Lettres
&
Langues et culture de l'Antiquité

  Accueil > Langues et culture de l’Antiquité > Ressources EPI LCA > EPI LCA-Français-Histoire 5e : Comprendre l’humanisme et ce qu’est un héritage (...)

EPI LCA-Français-Histoire 5e : Comprendre l’humanisme et ce qu’est un héritage culturel

31 / 10 / 2016 | le GREID Lettres


Christine DARNAULT, formatrice académique et professeur de Lettres classiques au lycée Guillaume Budé

Séléna HÉBERT, professeur de Lettres classiques au lycée Samuel de Champlain


Titre pour les élèves  : Les hommes de la Renaissance à l’école de l’Antiquité 1000 ans après.

Problématiques :
  • pour les professeurs  : En quoi l’étude d’une œuvre de la Renaissance permet-elle d’acquérir des connaissances (linguistiques latines et grecques et culturelles) sur l’Antiquité pour comprendre ce que sont l’humanisme et un héritage culturel.
  • pour les élèves : Comment les savants de l’Antiquité ont-ils pu servir à renouveler toute l’histoire de la pensée et des sciences à la Renaissance ?


 
Niveau  : 5e
 
 
Disciplines concernées et compétences travaillées :

  • Histoire :


Compétences travaillées permettant d’atteindre les attendus de fin de cycle :

  • Se repérer dans le temps, construire des repères historiques
  • Raisonner, justifier une démarche et les choix effectués
  • Analyser et comprendre un document
  • Pratiquer différents langages en histoire
  • Coopérer et mutualiser.


Extrait du programme d’histoire de 5e en relation avec l’humanisme :



Extrait du programme d’histoire, cycle 4 : suggestions de croisements entre enseignements :



=> Ce choix devrait permettre de couvrir les principaux champs de l’humanisme pour le professeur d’Histoire  :
- influence de l’Antiquité (redécouverte des textes, le latin comme langue européenne) ;
- intérêt pour des domaines nombreux et variés (qui ne sont pas constitués en disciplines séparées hermétiquement) ;
- dimension scientifique des personnages antiques (Aristote, Hypatie notamment) à relier par exemple à la révolution copernicienne et à l’émergence des sciences hors du champ religieux ;
- dimension politique de ces personnages à associer aux différentes réflexions des humanistes sur la société, les types de gouvernement ou la religion (Platon, Socrate, Épicure notamment) ;
- dimension philosophique à associer à la place de l’homme dans le monde (dimension anthropologique de la découverte de cultures aussi bien éloignées géographiquement avec les Grandes Découvertes qu’historiquement avec l’Antiquité), mais aussi à son éducation (éducation humaniste à mettre en relation avec la maïeutique socratique).
 

  • Français :


Compétences travaillées permettant d’atteindre les attendus de fin de cycle :

  • Comprendre et s’exprimer à l’oral
  • Utiliser l’écrit pour penser et pour apprendre
  • Acquérir des éléments de culture littéraire et artistique.


Extraits du programme de français au cycle 4, en relation avec les compétences langagières :



  • L.C.A.  :


Compétences travaillées permettant d’atteindre les attendus de fin de cycle :

  • Acquérir des éléments de culture littéraire, historique et artistique.
  • Lire, comprendre, traduire
  • Comprendre le fonctionnement de la langue


Extrait des attendus de fin de cycle 4 du programme de LCA :



 

  • H.D.A. :


Compétences travaillées permettant d’atteindre les attendus de fin de cycle :

  • Décrire une œuvre d’art en employant un lexique adapté
  • Associer une œuvre à une époque et à une civilisation à partir d’éléments observés.
  • Proposer une analyse critique simple et une interprétation de l’œuvre


 
Modalités de travail  :

  • Co-animation des enseignants sur certaines séances uniquement ; l’essentiel se faisant en ½ groupes, chaque enseignant ayant une moitié de classe.
  • E.P.I. qui nécessite de travailler à 2 ou 3 professeurs pour définir une production et des objectifs communs, mais la mise en œuvre ensuite se fait en parallèle.
  • Nombre d’heures :
  • 11 heures assurées par le professeur de lettres classiques sur le créneau horaire du professeur de français (certaines de ces heures peuvent éventuellement être faites sur le créneau horaire du professeur d’histoire).
  • 4 heures de co-animation pour le professeur de français.


