20 jui. 2007

Séquence latin 4e : Vivre à la campagne.

 

Objectifs et perspectives

Civilisation
Dans cette séquence, on aborde un point essentiel de la culture latine. La campagne est à la fois un lieu de vie, un lieu de travail ou lieu de repos, une source d’imagination pour les auteurs qui développent plusieurs topos littéraires facilement repérables.

Littérature
Cette séquence permet également d’aborder ou de retrouver différents genres littéraires : la littérature technique avec Varron, la lettre (Pline), la poésie (Virgile).

Grammaire
Les textes proposés dans cette séquence peuvent servir à illustrer divers points de grammaire, selon la progression de chaque enseignant : les démonstratifs hic et ille, le subjonctif, le passif et le complément d’agent, le comparatif, le futur, les pronoms personnels, la proposition relative, le futur.

par Valérie Maugan-Chemin
professeur de lettres classiques au collège Liberté de Drancy


Cette séquence est la troisième de l’année et couvre le mois de janvier.
(Thèmes des séquences précédentes : vivre et travailler en ville, Les loisirs urbains.)


| Déroulement de la séquence | En complément | Exposés proposés aux élèves |

 

Supports utilisés

1- mosaïque de la maison dite d’Icarios à Oudna, IIIème siècle ap. J.-C., Musée du Bardo (Tunis) Scène de la vie rurale et de la chasse (voir revue NRP n°510, janvier 98)
2 - Varron Res rusticae extraits de I, 6 et I, 13
3 - maquette d’une villa rustica romaine (à construire), éditions Usborne, 50 F, disponible à la librairie du musée du Louvre, rayon jeunesse
4 - Virgile, Bucoliques, I, 51-58 (texte + étude proposés dans le n° NRP déjà cité)
5 - Pline le jeune, lettre V, 6 (extrait) ( p. 108 Livre 4ème Hatier) 6 - Photos de quelques sites archéologiques de villas "urbanas"

Nombre de séances d’une heure : 9 à 10 (environ 3 semaines)

 

Déroulement de la séquence

Les passages sur fond de couleur
correspondent aux interventions orales des élèves sous forme d’exposés.

Première séance

  • Avec les élèves, retrouver l’organisation de la mosaïque, identifier les différentes scènes (retour du troupeau, labours, chasses (à courre, à la perdrix, au sanglier), temps de repos.
  • Impression d’ensemble : variété des activités à la campagne.
  • Reprise par écrit.
  • Sur la maquette de la ferme, identifier les différentes parties : le bâtiment principal, les logements des esclaves, jarres enfoncées, dans le sol, jardin, ruches, retour de chasse....

Deuxième et troisième séances

Exposé d’un élève (donné à l’avance), sur l’organisation d’une ferme à Rome, les productions, les produits de consommation, les échanges.

Texte de Varron - Organisation d’une ferme : présentation de Varron et des Res rusticae.

La traduction se fait avec les élèves. On leur fournit le vocabulaire utile (traduction et commentaire s’étendent sur 2 séances) angles d’étude possibles (au choix) :

- l’opposition hic/ille (avant, aujourd’hui), le subjonctif et l’interrogation indirecte, les adjectifs numéraux, le passif

- le ton magistral de Varron (utilisation de videndum, plan très organisé), son pessimisme et ses regrets devant l’évolution de la société (les fermes sont abandonnées au profit des villas d’agrément) - vocabulaire des saisons, de la maison et de la vie rurale.

Quatrième séance

Pour rafraîchir les connaissances grammaticales, on propose quelques exercices sur les points abordés.

Texte de Virgile : Farniente sous les arbres.

Un élève présente Virgile par un exposé (quelques questions posées à l’avance ont guidé sa recherche), on insiste sur son rôle au début de l’empire, la place de la Nature et de la campagne dans son ouvre, analyse de son épitaphe.

Cinquième séance

Etude et traduction du texte de Virgile (le texte est donné sans traduction)

Angles possibles (au choix) :

- les caractéristiques du genre poétique : répétitions, place des mots, scansion, enjambements, champs lexicaux (faune, flore, relief, bruits...), le singulier et le pluriel poétique. Tous ces points peuvent être étudiés sans traduction et même avant toute traduction du texte.

- la répétition des mots et l’organisation du poème

- le futur

- la proposition relative

- l’accord de l’adjectif qualificatif (en lien avec la place inhabituelle des adjectifs en poésie)

- les pronoms personnels,

- les prépositions indiquant le lieu.

- le vocatif

Prévoir une évaluation de "mi-séquence" portant sur le vocabulaire, des manipulations grammaticales, des repérages grammaticaux ou littéraires dans des textes inédits ou déjà étudiés, des points de civilisation, les exposés, des passages à retraduire ( sur l’un des textes déjà vus), des effets à commenter...

Sixième séance

Evaluation de mi-séquence.

Présentation de Pline le jeune par un élève (selon les principes vus plus haut). On peut insister sur les problèmes posés par la rédaction et la réception de ces lettres.


Un autre exposé peut également être proposé sur le thème "De la villa rustica à la villa urbana". La recherche de l’élève est guidée par des questions précises et une bibliographie tenant compte des ouvrages disponibles au CDI.

Septième séance

Etude d’un texte de Pline le jeune (Lettres V, 6) : Le jardin extraordinaire de Pline.

Proposition d’exploitation :

Le texte est donné accompagné de sa traduction. Les élèves examinent quelques instants le texte et proposent pour certaines phrases, choisies par le professeur, une lecture qui distingue clairement les groupes fonctionnels et leur associe chaque fois le groupe correspondant en français. Commentaires possibles sur l’élaboration d’une traduction "fidèle", les caractéristiques spécifiques de la langue latine et de la langue française qui ne sont pas toujours compatibles.

