20 jui. 2007

Etudier le thème du Déluge avec l’ENS


par Céline Dunoyer, collège Carrière
Gournay-sur-Marne (93)

Le travail présenté ici n’est pas une séquence mais une documentation à exploiter pour élaborer des travaux centrés sur la lecture et l’interprétation du texte biblique et de son iconographie avec les élèves.

Découvrir le texte biblique et son iconographie avec Texte Image

Le site Texte Image (ou le cédérom La Bible et ses images, éditions Cadmos) permet de prendre connaissance de l’épisode sur lequel on travaille en lisant le texte, en lisant des extraits, en écoutant le récit, en découvrant des documents iconographiques illustrant cet épisode et en étudiant leur composition.

Dans la partie "Les récits", on consulte des animations qui permettent de découvrir le récit l’écoutant. Il s’agit d’une première bonne approche pour prendre connaissance de l’essentiel du récit tout en l’associant d’emblée à plusieurs oeuvres.
Le Déluge est découpé en quatre parties intitulées : Noé, L’arche de Noé, Le Déluge, La nouvelle humanité.
Voir l’animation intitulée le Déluge. Allumez vos enceintes, il y a du son ! (à la fin de l’animation, fermez la fenêtre pour revenir à cette fiche)
Pour pouvoir lire les animations, vous devez posséder le lecteur Flash. Si vous ne le possédez pas, téléchargez-le ici.

 

Dans sa partie "Les textes" on trouve les extraits fondamentaux du texte biblique dans la version de La Bible de Jérusalem, éditions du Cerf 1998.

Le texte est ici présenté en cinq extraits : Préparatifs du déluge, La contruction de l’arche, L’inondation, La décrue, La sortie de l’arche.
Chacun de ces extraits est agrémenté d’une illustration et d’une animation permettant de bien la comprendre, notamment en mettant en valeur différentes parties de l’image et commentant leur agencement et leur sens. L’attention des élèves est attirée sur la relation entre le texte et les images qui l’illustrent.
Voir l’animation correspondant à cette page. Allumez vos enceintes, il y a du son ! (à la fin de l’animation, fermez la fenêtre pour revenir à cette fiche)
Pour pouvoir lire les animations, vous devez posséder le lecteur Flash. Si vous ne le possédez pas, téléchargez-le ici.

Une notice reprenant l’essentiel de cette animation et l’associant au texte pour mieux l’interpréter est également associée à chacun de ces extraits et peut être téléchargée et servir de support pour un travail sur papier.
Voir la fiche correspondant à cette page

 

La partie "Dictionnaire de la Bible" nous permet d’accéder à un ensemble d’oeuvres associées à des thèmes. Depuis la notice du dictionnaire, on peut cliquer sur chaque vignette pour l’agrandir, voir les détails de l’illustration, voir l’animation associée à cette image (quand il y en a une), voir et télécharger la notice de l’oeuvre.

Ce dictionnaire permet de diversifier les approches en montrant la variété des illustrations.

Voir différentes illustrations du Déluge.

La notice proposée pour le thème récapitule les éléments textuels et culturels fondamentaux. Elle est associée par liens hypertextuels au texte de la Bible de Jérusalem. On pourra ainsi lire l’ensemble du texte avec les élèves et aussi le resituer dans le contexte de l’oeuvre.
Des liens en marge du texte lui-même permettent de consulter d’autres textes bibliques renvoyant au même épisode : L’ecclésiastique, Le Livre de Baruch, Le Livre de la Sagesse, L’Evangile selon saint Matthieu, Première Epître de saint Pierre.

Une fois le récit et/ou les textes découverts, on pourra travailler sur les symboles de paix présents dans ces textes : la colombe, le rameau d’olivier, l’arc en ciel.

 

Trouver d’autres illustrations du Déluge dans Louvre.edu

Une recherche sur le thème du Déluge dans Louvre.edu permet d’accéder à d’autres oeuvres et à d’autres notices. On pourra étudier à travers ces oeuvres la violence inhérente à l’épisode du Déluge, la façon pour les peintres de représenter la souffrance des hommes, leur désespoir, le drame qui se joue ici.

On réfléchira également sur le symbole d’espoir que représente l’arche et sur le désespoir de la voir s’éloigner irrémédiablement.

Nicolas Poussin
L’Hiver ou Le Déluge

1660-1664

[louvre.edu]

« Au fond de l’œuvre, on devine l’arche de Noé, portant les seuls survivants de l’espèce humaine et animale, symbole de l’espoir qui doit habiter l’homme, même à l’heure du Jugement dernier ici illustré de façon dramatique. »

Dans cette oeuvre, on pourra en particulier attirer l’attention des élèves sur le détail du serpent, symbole du péché, qui descend se noyer dans les flots. Il nous renvoie donc à l’étude du mythe du péché originel, au thème de la punition, aux causes du Déluge.