 
Suggestions de productions intermédiaires :

  • Faire rédiger aux élèves un texte personnel dans lequel ils expliquent en quoi la fresque de Raphaël leur a permis de mieux comprendre leur cours d’histoire sur l’humanisme.
  • Faire écrire de courtes phrases en latin ou en grec à une partie des élèves en relation avec les personnages de la fresque ; d’autres associent ces phrases aux personnages correspondants.


 
Production finale :

  • Écriture et mise en voix : François 1er, en voyage au Vatican, a vu la fresque de Raphaël : étonné, il demande à l’un de ses conseillers de lui expliquer le sens de cette œuvre étrange. Rédigez le dialogue.


Adaptez ce dialogue de manière à en faire un texte théâtral et jouez-le. Il s’agit ainsi de mettre en évidence la différence entre un discours rapporté au sein d’un récit et un dialogue théâtral.

Tableau synoptique

Séances Supports Objectifs Activités
Séance 1 : Découverte de l’EPI et problématisation
 
Co-animation professeurs de français et de LCA et si possible d’histoire
Fresque de Raphaël, L’École d’Athènes, 1509-1512, H 4,4m ; L 7,7m, Palais du Vatican (Chambre de la Signature) - Présenter l’EPI et le problématiser avec les élèves
- Repérer les éléments antiques de la fresque
- Repérer les éléments humanistes
-Introduction à l’EPI par les professeurs
- Questions, formulation d’hypothèses et débats argumentatifs pour amener les élèves à repérer le paradoxe apparent qu’il y a à représenter une galerie de personnages antiques sur un mur du Vatican au XVIe siècle.
-L’échange argumenté aboutit à une courte synthèse écrite qui tiendra lieu de problématique.
Séance 2 : De mystère en mystère : personnages et alphabets
 
Professeur de LCA seul
½ groupe d’élèves
- La fresque de Raphaël
- Noms d’une dizaine de personnages en grec (positionnés sur le tableau) et en latin, en majuscules et en minuscules ainsi qu’en français.
- Identifier les principaux personnages sur la fresque.
- Découvrir les alphabets latin et grec et les comparer au nôtre.
- Essayer de reconstituer l’alphabet grec.
- Reconnaissance globale : identifier des personnages importants à partir des noms grecs, latins et français en établissant des liens avec notre alphabet et en utilisant sa culture personnelle.
- Justification argumentée des hypothèses. 
Séance 3 :
Plongée dans la langue et la culture grecque
 
Professeur de LCA seul
½ groupe d’élèves
Dominante : le grec. 
- La fresque de Raphaël
- L’alphabet grec
- Découvrir l’alphabet grec
- Lire le grec
- Découvrir les principaux domaines de réflexion des humanistes (science, politique, philosophique) et comprendre que ces domaines s’interpénètrent.
- Remplir un tableau de concordance entre l’alphabet grec et l’alphabet français.
- Lecture orale des noms des personnages en grec.
- Lecture orale de noms de disciplines et leur traduction.
- Association des personnages à leur discipline.
Séance 4 : Plongée dans la langue et la culture latine tout en découvrant Épicure
 
Professeur de LC seul
½ groupe d’élèves
Dominante : le latin
- La fresque de Raphaël
- Zoom sur le personnage d’Épicure
- Lucrèce, De Natura rerum, I, 62-sq.
- Découvrir la langue latine
- Découvrir Épicure
- Découvrir la remise en cause de la religion dans l’humanisme
- Lire et prononcer les noms en latin.
- Comparer les règles de prononciation latine avec celles d’autres langues.
- Lecture analytique du texte de Lucrèce.


