20 jui. 2007

Dégager le plan d’un texte documentaire


Pour cet exercice, on pourra demander aux élèves soit de conserver le texte sous les titres donnés, soit de ne conserver que les titres donnés. On pourra par ailleurs utiliser les fonctions liées au mode plan qui permettent de ne voir que certains niveaux de titres. Cette pratique devrait permettre aux élèves de prendre conscience de la progression du texte sans avoir nécessairement l’ensemble du texte sous les yeux et de vérifier la cohérence de leurs titres.

 

Lis bien le texte suivant. Copie-le dans ton traitement de texte que tu utiliseras avec le mode plan. Découpe ce texte en parties sans modifier son ordre et donne un titre clair à chaque partie.

 

L’invention de l’alphabet

 L’alphabet est un système d’écriture comportant un nombre restreint de signes : les lettres. Elles permettent de transcrire les sons simples d’une langue : les consonnes et les voyelles. Ce fut une invention des peuples marchands, qui vivaient du commerce maritime avec les pays riverains de la Méditerranée, soucieux de communiquer rapidement avec tous leurs clients grâce à une écriture facile à apprendre et à comprendre.

 Les premières tentatives de construction d’un alphabet datent de 1800 avant Jésus-Christ environ. Des fouilles dans le port d’Ugarit, en Syrie, ont permis de retrouver un abécédaire complet, en écriture cunéiforme simplifiée, sur argile, datant de 1350 avant Jésus-Christ environ, ainsi qu’une abondante littérature.

 Plus au sud, à Byblos en Phénicie (sur la côte libanaise), vers 1100 avant Jésus-Christ, les scribes utilisaient un alphabet de vingt-deux signes ne notant que des consonnes en lettres linéaires, c’est-à-dire en abandonnant toute référence à l’écriture cunéiforme. Le phénicien est une langue sémitique, comme l’arabe et l’hébreu, dont l’écriture ne note pas les voyelles. Le papyrus, léger et facile à transporter, fut le support privilégié de cet alphabet.
 Les Grecs l’adaptent à leur langue vers 900 avant Jésus-Christ. Ils inventeront en plus les voyelles. Ils transmettront leur système d’écriture aux Romains, par l’intermédiaire des Etrusques. Cet alphabet latin de vingt-six lettres est maintenant le nôtre.

Extrait de l’Encyclopédie Découvertes Junior, Larousse Gallimard, 1991.

 

Retour à la fiche du mode "plan"