Lettres
&
Langues et culture de l'Antiquité

Le Procès de Welles

20 / 06 / 2007 | le GREID Lettres


Découpage en chapitres

 

par Laurent Canérot, professeur de Lettres au lycée L’Essouriau des Ulis

 

Ce découpage suit le chapitrage du DVD, édition Studio Canal, montage de 1963.

 

1. 0-4’17 Générique / Prologue sur écran d’épingles, voix off de Welles : l’histoire de la porte de la Loi.

Fondu enchaîné

2. 4’17-11’08 INT JOUR Appartement de K (chambre de K, chambre de Mlle Bürnster). K, les deux inspecteurs, commissaire.
K est réveillé dans sa chambre par trois hommes qui viennent l’arrêter. Dans la chambre de Mlle B. se trouvent trois collègues de K qui assistent à l’interrogatoire.

3. 11’08-18’12 INT/EXT JOUR Appartement de K (couloir, cuisine, salle à manger, chambre de Mlle Bürnster, balcon, chambre de K). K, Mme Grubach, les trois collègues de K, commissaire).
Dialogue avec Mme Grubach dans la cuisine. Interrogatoire par le commissaire. Mme Grubach et K parlent de Mlle B, que K, depuis le balcon, voit arriver.

4. 18’12-25’34 INT JOUR Appartement de K (couloir, chambre de K, chambre de Mlle Bürnster). K, Mlle Bürnster.
Dialogue entre K et Mlle B : la culpabilité, la tentation, baiser. Mlle B repousse K lorsqu’elle apprend qu’il est arrêté.

Fondu au noir.

5. 25’34-27’53 INT JOUR Banque, débarras. K, Employés, la secrétaire, le directeur, Irmie.
K arrive à la banque avec un paquet. Le directeur l’invite à l’opéra pour le soir-même. Irmie rend visite à K, mais il refuse de la recevoir.

Fondu enchaîné.

6. 27’53-31’44 EXT JOUR/NUIT Devant l’immeuble de K. K, la boiteuse.
K rentre chez lui le paquet à la main. Il rencontre l’amie boiteuse de Mlle B, qui déménage en emportant sa malle.

Fondu enchaîné.

7. 31’44-35’22 INT/EXT NUIT Opéra, ruelles, entrepôt, place avec statue, escalier, antichambre de la salle du tribunal. K, spectateurs, commissaire, deux bourreaux, vieillards décharnés, la femme de l’huissier (Hilda).
A l’opéra, les spectateurs font passer un papier à K. Il sort de la salle, retrouve le commissaire qui l’entraîne jusqu’à l’entrepôt, et lui remet une convocation pour le soir-même, en présence des deux bourreaux. K se rend dans l’antichambre de la salle du tribunal, dans laquelle Hilda le fait entrer.

8. 35’22-38’39 INT NUIT Salle du tribunal. K, enfant, foule, juge d’instruction, Hilda et l’étudiant.
Discours de K devant la foule qui remplit la salle, interrompu par les baisers de Hilda et de l’étudiant.

Fondu au noir.

9. 38’39-42’13 INT JOUR Banque, débarras. K, les trois collègues, un bourreau, les deux inspecteurs, la secrétaire.
A la banque, K croise ses trois collègues. Alerté par des bruits venant du débarras, il assiste à la punition des deux inspecteurs par le bourreau.

10. 42’13-47’45 INT JOUR Banque, salle des ordinateurs. K, la secrétaire, employés, l’oncle, les trois collègues, le responsable de l’ordinateur.
L’oncle de K l’attend à son bureau pour le mener chez l’avocat. La journée de travail s’achevant, ils traversent ensemble la salle de l’ordinateur. Du débarras montent toujours les cris des inspecteurs.

Fondu au noir.

11. 47’45-52’33 INT NUIT maison de l’avocat (bureaux, chambre). K, l’oncle, Leni, l’avocat, le Greffier Principal.
Leni ouvre la porte à K et son oncle, les mène jusqu’à la chambre de l’avocat, malade et alité. Au nom de K, il se dit très intéressé par l’affaire et révèle la présence, dans un coin de la pièce, du Greffier Principal.