 

Séances Supports Objectifs Activités
Séance 5 : Découvrons Socrate (1/2) 
 
Professeur de LC seul
½ groupe d’élèves
Dominante : le latin
- La fresque de Raphaël.
- Zoom sur le personnage de Socrate.
- Apulée, De Deo Socratis, XXIII, 175
 
 
- Se familiariser avec la langue latine
- Découvrir quelques caractéristiques du personnage de Socrate.
- Découvrir quelques éléments de morphologie verbale latine.
 
 
- Description de Socrate peint par Raphaël.
- Lecture analytique du texte d’Apulée.
- Repérage des marques des 1re, 2e et 3e personnes du singulier en latin.
 
 
Séance 6 : Socrate,condamné et admiré (2/2)
 
Professeur de LC seul
½ groupe d’élèves
Dominante : lecture
- La fresque de Raphaël
- Un groupement de textes sur la mort de Socrate :
* Platon, Ménon, 80a
* Platon, Théétète, 150b-c
* Platon, Phédon, 117c-118a
* Diogène Laërce, La Vie de Socrate, II, 5
(NB  : La première phrase de chaque extrait est donnée en grec avec sa traduction.)
- Situer Socrate dans l’Antiquité grecque
- Comprendre pourquoi Socrate a été condamné à mort.
- Comprendre pourquoi il est tout de même une figure majeure pour les humanistes.
(=> lever un paradoxe apparent)
- Repérer que ces textes ont été écrits en grec.
- S’entraîner à lire le grec
- Étude d’un corpus et synthèse.
Séance 7 : A la découverte de Platon
 
Professeur de LC seul
½ groupe d’élèves
Dominante : le latin
 

 

- La fresque de Raphaël
- Zoom sur Platon
- Apulée, Platon et sa doctrine, I, §1-2, 180-184 (texte accompagné d’une traduction)
- Comprendre l’importance de Platon dans l’Antiquité et pour les humanistes
- Percevoir la dimension mythique du personnage chez Apulée.
- Appréhender l’évolution du latin dans les langues vivantes, notamment romanes, grâce au vocabulaire de la famille.
- Description du personnage dans la fresque : sa place centrale et son apparence sur le gros plan.
- Retrouver les signes de l’élection par les dieux de Platon dans le texte en justifiant ses réponses.
- Faire repérer aux élèves le vocabulaire de la famille en latin de manière à ce qu’ils mettent en évidence la parenté avec les langues vivantes connues.


 

Séances Supports Objectifs Activités
Séance 8 : A la découverte d’Hypatie
 
Professeur de LC
Seul
½ groupe d’élèves
- La fresque de Raphaël
- Zoom sur Hypatie
- extrait traduit de Socrate le Scolastique, Histoire ecclésiastique, VII, 15
- Extraits du film Agora d’A. Amenábar, 2010 et images issues du film.
- Découvrir le personnage d’Hypatie
- Faire le lien entre la question de l’héliocentrisme et la question religieuse au Moyen Age et à la Renaissance.
- Présentation du personnage à travers la lecture d’un texte de Socrate le Scolastique.
- Étude de documents iconographiques (images fixes et mobiles).
Séance 9 : Production (1/3)
 
Co-animation des professeurs de lettres classiques et de français
L’ensemble des notes prises par les élèves pendant l’EPI en LCA et en histoire. A travers l’écriture d’un dialogue, réappropriation des connaissances acquises par les élèves pendant l’EPI.
 
Ecriture, par groupes de 4 ou 5 élèves.
Séance 10 : Production (2/3)
 
Co-animation des professeurs de lettres classiques et de français
Le premier jet annoté par le professeur qui aura fixé à chaque groupe des objectifs de réécriture. Remédiation de la production Réécriture, par groupes de 4 ou 5 élèves.
Séance 11 : Production (3/3)
 
Co-intervention des professeurs de lettres classiques et de français
Le texte final écrit par les élèves. Mise en voix et en espace du texte. Jeu théâtral par groupes de 4 ou 5 élèves.

