20 jui. 2007

Séquence 1re : la fiction argumentative

De la fable au conte et de l’utopie au roman à thèse : la fiction argumentative

 

Par Josée Yonnet, lycée Gaston-Bachelard, Chelles .

 

 

Séance 1 (2 heures) - Etude de la fable « Le laboureur et ses enfants »

Objectifs notionnels :

- La construction de la fable :constantes et variantes

- Sa fonction, ses enjeux

Objectifs culturels : La Fontaine, héritier d’Esope et de Phèdre Comparaison entre deux fables d’Esope et de La Fontaine :

- « Le renard et les raisins »

- « Le loup et l’agneau »

Faits de langue :

- L’emploi de l’impératif

Lecture : lecture analytique de la fable en classe

Oral : mémorisation de la fable en vue d’une récitation

Ecrit :
1. Illustrer une « morale », un proverbe en écrivant une fable (en prose) en respectant les deux parties : apologue/morale
2. Faire un commentaire de la fable en mettant clairement en évidence les procédés utilisés par le fabuliste pour animer son récit

 

Séance 2 (1 heure) - Le conte philosophique extrait du chapitre 30 de Candide


Objectifs notionnels :

- Association du réel, de l’Histoire et de la fiction

- Le rôle de l’ironie dans le conte philosophique et notamment chez Voltaire.

- Les procédés de l’ironie les enjeux du conte.

Objectifs culturels :

- Le succès du genre au XVIIIème siècle.

- L’origine du conte philososphique

Faits de langue : Les paroles rapportées, les différents moyens et la fonction de chacun

Lecture : lecture intégrale du conte Candide ou d’un autre conte de Voltaire, en vue d’un exposé en fin de séquence. possibilité de lire un 2ème conte en lecture cursive.

Oral :

- leçons qu’on peut tirer de cet extrait ? enjeux de l’extrait ?

- interrogation sur le choix du personnage du Turc ? Comment l’expliquer ?

Ecrit : « A la manière de Voltaire ». écrivez une histoire, une anecdote dont la visée serait argumentative et chercherait à donner une leçon de comportement. (en classe, sur la route, en vacances.)

 

Séance 3 (2 heures) - Thomas More et Campanella

Objectifs notionnels : L’Utopie, thèmes et formes ses enjeux : critique du monde réel (droit, justice, pouvoir politique, social, pouvoir de l’argent, organisation de la cité.)

Objectifs culturels :

- Origine du genre : explication de la genèse

- Début d’une longue littérature européenne.

Oral : Imaginez, à l’aide des deux textes dont vous disposez, comment les auteurs voient la cité idéale (au plan de l’architecture, de l’organisation politique et sociale.)

Lecture : lecture cursive de l’un des deux ouvrages de contre-utopies réalisées au XXème siècle : Huxley : Le meilleur des mondes Orwell : 1984 (utilité pour un débat en fin de séquence)

Ecrit :

- D’après vous, l’organisation matérielle d’une ville, son architecture notamment ont-elles un effet sur le mode de vie des habitants ? Vous pouvez prendre vos exemples dans vos lectures ou dans l’actualité.

- Que pensez-vous du jardinage ? Est-il un simple loisir ou peut-il avoir une autre fonction ? Comprenez-vous que T. Moore lui accorde autant d’importance ? Vous répondrez dans un devoir argumenté.

 

Séance 4 (1 heure) - Rabelais, l’abbaye de Thélème

Objectifs notionnels : L’utopie « à la française » au XVIème siècle

Objectifs culturels : Rabelais, Le Quart Livre ; les îles allégoriques dans l’ouvrage :

- celle des alliances : Ennasin

- celle de la cuisine, Chéli

- celle du litige, Les Chicanous

- celle du monstre qui se nourrit de moulins à vent, Bringuenarilles

Faits de langue :

- le participe passé employé comme adjectif

- la formation des mots (radicaux grecs)

Oral : présenter, après lecture approfondie, les chapitres, LIII, LV, LVI concernant la construction et la vie dans l’abbaye.

Ecrit : Pensez-vous que « l’abbaye du bon vouloir » telle que la décrit Rabelais peut exister ? Dans tous les cas, vous donnerez une réponse argumentée.

 

Séance 5 (2 heures) - Diderot, Supplément au voyage de Bougainville

Objectifs notionnels : Opposition entre deux mondes Le monde occidental et le monde « sauvage ».

Objectifs culturels :

- Le mythe de la nature pure, du « bon sauvage » au XVIIIème siècle.

- La condamnation du monde dit civilisé.

Faits de langue : les formes de l’interrogation.

Oral : la thèse du vieillard ? ses arguments et les procédés rhétoriques utilisés ?

Lecture : lecture analytique du pasage

Ecrit :

- Comment jugez-vous le discours du vieux Tahitien ? Répondez en argumentant précisément.

- Quelles réflexions vous inspire la dernière phrase prononcée par le vieillard : « Laisse-nous reposer : ne nous entête ni de tes besoins factices ni de tes vertus chimériques ». Cette parole vous paraît-elle encore d’actualité ?

 

Séance 6 (1 heure) - Zola, Vérité

Objectifs notionnels :

- Le roman à thèse et d’une façon plus large, la littérature à thèse.

- Ses aspects intéressants et ses limites.

Objectifs culturels : Lien entre la littérature et l’histoire, la politique, ici l’affaire Dreyfus.

Faits de langue : la subordination ,ses différentes formes

Oral : Quelle est la fonction d’un portrait dans un roman ? Et ici plus précisément ?

Lecture : lecture cursive du roman, Vérité.

 

***

 

A la fin de la séquence : Exposé oral sur Candide (30 minutes maximum) .

Débat régulé en deux heures : L’intérêt et la nécessité éventuelles de la fiction argumentative dans la vie réelle ? On utilisera tout ce qui a été vu dans la séquence. Durée de la séquence : 10 à 11 heures.

N.B. tous ces travaux aident l’élève à affronter les nouvelles épreuves de l’EAF mais on peut, selon le moment de l’année, mettre l’élève en situation. Pour l’oral, on pourra notamment lui donner à travailler une autre fable de La Fontaine, un autre passage de Candide (l’épisode de l’Eldorado par exemple).

 

 
Document(s) joint(s) :