personnage de Valjean et sur son évolution au fil du roman.

Supports :

  • Les textes étudiés en classe retraçant le parcours géographique et l’évolution morale du personnage de Valjean.
  • Les productions écrites des élèves qui jalonnent le parcours du personnage.
  • Le portrait de Monsieur Bertin par Auguste Ingres.
  • La frise chronologique en version papier réalisée par chaque élève.

Outils TICE :

  • Le logiciel de traitement de texte Open Office Writer
  • Le logiciel Audacity

Démarches et activités :

Il s’agit pour les élèves de réaliser une version numérique d’une frise chronologique retraçant le parcours de Valjean. Préalablement à sa réalisation, les élèves ont produit des textes variés (page de journal, récit d’un exploit, lettre) en lien avec les passages clés du roman et constituant une étape dans l’évolution du personnage. La lecture à voix haute de ces productions écrites vient s’insérer dans la frise aux dates importantes du parcours du personnage. Il a été possible pour les élèves d’insérer des images représentant le personnage mais aussi des liens internet. En lien avec le cours d’Histoire, ils ont eu aussi une petite synthèse historique de quelques lignes à insérer pour chaque date clé du parcours de Valjean.

Apport spécifique des TICE : 

Le logiciel Open Office Writer permet de créer une frise numérique et interactive en permettant l’insertion de sons et de liens internet.

Contextualisation

L’activité a été menée à l’issue d’une séquence d’une durée de quatre semaines sur l’étude des Misérables à travers le personnage de Jean Valjean. Lors de cette activité, les élèves ont prolongé la lecture et l’analyse de certains passages clés pour l’étude du personnage par des travaux d’écriture variés en lien avec les extraits choisis pour la séquence. Les travaux d’écriture demandés aux élèves ont été répartis progressivement dans la classe en fonction des rangées d’élèves : l’amorce de chaque activité d’écriture était commencée en classe par l’ensemble des élèves mais seuls les élèves d’une rangée avaient à terminer le travail au propre à la maison. Cette organisation a permis de pouvoir intégrer un nombre important d’expressions écrites mais sans trop alourdir le travail des élèves.

Parallèlement à cette séquence, les élèves travaillaient en Histoire-Géographie sur les débuts du premier Empire. Le professeur d’Histoire leur a donc demandé régulièrement de formuler en fin d’heure des synthèses de quelques phrases sur le cours ou sur un aspect du chapitre. Les élèves ont pu ensuite reprendre leurs synthèses et les insérer dans la frise.

Récapitulatif des textes étudiés et des travaux d’écriture donnés en guise de prolongement (les indications de page correspondent à l’édition Classiques abrégés de l’école des loisirs) :

Extrait 1 Pages 9 à 28 Livres premier et deuxième.

« Le vol du pain » 1795

 Travail d’écriture : écrire une page du journal intime de Valjean écrite la veille du vol. Il explique sa décision de voler pour nourrir sa famille tout en décrivant sa vie de misère.

Contexte historique (synthèse du cours d’Histoire) : les conditions de vie difficiles sous la Terreur (famine, hiver froid, difficulté économique, instabilité politique).

« Valjean, l’ancien bagnard » 1815 (arrivée à Digne) 

Travail d’écriture : faites le récit d’une évasion de Jean Valjean du bagne de Toulon en insérant les paroles rapportées de Valjean et de son complice.

Contexte historique : fin de l’empire de Napoléon Bonaparte.

Extrait 2 Pages 48 -50 Livre cinquième 

« Le sauvetage de Fauchelevent » 1820 (Valjean est maire de Montreuil-sur-Mer).

Travail d’écriture : faites le récit d’un autre exploit de M. Madeleine en faisant intervenir le personnage de Javert. Vous ferez en sorte que M. Madeleine apparaisse à nouveau comme un héros pour les habitants de Montreuil-sur-Mer mais aussi pour le lecteur.

Contexte historique : sous la Restauration et la première révolution industrielle. Le développement économique important, les progrès techniques et les innovations ont permis la prospérité et la réussite dans le domaine industriel de Valjean devenu M. Madeleine.

 Extrait 3 Pages 88-89 Deuxième partie Livre deuxième

« L’évasion de Jean Valjean du vaisseau l’Orion » 

Travail d’écriture : le gabier sauvé par Valjean décide d’écrire une lettre à sa petite amie restée à Paris pour lui raconter le nouvel exploit de Jean Valjean. Ecrivez cette lettre en réutilisant quelques mots du vocabulaire technique marin et en valorisant Valjean.

Extrait 4 Pages 94-96 Deuxième partie Livre troisième

« La rencontre avec Cosette : la promesse faite à une morte »

Travail oral  : lecture à voix haute de cet extrait. De : « En ce moment » jusqu’à « la porte de la gargote. »

Contexte géographique  : la ville de Montfermeil est encore un village à l’époque de cette rencontre. Région boisée, campagnarde et pas encore urbanisée.