 

Déroulé des séances

Séance 1 : Découverte et problématisation

On posera quelques questions permettant de faire réfléchir et argumenter les élèves afin d’établir le caractère apparemment étrange de l’œuvre et problématiser l’EPI.

  • Quelle époque vous semble représentée dans ce tableau ? A quoi le voyez-vous ?
  • Qu’est-ce qui évoque pour vous l’Antiquité dans la fresque ? les éléments architecturaux, les costumes… Le professeur de LCA pourra évoquer la technique de la fresque.
  • Est-ce une œuvre antique ? Raconte-t-elle une histoire ? Pourquoi selon vous a-t-elle été commandée par le pape ? Ces questions ont pour but d’interpeller les élèves sur le décalage temporel et le caractère irréaliste d’une telle galerie de portraits. Ils pourront ainsi émettre des hypothèses quant aux enjeux de l’œuvre.

La synthèse est faite collectivement par les élèves, guidés par les professeurs. Elle mettra en évidence le goût des hommes de la Renaissance, des humanistes, pour l’Antiquité gréco-latine perçue comme un modèle.
=> Problématique par et pour les élèves : Comment les savants antiques ont-ils pu renouveler toute l’histoire de la pensée et des sciences à la Renaissance ?
 
Document : la fresque de Raphaël à vidéo-projeter.

Fresque de Raphaël - Ecole d'Athènes

Séance 2 : De mystère en mystère : personnages et alphabets

La fresque est présentée avec les personnages choisis entourés et leurs noms en grec à côté.
Questions posées aux élèves : En quelle langue sont ces mots ? (en grec) Que sont-ils ? (des noms) Qui sont-ils ?
Les élèves examinent les noms-étiquettes à leur disposition, c’est-à-dire à la fois les noms grecs à côté des personnages, et ceux en latin et français notés au tableau, sans être reliés à la fresque.
Cet examen les amène à rapprocher dans un premier temps noms latins et français.
=> Constatation des élèves : les alphabets latin et français sont identiques.
Ils émettent ensuite des hypothèses qu’ils doivent justifier de manière argumentée pour associer ces noms latins-français aux grecs et ainsi aux personnages. Ils peuvent repérer des parentés entre des lettres, mais aussi s’intéresser aux instruments ou attitudes des personnages en recourant à ce qu’ils savent d’eux par leur culture personnelle.
Les réponses sont source de débat et d’argumentation entre les élèves, débat que le professeur oriente et modère.
Au fur et à mesure, on place ainsi les étiquettes en français et en latin sur les personnages.
A la fin de la séance, les élèves remplissent un alphabet grec (lacunaire) à partir des correspondances qu’ils ont repérées.
 
Documents :

  • La fresque avec les numéros
  • les noms en grec, en latin et en français
  • Word - 5.4 ko
    Séance 2 document

 

Séance 3 : Plongée dans la langue et la culture grecque


- Compléter à partir de ce qui a déjà été découvert à la séance précédente un tableau de l’alphabet grec en majuscules et minuscules, avec la prononciation et le nom des lettres.

- Exercice de lecture orale des noms des personnages du tableau.

- Exercice de lecture découverte et de traduction de noms nouveaux en grec, noms évoquant des disciplines :

  • φιλόσοφος
  • μαθηματικός
  • ἀστρολόγος (attention faux-ami : astronome et non astrologue)
  • πολιτικός.


- Associer chaque personnage du tableau à une discipline, selon le tableau suivant.
 

Disciplines Personnages de la fresque
φιλόσοφος Épicure – Pythagore – Socrate – Platon – Aristote – Hypatie
μαθηματικός Pythagore – Euclide – Hypatie
ἀστρολόγος Hypatie – Pythagore – Aristote
πολιτικός Alcibiade – Platon – Aristote

 
 

Séance 4 : Plongée dans la langue et la culture latines tout en découvrant Epicure

- Prononciation des noms étiquettes en latin. Constat qu’en latin, toutes les lettres se prononcent.

