Lettres
&
Langues et culture de l'Antiquité

  Accueil > En classe > Oral > Créer des émissions radiophoniques pour accompagner la lecture de Cyrano de (...)

Créer des émissions radiophoniques pour accompagner la lecture de Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand

21 / 05 / 2020 | le GREID Lettres
par Marie-Pierre Verhille


 
  • Connaissances littéraires et culturelles : exploiter des repères littéraires et culturels autour de l’étude d’une œuvre intégrale.
  • Lecture  : lire de manière autonome une œuvre, en dégager certains enjeux principaux, et savoir en rendre compte.
  • Expression écrite  : écrire une synthèse autour d’un thème.
  • Oral  : expression orale en proposant un propos suivi et argumenté.
  • Jugement et sensibilité  : exprimer sa sensibilité et son point de vue sur une œuvre.
 
  • Connaissances et compétences transversales : prendre la parole, intéresser un auditoire, écouter un interlocuteur en intervenant pour poser des questions.
  • Exploiter et traiter de l’information : rechercher, sélectionner, vérifier et hiérarchiser des propos.

 

1. Présentation et objectifs du projet

Dans le cadre de la préparation aux épreuves anticipées de français, les élèves doivent avoir effectué des activités et des écrits d’appropriation autour de l’étude des œuvres intégrales ainsi que des lectures cursives. Cette activité construite en séances perlées lors de la séquence nourrit l’objectif de faire entrer les élèves dans la lecture et l’étude d’une œuvre intégrale. Mais on peut tout à fait envisager ce travail pour accompagner une lecture cursive. La production sollicite l’oral mais aussi l’écrit et présente également l’avantage d’entraîner les élèves à l’argumentation et à la préparation de l’entretien.

 

2. Organisation

18 élèves dans cette classe de 1re (travail mené en 1re littéraire lors de l’année scolaire 2018-2019 mais, dans le cadre des nouveaux programmes, le travail s’adapte aisément à toutes les filières de classes).
Le projet est réalisé en classe entière.
· Outils numériques utilisés :
- un enregistreur numérique (élément optionnel mais nous avons enregistré le nom de la radio et le nom de l’émission de cette façon).
- le logiciel Audacity.
- une banque de sons libres de droits.
- Un jingle (format MP3).
- Un générique (format MP3).
 
· Préparations pour l’enseignant :
- Les thèmes à proposer pour les émissions radiophoniques.
- Une banque de sons libres de droits (cf. annexe 1).
- Les critères de réussite d’une émission (cf. annexe 2).

Le calendrier proposé :
· Deux séances de présentation globale du travail : les thèmes possibles pour les émissions radiophoniques, la structure d’une émission radiophonique et les critères de réussite du travail.
· une séance avant une fin de séquence (après l’étude en classe des textes présentés pour la première partie de l’épreuve orale - les élèves poursuivront la lecture de la pièce en autonomie pendant les vacances qui suivront, éventuellement avec l’accompagnement d’un guide de lecture) ou avant une période de vacances autour de la constitution des groupes, du choix du thème de travail en groupe. On peut aussi envisager une séance au retour de période de vacances. Mais l’idée est de laisser du temps pour que les élèves se retrouvent en dehors du temps scolaire pour l’enregistrement de leur émission.
· Une séance d’écoute des productions en classe.
 

3. Description globale du projet


Séances 1 et 2

Dans le cadre du projet, l’enseignant demande aux élèves d’enregistrer une émission radiophonique portant sur l’œuvre théâtrale Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand, œuvre étudiée en classe. Le travail de la séquence portait sur l’œuvre intégrale avec des activités de prolongement (lectures analytiques mais linéaires à présent, comparaison des extraits étudiés en classe avec l’adaptation filmique de Jean-Paul Rappeneau, projection au cinéma du film Edmond d’Alexis Michalik…).
Faire écouter une à deux émissions (sur France Inter ou France Culture) à partir d’un fil conducteur (un thème ponctuel ou une autre pièce de théâtre) pour :
- faire percevoir la construction de l’émission.
- identifier les différents rôles des intervenants.
- saisir le discours.
- analyser l’ambiance sonore.
- apprendre et se familiariser avec un certain type de vocabulaire (par exemple le jingle, le générique…) et présenter le logiciel Audacity.
- Donner les critères d’évaluation des émissions radiophoniques et les conseils (sites pour les musiques et bruitages) sans oublier de préciser le format de l’émission.
 