12. 52’33-1h00’36 INT NUIT maison de l’avocat (salle des archives, mansarde, cour intérieure). K, Leni, l’avocat, l’oncle, Bloch.
Leni entraîne K dans une autre pièce, remplie d’archives. Scène de séduction, baiser. Au détour d’un couloir, K aperçoit la mansarde où habite Bloch.

Fondu enchaîné.

13. 1h00’36-1h06’44 INT NUIT Tribunal (escalier, antichambre, salle du tribunal, couloirs). K, Hilda, l’étudiant.
K, dans l’antichambre de la salle du tribunal, retrouve Hilda. Il consulte les livres de Droit. Baiser. L’étudiant arrive et enlève Hilda à travers les couloirs.

14. 1h06’44-1h13’49 INT NUIT Combles des bureaux du tribunal, couloirs, salle des archives. K, l’huissier, accusés, la responsable des archives.
Rencontre de l’huissier (mari de Hilda) sous les combles. Visite des couloirs, passage devant les files d’attentes des accusés. Dans la salle des Archives, K est pris de vertiges et une femme l’aide à regagner la sortie.

15. 1h13’49-1h16’03 EXT JOUR Devant le tribunal, rues de la ville. K, Irmie.
Irmie retrouve K devant le tribunal. Irmie veut écrire à la famille pour donner des nouvelles de l’affaire. K et Irmie traversent la ville jusqu’à la banque.

Fondu au noir.

16. 1h16’03-1h26’11 INT NUIT Maison de l’avocat (bureaux, cuisine). K, Bloch, Leni.
Leni ouvre la porte à K, puis s’enfuit. Dans la cuisine, K s’assoit à côté de Bloch. Dialogue au sujet de l’affaire de Bloch. K annonce sa volonté de se séparer de l’avocat.

17. 1h26’11-1h34’34 INT NUIT Maison de l’avocat (chambre). K, l’avocat, Leni, Bloch.
K annonce à l’avocat sa décision. Surprise de l’avocat, qui fait venir Bloch et l’humilie en présence de K. Leni conseille à K d’aller voir Titorelli.

Fondu enchaîné.

18. 1h34’34-1h43’44 INT NUIT Immeuble de Titorelli, archives du tribunal, égouts.
K, trois petites filles (dont une bossue), autres petites filles, Titorelli, accusés.
Visite de K à Titorelli, précédé par les petites filles. Dialogue entre K et Titorelli : l’acquittement réel est impossible. K, pris de vertiges, prend la fuite par les couloirs des archives du tribunal. Il est poursuivi par de jeunes femmes à travers des souterrains.

Fondu enchaîné.

19. 1h43’44-1h47’37 INT NUIT Cathédrale. K, le prêtre, l’avocat.
Le prêtre reproche à K de trop compter sur l’aide des femmes. K cherche à fuir la cathédrale. Passant derrière un rideau il retrouve l’avocat, qui projette sur un écran les images du Prologue. K s’enfuit.

20. 1h47’37-1h52’52 EXT NUIT Parvis de la cathédrale, rues, place avec la statue, banlieue, terrain vague, carrière. K, les deux bourreaux.
Devant la cathédrale, les deux bourreaux saisissent K, l’entraînent à travers les rues, les terrains vagues jusqu’à la carrière. Echange du couteau, puis dynamite, alors que K s’est mis à rire. Champignon atomique.

Générique de fin en surimpression sur l’image du champignon atomique + voix off de Welles, citant Kafka, puis dressant la liste de ses acteurs.
Fondu enchaîné : GP du projecteur, dans lequel on voit l’image de la Porte de la Loi presque fermée. Welles cite son nom (" My name is Orson Welles ").
Fondu enchaîné : image de la Porte de la Loi presque fermée.

Fondu au noir.