- Faire établir aux élèves des liens avec les langues vivantes connues d’eux :

  • Parmi les langues que vous connaissez ou parlez, lesquelles ont un alphabet latin ou un autre alphabet ?
  • Parmi celles qui utilisent l’alphabet latin, dans lesquelles prononce-t-on toutes les lettres ?

=> Zoom rapide sur l’espagnol, l’italien, voire sur des langues parlées par les élèves.

- Lecture orale et traduction collective de quelques mots latins : scientia, philosophia, sapientes, res publica.
- Lecture analytique de l’extrait de Lucrèce : il s’agit de présenter aux élèves le texte latin sans appareillage ni traduction afin de faciliter leur entrée en autonomie dans le texte. L’objectif n’est pas de traduire le texte mais de répondre à une question posée par le professeur : pour cela, les élèves relèvent, à l’oral et collectivement, des indices dans le texte (mots transparents, repères syntaxiques, repères morphologiques, ponctuation, etc.). Ils débattent entre eux de la pertinence de ce qu’ils trouvent et le professeur valide les bonnes réponses, infirment les autres et orientent leur attention afin que les élèves prennent conscience qu’ils sont capables de comprendre certaines parties du texte.

  • objectif : « En quoi Epicure est-il un personnage important pour les humanistes ? »
  • repérage des mots transparents : faire émerger le thème de la religion et de la critique de la religion, puis de l’héroïsme d’Épicure.


- Distribution et lecture commentée d’une traduction : le professeur demande aux élèves comment sont traduits les mots qu’ils ont repérés et compris en lecture analytique. Les élèves s’habituent ainsi à circuler dans une traduction, à y prendre des repères et à opérer un va-et-vient entre le texte original et sa traduction. Enfin, en attirant l’attention des élèves sur la traduction de certains mots, le professeur montre aux élèves que traduire suppose de faire des choix qui semblent parfois s’écarter du texte original.
 
Éléments de repères pour mener la lecture analytique
 

En quoi le personnage d’Épicure est-il important pour les humanistes ?
 
Humana ante oculos foede cum vita jaceret
in terris, oppressa gravi sub religione
quae caput a caeli regionibus ostendebat,
horribili super aspectu mortalibus instans,
primum Graius homo mortalis tollere contra
est oculos ausus, primusque obsistere contra
Légende de la lecture analytique :
  • mots transparents
  • thème de la religion
  • critique de la religion
  • héroïsme d’Épicure

 
Remarque  : Il est envisageable d’enrichir le vocabulaire français des élèves selon le temps imparti… “ostentation” est ainsi un nom que les élèves peuvent découvrir à partir d’ostendebat...

 
Documents :

  • Image : zoom sur Épicure
  • Zoom sur Epicure

  • Texte de la lecture analytique
  • Traduction
  • Word - 5.5 ko
    Séance 4 documents


Séance 5  : Découvrons Socrate (1/2)


- Que pensez-vous de la manière dont est représenté Socrate dans la fresque de Raphaël ?
=> Laideur, pauvreté déduite de la différence entre ses vêtements et ceux de son auditoire.

- Lecture analytique du texte d’Apulée :

  • objectif : « Quelle image de Socrate cet extrait propose-t-il ? »
  • repérage des différents domaines : jeunesse, beauté, richesse et de leur rejet afin de mettre en évidence les choix de Socrate qui en font un philosophe exemplaire.


- Distribution d’une traduction : repérages et analyse dans la traduction de certains mots-clés de la lecture analytique.

- Initiation à la morphologie du verbe et comparaison des terminaisons latines avec celles du français et de l’espagnol :

  • la marque de la 1ère personne du singulier : cred-o
  • la marque de la 2e personne du singulier : lauda-s
  • la marque de la 3e personne du singulier : stabi-t, eri-t, lice-t, habui-t, contempsi-t
  • le verbe esse : est.