Séance 3

- Constitution des groupes (2 à 3 maximum) et choix des sujets.
- Répartition des tâches et des contenus à rechercher (séance de recherche au C.D.I. ou en classe mais dans les deux cas avec la pièce de théâtre).
- Préciser la date de restitution du travail avec un envoi par mail sous format MP3.
- Enregistrement du nom de la radio et du nom de l’émission.
 

Séance 4

Écoute en classe des émissions selon les critères de réussite (cf. annexe 2).
Les élèves se rendent compte de leurs défauts (éventuels !) : textes trop « récités », mots parasites (« Euh… », « Bah » par exemple), mauvaise gestion des niveaux de chaque micro…
Lien vers les créations des élèves.
 

4. Bilan

- L’activité permet un entraînement à l’oral efficace, les élèves exploitent les études faites en classe, approfondissent le travail et peuvent se préparer à des thèmes essentiels sur l’œuvre intégrale (ou sur une lecture cursive). Ils travaillent aussi la façon de s’adresser à un jury en étant attentifs à la façon de parler aux auditeurs de leur émission radiophonique : niveau de langage, expressivité… Cette activité envisagée dans le cadre des nouveaux programmes est une façon de préparer l’épreuve orale du baccalauréat, notamment l’entretien puisque les élèves travaillent leur capacité à défendre une position, un jugement sur une œuvre.
 
- L’enregistrement donne la possibilité aux élèves de s’écouter, de détecter leurs faiblesses (monotonie, manque d’expressivité, tics de langage, ...) et d’améliorer progressivement leur production.
 
L’évaluation du professeur est simplifiée (possibilité de réécouter, de revenir en arrière, ...) et lui permet de pointer précisément les ce que l’élève a moins bien compris ou moins bien expliqué.
 

5. Annexes
 

 Annexe 1 : Une sélection de sites libres de droit

- Scideralle propose une page recensant plusieurs sites de sons gratuits… 

- auboutdufil : site de musique libre à télécharger 

- Universal Soundbank : des bruitages gratuits, ainsi que de nombreuses ambiances sonores, musiques gratuites enregistrées en mp3 et de qualité professionnelle. 
 
- Sound-fishing bruitages : site de bruitages gratuits.
 

Annexe 2 : La grille d’évaluation de l’émission de radio

Critères de réussite
Construction de l’émission Générique : présence du jingle de la radio, du nom de la Radio (« RADIO CONDO ») puis de la musique du générique, avec incrustation, dans cette musique, du nom de l’émission (« CULTURE L ») (en respectant l’ordre indiqué et en n’allongeant pas artificiellement le générique pour gagner du temps en meublant le manque de contenu)
Montage de l’émission : émission structurée et bien rythmée (avec une bonne articulation entre le fond et les exemples à l’appui des idées) 
Qualité sonore de l’enregistrement et absence de sons parasites
Présence du générique à la fin de l’émission
Respect du temps imparti pour l’émission : 10 minutes (avec une marge de tolérance d’une minute en plus ou en moins)
Contenu de l’émission Pertinence de l’accroche mise dans le générique
Présentation générale du sujet de l’émission (avant le lancement du contenu)
Qualité du contenu proposé : pertinence du choix des extrait lus (voire des scènes jouées ?)
Qualité des commentaires et explications insérés dans la fiction
Pertinence de la conclusion
Précision et qualité des sources utilisées pour réaliser l’émission
 

 1re L / Séquence Cyrano de Bergerac

 
Critères de réussite
Elèves du groupe
           
Ton adopté approprié            
Fluidité des propos            
Débit (ni trop lent ni trop rapide)            
Investissement dans un travail de composition d’émissions
(pas de copier/coller)
           
Investissement dans le travail de montage de l’émission            
Manque d’investissement dans le travail collectif (peu de temps de parole, manque d’enthousiasme…)