[louvre.edu]

 

Antoine Carrache
Le Déluge

vers 1616

[louvre.edu]

« Dans une succession de plans où s’enchevêtrent les corps, le peintre a représenté le tumulte du Déluge. L’arche, seulement évoquée au fond de la composition, s’éloigne irrémédiablement des hommes condamnés par le jugement divin. La gestuelle dramatique des personnages se déploie dans une multitude de petites scènes où chacun tente d’échapper à son sort cruel. Hommes, femmes, enfants et vieillards, luttent désespérément contre les éléments. Les fragiles embarcations ne peuvent résister au chaos. Elles sombrent en emportant dans les flots leurs intrépides passagers. »

 

Théodore Géricault
Scène du Déluge

[louvre.edu]

Ce très sombre tableau de Géricault dans lequel se lit la souffrance et le désespoir pourra avec intérêt être rapproché du Radeau de la Méduse.
Voir la fiche du Louvre sur Le Radeau de la Méduse.

 

Anne-Louis Girodet-Trioson
Scène du Déluge
1806
[louvre.edu]

« Un homme, qui porte un vieillard sur ses épaules, s’accroche à la branche d’un arbre mort, tout en tenant par l’autre main sa femme à laquelle s’accrochent deux enfants. Dans cette œuvre violente, Girodet a concentré l’action sur un groupe de personnages, évoquant le déluge uniquement dans le drame de ces quelques humains. »

On n’oubliera pas d’associer ces images à celles consacrées au thème de l’arche de Noé.

Martin de Vos
L’Entrée des animaux dans l’Arche de Noé

[louvre.edu]

Gerolamo Bassano (?)
L’Entrée des animaux dans l’Arche

[louvre.edu]

 

Elargir les recherches avec d’autres ressources documentaires

On peut faire une recherche sur le Déluge dans l’Encyclopédie Hachette  :

La première notice qui nous est proposée est un article de dictionnaire, présentant les définitions du mot :

déluge n. masc.

1. Envahissement total de la Terre par les eaux, qui se serait produit dans un lointain passé (selon la Bible et d’autres traditions anciennes). [Prend une majuscule dans ce sens.] Fig. Dater d’avant le Déluge : être très ancien. Remonter au Déluge, très loin dans le passé. Après moi, le déluge ! (parole attribuée à Mme de Pompadour) : sert à marquer un désintérêt complet de ce qui peut arriver après soi.
2. Par anal. Précipitations torrentielles. Par ext. Un déluge de larmes.
3. Fig. Ce qui déferle. Un déluge de reproches. Un déluge de bombes.

Une seconde notice est un rappel des récits fondamentaux racontant le Déluge : il n’y a pas que le texte biblique. Cette notice permettra d’élargir l’étude et d’aborder les différences et similitudes entre les récits des différentes traditions (voir plus loin les prolongements possibles).
Elle compare d’abord le récit biblique avec d’autre récits du « chaos primitif » : il serait causé par le rire d’une grenouille en Australie, se traduit par une pluie de pierres à Tahiti. Elle souligne également que deux mythes grecs, dont celui qu’on trouve dans Ovide, sont très similaires à celui de la Genèse.
Elle rappelle que le premier récit du Déluge est sumérien : il s’agit de l’épopée de Gilgamesh.

Cette notice se termine par une réflexion sur des faits géologiques. Elle conclut que s’il faut trouver une explication scientifique aux événements racontés dans les récits de déluge, il faudrait plutôt penser à plusieurs déluges qu’à un Déluge universel.

 

Travail lexical avec Le Robert et Le Robert Junior

Les notices permettent de travailler la polysémie (le Déluge / un déluge), la notion de sens propre et figuré, de sens analogique.
Le terme "déluge" permet aussi de travailler le lexique : on définira diluvien, antédiluvien pour le vocabulaire et aussi la formation des mots ; on mènera des recherches sur le sens des différentes expressions figées comme "remonter au Déluge", "après moi le déluge".

Les notices des dictionnaires mettent en valeur les expressions utilisant le terme de « déluge », associées parfois au sens propre (remonter au Déluge) et souvent au sens analogique (un déluge de larmes).

On pourra également à cette occasion mener un travail étymologique autour du mot "eau" : aqueduc, aquatique, aquarelle, aquarium, auvent, évier, hydro-, ...

 

Prolongements divers

Cette étude du Déluge biblique peut aisément se prolonger par d’autres activités variées.