 
Éléments de repères pour mener la lecture analytique
 

Quelle image de Socrate cet extrait propose-t-il ?
generosus est” : parentes laudas. “Dives est” : non credo fortunae. Nec magis ista adnumero : “validus est” : aegritudine fatigabitur. “Pernix est” : stabit in senectute. “Formosus est” : expecta paulisper et non erit. “At enim bonis artibus doctus et adprime est eruditus et, quantum licet homini, sapiens et boni consultus” : tandem aliquando ipsum virum laudas. [...] Haec omnia meus Socrates habuit et ideo cetera habere contempsit. Légende de la lecture analytique :
  • mots transparents
  • ce qui est perçu comme des qualités par l’homme du commun
  • le rejet de ces mérites pour déterminer les qualités véritables d’un homme

 
Remarques  : Faire repérer la structure de l’extrait pour montrer le fonctionnement binaire pseudo-qualité / opposition.

 
 
Documents :

  • Image : zoom sur Socrate
  • Zoom sur Socrate

  • Texte de la lecture analytique
  • Traduction
  • Word - 17.3 ko
    Séance 5 documents


 Séance 6  : Socrate, condamné et admiré (2/2)


- Distribution d’un groupement de textes sur la mort de Socrate : en réactivant les connaissances des séances 2 et 3, les élèves sont invités à formuler que ces textes ont tous été écrits en grec (et sont donc davantage proches de Socrate que celui d’Apulée).

- Travail en groupes sur le corpus : pour chaque document, répondre aux deux aspects de la problématique de la séance (Comprendre pourquoi Socrate a été condamné à mort puis comprendre pourquoi il est tout de même une figure majeure pour les humanistes) et en faire une courte synthèse écrite.
 
Remarque  : Lecture cursive possible de la Vie de Socrate de Diogène Laërte pour les plus curieux.
 
Documents : Groupement de textes

Word - 19.8 ko
Séance 6 documents


Séance 7 : A la découverte de Platon


- Place centrale de Platon dans la fresque : Pourquoi Platon occupe-t-il une place centrale dans la fresque de Raphaël ? Philosophe très important pour les humanistes qui s’intéressa comme eux à :

  • l’éducation (La République : même éducation pour les filles et les garçons y compris en matière de gymnastique, ce qui est totalement novateur pour Athènes) ;
  • les institutions politiques permettant à l’homme de s’épanouir (sa République avec le Philosophe-Roi peut être rapprochée des utopies humanistes)

 

- Apulée le présente comme un personnage déjà mythique : En quoi Platon apparaît-il comme un homme hors du commun ?
Les élèves formulent leurs réponses à partir de la traduction du texte.
Après avoir étudié en français en 6ème le roman d’aventures et en 5ème les héros mythologiques ou légendaires, on peut penser qu’ils repéreront certains éléments traditionnels du mortel élu des dieux :

  • l’ascendance divine, sans doute
  • le songe prémonitoire, peut-être
  • les qualités hors norme de Platon

 

- Apulée insiste particulièrement sur la généalogie de son héros. C’est l’occasion de travailler avec les élèves le vocabulaire de la famille en latin et de le rapprocher de celui d’autres langues vivantes. Consigne : Surlignez les mots appartenant au champ lexical de la famille en latin. Comment avez-vous procédé ? On attend que les élèves prennent ainsi conscience de la parenté avec le français. L’enseignant propose alors d’élargir à d’autres langues vivantes.
La première ligne du tableau ci-dessous reprend les mots que les élèves trouveront dans le texte. La seconde ligne propose des prolongements possibles à d’autres mots du champ lexical de la famille.
 
Documents :

  • Image : zoom sur Platon
  • Zoom sur Platon

  • Texte bilingue d’Apulée
  • Word - 18.8 ko
    Séance 7 document

 

Quelques repères pour mener l’activité avec les élèves :
 

Platon vu par Apulée (De Platone et ejus dogmate, I, §1-2, 180-184)
 
En quoi Platon apparaît-il comme un homme hors du commun ?
 
