Lettres
&
Langues et culture de l'Antiquité

Différencier avec un outil nomade

12 / 06 / 2014 | le GREID Lettres | L. Legrand

par Laurence Legrand, collège Daniel Fery à Limeil-Brévannes

Niveaux : 6e et adaptable à tout niveau en français

Objectifs :

  • Initier les élèves aux TICE

  • Différencier avec un outil nomade

  • Faciliter la mémorisation

  • Rendre les élèves actifs

Compétences du socle commun travaillées :

Compétence 1 : La maîtrise de la langue française

  • Dire : Formuler clairement un propos simple


Compétence 4 : La maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication

  • Domaine 1 : Utiliser les logiciels et les services à disposition

  • Domaine 2 : Participer à des travaux collaboratifs en connaissant les enjeux et en respectant les
    règles

  • Domaine 3 : Traiter une image, un son, une vidéo


Compétence 7 : L’autonomie et l’initiative

  • Faire preuve d’initiative

  • S’intégrer et coopérer dans un projet collectif

 

Contexte :
dans le cadre de la mise en place de l’Ordival, « dispositif numérique pour les collégiens entrant en sixième », dans le Val de Marne.

Supports :

- cartes heuristiques

- enregistrements audio

- exercices Hot potatoes

Démarches et activités : réaliser des productions personnelles à
l’aide des logiciels présents sur l’Ordival

Outils TICE :

- Ordival ou salle informatique équipée de plusieurs postes

-TNI ou vidéoprojecteur

Outils présents dans « Ma Médiathèque » sur Ordival :

- logiciel Libre office

- logiciel Freemind

- logiciel Hot potatoes

- dictionnaire le Robert

Apport spécifique des TICE

- travailler en autonomie

- s’adapter au rythme des élèves

- partager les productions via l’ENT

- s’entraîner à la lecture et à l’expression orale

Déroulement de l’activité

Ces activités ont débuté lors de la distribution des ordinateurs Ordival, en sixième, par le Conseil général du Val de Marne. Nos élèves ont pu apporter leur ordinateur au collège et l’ont utilisé dès le mois de novembre 2012. Une réflexion dans chaque équipe pédagogique a été indispensable à la mise en place et au bon fonctionnement au sein de notre établissement. Dans un premier temps, nos élèves se sont d’abord familiarisés à l’utilisation d’un outil nomade et ont appris à utiliser le traitement de texte. Très vite, ils ont souhaité utiliser régulièrement l’Ordival pour réaliser exercices et productions hors classe.

L’outil nomade permet à tous les élèves de travailler en classe à son propre rythme, ce qui n’était pas toujours possible en salle informatique en raison du nombre de postes. Cet outil se révèle particulièrement utile pour renouveler et varier les activités menées en cours de français aussi bien à l’écrit qu’à l’oral :

  • rédaction : les différents jets peuvent être enrichis au fur et à mesure (cf. article d’Adeline Fernandes « Ecrire et corriger un récit autobiographique avec les TICE » http://lettres.ac-creteil.fr/spip.php?article1815)

  • enregistrer et réenregistrer individuellement sa lecture
  • présenter un exposé sous forme de diaporama
  • création de cartes heuristiques pour mémoriser une notion de langue ou revoir son cours
  • questionnaires de lecture réalisés par les élèves
  • journal de lecture
  • enregistrer une récitation etc.

Chaque élève dispose d’une clé USB. On peut ainsi très facilement vidéoprojeter, partager et commenter les travaux de nos élèves en classe ou via l’ENT, hors connexion internet.

Trois exemples d’activités menées avec trois logiciels présents dans « Ma Médiathèque », http://edumarket.crdp-creteil.fr/telechargements :

1/ Réaliser une carte de synthèse avec Freemind

J’ai présenté le logiciel Freemind, installé dans Ma Médiathèque, à mes élèves. Ils l’ont très facilement pris en main. La création de carte heuristique permet de garder trace d’un remue-méninge en début de séquence, de préparer une rédaction (cf. article Céline Dunoyer http://lettres.ac-creteil.fr/spip.php?article1785), de partager une corolle lexicale, de synthétiser un point de langue, de commenter un tableau dans le cadre de l’histoire des arts ou de réaliser le bilan d’une séquence.

Ces cartes se révèlent particulièrement utiles puisque les élèves conçoivent, dans un premier jet, leur propre carte et la compare ensuite avec la carte de synthèse réalisée en classe entière. Ils conservent à la fois leur réflexion et leur production personnelles dans un dossier et ils disposent, par ailleurs, de la carte heuristique de synthèse de la classe, transmise en PDF ou disponible sur l’ENT.

Les élèves apprécient ce type de représentation plus visuel pour eux. Il serait intéressant de partager, au sein de chaque équipe, les cartes heuristiques de nos élèves pour que ceux-ci puissent les compléter, au fur et à mesure, pendant leur parcours au collège. Ils verraient ainsi comment une notion de langue, par exemple, se complexifie sur les quatre années de collège.