Avant de réaliser la frise chronologique, les élèves ont enregistré la lecture à voix haute de leurs productions écrites au moyen du logiciel Audacity. Lors de cette phase, les élèves étaient déjà placés par groupe de deux. De ce fait, ils ont eu le choix d’enregistrer le texte qu’ils pensaient avoir le mieux réussi parmi les différents écrits des deux membres du groupe.

Les élèves ont aussi réalisé une version papier de cette frise chronologique qu’ils pourront ainsi conserver dans leur classeur.

Déroulement de la séance en salle informatique (2 heures) :

Pour cette séance, les élèves disposaient donc de leur version papier de la frise chronologique afin de les aider à effectuer plus rapidement les repérages.

Première étape. 

Ouverture du document Open Office writer

Les élèves, placés par groupe de deux, ont créé un dossier à leurs noms et prénoms. Ensuite, ils y ont collé un document Open Office Writer se trouvant dans un autre dossier et dont je leur ai indiqué l’emplacement. Ce document Open Office au format Paysage contenait une version brute de la frise chronologique avec uniquement un axe du temps et des traits verticaux correspondant aux différentes dates du parcours de Valjean.

Deuxième étape.

 Avec l’aide des outils de dessin, les élèves ont complété la frise chronologique :

  1. un titre pour l’ensemble de la frise.
  2. un titre pour chacune des étapes du parcours de Valjean (choisi collectivement lors de la réalisation de l’exemplaire papier de la frise) ainsi que la date la plus précise possible.
  3. insertion des enregistrements sonores des lectures à voix hautes et placement des icônes « son » à côté ou en dessous des dates correspondantes.

Le logiciel « Gestionnaire des postes » m’a permis de leur diffuser à tous l’écran de mon ordinateur afin qu’ils puissent assimiler rapidement les outils de dessin ainsi que l’insertion d’un son ou d’une image.

Troisième étape.

Pendant le cours d’Histoire et pour chaque date, la frise peut être complétée par une synthèse historique de quelques lignes venant s’insérer dans le bas de la frise et permettant un éclairage historique progressif sur le parcours du personnage.

Des liens hypertextes vers des sites internet pertinents peuvent aussi être insérés dans le bas de la frise.

Commentaires

L’utilisation du logiciel Open Office :

 C’est ce logiciel qui a été retenu pour la construction de la frise car il est familier des élèves. D’autres logiciels conçus exclusivement pour construire des frises chronologiques existent mais ils sont payants ou plus complexes à mettre en œuvre.

Cependant, une page de traitement de texte Open Office au format « Paysage » demeure un peu étroite. De ce fait, les élèves ont été obligés de réduire la taille des légendes et des icônes « Son » hébergeant la lecture de leurs textes sous peine de voir leur frise devenir rapidement illisible.

Un travail sur une frise qui défile de gauche à droite permettrait d’en élargir l’échelle et ainsi de proposer aux élèves un plus grand espace pour afficher les éléments de la frise. Le travail avec le professeur d’Histoire pourrait de ce fait être plus développé et permettre d’insérer dans la frise davantage de contenu relatif à l’Histoire (liens Hypertextes, illustrations, paragraphe développé, insertion d’œuvres picturales en lien avec les événements historiques…)

L’utilisation de la frise chronologique :

La construction de la frise a été l’occasion de faire la synthèse de la séquence sur Les Misérables car elle a permis sur un seul document de concentrer les éléments historiques mais aussi littéraires de l’œuvre. Réalisée en fin de séquence, elle a peut-être donné aux élèves une vue d’ensemble sur l’évolution du héros mettant en évidence la perfectibilité de l’homme, idée chère à Victor Hugo. La frise peut aussi être utilisée par d’autres classes comme document de synthèse d’une séquence portant sur Les Misérables ou comme point de départ pour un travail d’écriture sur le personnage de Valjean.

J’ai également utilisé la frise dans le cadre d’une séquence en classe de troisième sur Le dernier jour d’un condamné de Victor Hugo. L’observation en classe d’une frise retraçant le parcours de Valjean au moyen du vidéoprojecteur a permis de construire la séance d’introduction de cette séquence sur la peine de mort en introduisant cette question : « Peut-on racheter ses fautes ? »

La frise n’est bien évidemment pas exhaustive car il a fallu faire des choix dans les dates clé du parcours de Valjean et il est bien sûr possible de proposer d’autres textes et d’autres travaux d’écritures pour la jalonner (entrée dans le couvent du Petit-Picpus, sauvetage de Marius dans les égouts de Paris). Il serait même possible de la prolonger et de l’enrichir en répartissant le parcours du personnage sur deux classes différentes.