[I] Platoni habitudo corporis cognomentum dedit ; namque Aristocles prius est nominatus. Ei Ariston fuisse pater dictus est ; ceterum Perictione, Glauci filia, mater fuit : et de utroque nobilitas satis clara ; nam Ariston pater per Codrum ab ipso Neptuno originem duxit, a Solone sapientissimo, qui legum Atticarum fundator fuit, maternus derivatus est sanguis. Sunt qui Platonem augustiore conceptu prosatum dicant, cum quidem Apollinis figuratio Perictionae se miscuisset. […] Pridie Socraten genitum accepimus. Somnium etiam Socratis scitum ferunt : nam vidisse sibi visus est cygni pullum ex altari, quod in Academia Cupidini consecratum est, volasse et in eius gremio residisse et postea olorem illum pinnis caelum petisse, canore musico auditus hominum deorumque mulcentem. Cum hoc Socrates in conventu amicorum referret, Ariston Platonem puerum oblaturus Socrati magistro commodum prosequebatur. Quem ubi adspexit ille ingeniumque intimum de exteriore conspicatus est facie : "Hic ille erat, amici" inquit, "de Academia Cupidinis cygnus".
[II] Talis igitur ac de talibus, Plato non solum heroum virtutibus praestitit, verum etiam aequiperavit divum potestatibus.
Repérages de quelques éléments :
  • l’ascendance divine
  • le songe prémonitoire
  • qualités exceptionnelles

 
Surlignez les mots appartenant au champ lexical de la famille en latin.
Champ lexical de la famille

[I] Platon fut ainsi nommé à cause de son physique ; car il s’appelait d’abord Aristoclès. On dit qu’il eut pour père Ariston ; et de l’autre côté Périctione, fille de Glaucus, fut sa mère. Ces deux parents rendent sa noblesse assez éclatante : car son père, Ariston, tirait par Codrus son origine de Neptune lui-même ; et le sage Solon, qui fonda les lois d’Athènes, était son ancêtre en ligne maternelle. Il en est qui donnent à Platon une généalogie plus auguste encore, prétendant qu’Apollon sous la figure d’un homme avait eu commerce avec Périctione. [...] On rapporte qu’il vint au monde le lendemain de l’anniversaire de Socrate, et l’on cite même un songe bien remarquable de ce dernier. Il crut voir le petit d’un cygne s’envoler de l’autel qui est consacré à Cupidon dans l’Académie et venir se poser sur ses propres genoux ; ensuite ce cygne s’éleva à tire-d’aile dans les cieux, en charmant de ses accords pleins de mélodie et les dieux et les hommes. Comme Socrate racontait ce songe au milieu de ses disciples, précisément Ariston venait derrière lui pour lui présenter le petit Platon. Dès que le maître eut envisagé cet enfant, et que d’après son apparence extérieure il eut reconnu le fond de sa belle âme : “Voilà, mes amis, dit-il, quel était mon cygne du Cupidon de l’Académie !”
[II] Avec de tels dons et de tels parents, Platon ne s’éleva pas seulement au-dessus de la vertu des héros ; il atteignit encore à la puissance des dieux eux-mêmes.
D’après la traduction de Philippe Remacle

 
 
Le vocabulaire de la famille dans diverses langues :
 

Latin Français Espagnol Portugais Italien Anglais Allemand
pater
mater
maternus
 
filia
le père
la mère
maternel
 
la fille
el padre
la madre
materno/materna/maternal
 
la hija
o pai
a mae
materno/materna/maternal
 
a filha
il padre
la madre
materno/materna
 
la figlia
the father
the mother
maternal
 
the daughter
der Vater
die Mutter
composés de Mutter-/mütter-
die Tochter
familia
germanus
frater
mulier
gemellus
 
 
filius
la famille
le frère
le frère
la femme
jumeau
 
 
le fils
familia
el hermano
 
la mujer
gemelo/gemela
 
 
el hijo
a família
o irmão
 
a mulher
gémeo/gémea
 
 
o filho
la famiglia
il fratello
 
la moglie
gemello
 
 
il figlio
the family
the brother
 
the wife
twin
 
 
the son
die Familie
der Bruder
 
die Frau
der Zwilling
 
 
der Sohn

 
 