Exemples de cartes créées par des élèves :

L’accord du participe passé en sixième :


Les racines grecques en sixième :


Les racines latines en sixième :


Le logiciel Freemind est téléchargeable gratuitement depuis Internet et présent dans Ma Médiathèque (médiathèque numérique de l’Académie de Créteil) sur Ordival ou sur le site du CRDP de Créteil : http://edumarket.crdp-creteil.fr/telechargements

Un tutoriel très complet pour utiliser Freemind :

http://missiontice.ac-besancon.fr/gt-lettres-tice/img/didacticiel/GuideFreemind.html

2/ S’entraîner à la lecture avec le logiciel Audacity

Ce logiciel est très utile pour entraîner nos élèves à la lecture. Dans le cadre d’une séance d’accompagnement personnalisé sur le travail de l’oral au CDI, on propose d’enregistrer une lecture de versions différentes du Petit chaperon rouge  :

Versions proposées à nos élèves :

  • Le petit chaperon rouge, Grimm

  • Le petit chaperon rouge, Perrault

  • « Le petit chaperon bleu marine » dans Contes à l’envers, Philippe Dumas et Boris Moissard

  • Le petit chaperon vert, Grégoire Solotareff et Nadja

  • Un conte peut en cacher un autre, Roald Dahl

Les élèves ont préparé cette séance par une écoute de lectures de contes. Chez eux, ils ont écouté, réécouté et téléchargé les enregistrements des Contes et histoires de tous les temps ( http://lettres.ac-creteil.fr/spip.php?article1892).

Au CDI, nous avons défini la liste des critères de réalisation d’une lecture à voix haute réussie :

- bien prononcer le texte

- respecter le ton

- respecter la ponctuation

- parler assez fort

Des groupes ont été formés en fonction du nombre de personnages présents dans chaque œuvre. Les membres de chaque groupe se sont réparti la lecture. On peut suggérer de photocopier et surligner les passages à lire aux les élèves qui ont dû mal à se repérer en début de sixième. Plusieurs lectures sont effectuées, puis les groupes enregistrent leur lecture sur leur Ordival, grâce au logiciel Audacity. Si la lecture n’a pas été assez bien réussie, les élèves procèdent à un nouvel enregistrement. Les enregistrements sont diffusés en classe et peuvent constituer une « banque de textes », par exemple, pour des élèves d’une autre classe ou des élèves allophones, avant l’étude de textes en classe. Par ailleurs, cette activité valorise les élèves les plus timides à l’oral.

Les différentes étapes pour élaborer une lecture orale :

1/ lancer le logiciel audacity, (voir les fiches sur le logiciel Audacity réalisées par C. Laugerette et A. Simon)

2/ enregistrer sa lecture en groupe

3/ se réenregistrer si besoin

3/ exporter le fichier au format MP3

3/ Créer des exercices de révision à l’aide du logiciel Hot Potatoes

Dans le cadre de cette activité, la posture des élèves change : ils deviennent concepteurs d’exercices et non plus exécutants. Pour créer des exercices de révision, ils utilisent l’application JQUIZ dans le logiciel Hot Potatoes. Ils y tapent des questions d’orthographe, de grammaire, de littérature. Ils fournissent les réponses et ajoutent éventuellement un commentaire. Ils enregistrent leur travail et créent une page web pour pouvoir diffuser leur exercice. Cette activité est particulièrement intéressante en fin de séquence ou lors de séances de révisions. Tous les exercices réalisés par les élèves sont disponibles sur l’ENT.

Les différentes étapes pour utiliser JQUIZ :

1/ Lancer le logiciel Hot potatoes

2/ Cliquer sur JQUIZ

3/ Taper les questions

4/ Enregistrer l’exercice

5/ Créer une page web

Le logiciel Hot Potatoes est téléchargeable gratuitement depuis Internet et présent dans « Ma Médiathèque » (médiathèque numérique de l’Académie de Créteil) sur Ordival ou sur le site du CRDP de Créteil : http://edumarket.crdp-creteil.fr/telechargements

Un tutoriel très complet pour utiliser Hot potatoes :

http://www.sequane.com/hp/tutoriel6/tutorial.htm

Un article tutoriel en 2 parties :

Bilan

L’expérimentation Ordival en classe de sixième a été riche et m’a permis de varier et renouveler mes activités quotidiennes en cours de français. Je me suis posé plusieurs questions dès le début de l’expérimentation : comment utiliser l’Ordival en cours de français ? Quelle plus-value les logiciels présents dans « Ma Médiathèque » pouvaient-ils apporter à mes cours traditionnels ? Comment les utiliser à bon escient ? Cet usage permettait-il une plus-value ou non en fin de séquence ?

Au quotidien, j’ai gagné du temps, car je n’avais plus besoin de me rendre en salle informatique : la salle informatique était présente à tout moment au sein de ma classe. Mes élèves ont pris l’habitude d’utiliser l’Ordival et ont utilisé l’outil et ses logiciels. Ils ont été les premiers à innover en me présentant des productions nombreuses, suite à la présentation d’activités ou de logiciels dans d’autres cours. Le choix du support de restitution par les élèves permet également la différenciation. Par ailleurs, l’utilisation de l’Ordival les a motivés. Ces activités ont changé leur posture : les élèves en difficulté sont devenus moteurs dans certains groupes de travail. Enfin cet usage des TICE a permis la validation de plusieurs items du socle commun dès la sixième