 

Séance 8  : A la découverte d’Hypatie


- Faire repérer aux élèves qu’il s’agit de la première (et unique) femme de notre corpus : Pourquoi est-elle représentée (si c’est elle... il y aurait des doutes...) par Raphaël ? En quoi Hypatie a-t-elle eu une vie extraordinaire ?

- Pour répondre à cette question, les élèves lisent le texte de Socrate le Scolastique, tiré de son Histoire ecclésiastique (vers 440 ap. JC) qui présente Hypatie :

  • Une femme qui avait accès à de telles connaissances dès l’Antiquité, voilà qui est déjà admirable et remarquable.
  • Un destin hors du commun.
  • Des découvertes majeures : parmi ses nombreuses recherches, elle a notamment montré que les planètes avaient un mouvement non pas circulaire mais en forme d’ellipse autour du Soleil (si Aristote présente la thèse pythagoricienne de l’héliocentrisme dans ses écrits, c’est Hypatie qui montre que les planètes ont des orbites en forme d’ellipse).

 

- Images et extraits du film Agora d’A. Amenábar.

  • Les images tirées du film pourraient laisser penser que le réalisateur songe à la fresque : robe blanche, longue chevelure.

Une des images du film permet de deviner le matériel de la scientifique, compas notamment, mortier pour écraser ce qui sert de craie tandis que l’autre montre le goût d’Hypatie pour les connaissances représentées ici par les manuscrits qu’elle tient fermement. L’homme est un de ses disciples, Oreste, amoureux d’elle mais éconduit... devenu un important personnage de l’Église, il ne parvient pas à éviter à la savante une mort affreuse. On peut ainsi voir à travers lui la menace qui pèse déjà sur Hypatie.

  • Quelques extraits du film seront choisis de manière à montrer le travail de la scientifique et l’originalité de sa posture en tant que femme (points 1 et 2 de la réponse aux questions sur le texte) puis quelques scènes soigneusement choisies (pour éviter de choquer de jeunes élèves) montreront la montée de l’intégrisme religieux chrétien qui aboutira à la mort de la savante (point 3 de la réponse aux questions sur le texte.)

 

- Pour les plus curieux : lecture cursive possible d’Hypatia d’Arnulf Zietelmann.
 
Documents :

  • Image : zoom sur Hypatie
  • Zoom sur Hypatie

  • Texte de Socrate le Scolastique
  • Word - 5.7 ko
    Séance 8 document
  • Images du film Agora d’Aménabar
  • Hypatie film Agora instruments Hypatie film Agora manuscrits


Séance 9 : Production 1/3 : écriture

Sujet  : François 1er, en voyage au Vatican, a vu la fresque de Raphaël : étonné, il demande à l’un de ses conseillers de lui expliquer le sens de cette œuvre étrange. Rédigez le dialogue.
 
Les élèves travaillent par groupes de 3 ou 4 en utilisant tous les documents de l’EPI.
Ils peuvent créer deux personnages ou faire intervenir, de manière fictionnelle, les personnages du tableau qui peuvent intervenir dans le dialogue.
 
A l’issue de la séance d’écriture, le professeur donne des consignes précises de réécriture.
Le travail peut être prolongé à la maison.
 
 

Séance 10 : Production 2/3 : Séance de réécriture.

 

Séance 11 : Production 3/3 : Mise en voix et en espace.

Sujet  : Adaptez ce dialogue de manière à en faire un texte théâtral et jouez-le.
 
Il s’agit ainsi de mettre en évidence la différence entre un discours rapporté au sein d’un récit et un dialogue théâtral.