On pourra étudier en particulier (ou revoir) :

- l’accord de l’adjectif qualificatif avec un nom de déclinaison différente et l’adjectif de seconde classe (extrema parte, densiore umbra, brevioribus platanis, candido marmore, gracili marmore)

- la conjugaison du passif et le complément d’agent (hemicyclio frangitur, ambitur, tegitur)

- la formation du comparatif de l’adjectif

- l’emploi du diminutif chez Pline et le regard qu’il porte sur sa villa ( columellae, navicularum, fonticuli...)

Huitième séance

- Un complément en images pourrait illustrer le texte de Pline : photos (aériennes) de la villa Adriana, de la villa de Montmaurin (haute Garonne - voir Géo n° 237 novembre 1998, La Gaule vue du ciel)

- Reprises des points de grammaire et de style accompagnés d’exercices d’application.

- Correction du bilan de mi-séquence

Neuvième séance

Bilan de séquence.

Pistes possibles

- étude d’extraits des textes vus au cours de la séquence à l’aide de questions appropriées sur les points de langue et de style + retraduction de ces passages. (exemples : les éléments poétiques d’un extrait des Bucoliques de Virgile...)

- A propos des extraits choisis, évaluer l’acquisition de certains points de civilisation (villa urbana, villa rustica)

- Proposer un extrait inconnu d’un auteur vu au cours de la séquence et mettre en évidence l’intérêt du texte par des questions (exemple : les occupations de Pline dans sa villa, lettre IX, 36)

- Proposer une étude comparative de plusieurs extraits de Varron, de Pline, d’Horace ou même de Martial pour mettre en évidence les représentations communes de la villa chez les uns et les autres (souci de l’orientation, de la situation élevée de la villa, du point de vue qu’elle offre, de la présence d’eau et de verdure dans ses murs...) ; identification d’un topos

 

En complément

- Quelques lignes extraites des Res rusticae de Varron

- Sujets d’exposés proposés aux élèves pour cette séquence accompagnés de questions pour guider leur recherche.

Varron - extraits des Res rusticae

"Igitur primum de solo fundi videndum haec quattuor, quae sit forma, quo in genere terrae sit, quantus, quam per se tutus." (I, 6)

"In primis culina videnda ut sit ad vilici cellam quod ibi hieme antelucanis temporibus aliquot res conficiuntur, cibus paratur ac capitur." (I, 13,2)

"Illi enim faciebant ad fructus rationem, hi faciunt ad libidines indomitas. Itaque illorum villae rusticae erant majoris pretii quam urbanae, quae nunc sunt pleraque contra." (I,13,6)

"Illic laudabatur villa si habebat culinam rusticam bonam, praesepes laxas, cellam vinariam et olearium ad modum agri aptam. (I,13,6)

Nunc contra villam urbanam quam maximam ac politissimam volunt. HI laborant ut spectent sua aestiva triclinia ad frigus orientis, hiberna ad solem occidentem." (I,13,7)

(Economie rurale, texte établi par J Heurgon in Les agronomes latins,
texte et traduction publiés sous la direction de M. Nisard, Dubochet, Paris 1849)

 

Exposés proposés aux élèves

Ces recherches peuvent être présentées sous forme de dossiers.

L’agriculture dans l’empire romain

  • Quelle est la proportion de paysans dans l’empire ?
  • Comment nomme-t-on une ferme en latin ?
  • Quels animaux élève-t-on ?
  • Quels produits cultive-t-on ?
  • Jusqu’où s’étend l’empire ?
  • Les productions sont -elles différentes selon les zones géographiques ?
  • Quelles sont ces productions ?
  • quelles marchandises les Romains importent -t-ils ?

De la ferme à la villa d’agrément

  • Quels sont les différents sens du mot villa ?
  • Ces différents sens sont le reflet d’une évolution. Laquelle ?
  • Comment une ferme est-elle organisée ?
  • Qui travaille à la ferme ?
  • Qui en est propriétaire ?
  • quelles productions fournissent ces fermes ?
  • Comment approvisionne-t-on les villes en alimentation ?
  • Quel est le rôle des villas d’agrément ?
  • Où se trouvent -elles ?
  • Plan d’une de ces villas.

Virgile

  • Son nom ?
  • Ses dates ?
  • Ses 3 ouvres essentielles et leur thème
  • Ses études ?
  • Que signifie "épicurien" ?
  • Qu’est-ce que l’alexandrinisme ?
  • "Cecini pascua, rura, duces" : Traduis son épitaphe et commente-la.
  • Qu’est-ce qu’une épopée ?
  • Quel homme politique célèbre-t-il dans ses oeuvres ?

Pline le jeune

  • Son nom véritable ?
  • Ses dates ?
  • Son milieu d’origine.
  • Ses études ?
  • Quel type d’œuvres a-t-il écrit ?
  • Quel est le thème de ces œuvres ?
  • Quel est leur intérêt ?
  • Dans quel but écrit-il ?

La nature et la campagne vues par les Romains (à répartir)

  • Quels sont les désagréments urbains que les Romains déplorent ?
  • Qui vit à la campagne (dans les villae rusticae, dans les villae urbanae) ?
  • Rechercher dans la légende de Romulus et Rémus des liens possibles avec la nature et l’agriculture. Comment appelle-t-on les dieux et les déesses des fleuves, des forêts ?
  • Quel est leur rôle ?
  • Recherches sur Diane, Céres, Flore, Pomone, Gaïa, Pan, Zéphyr, Vertumne...
  • Comment les Grecs expliquaient -ils le changement des saisons à l’aide de la mythologie ?
  • Quel est le sujet des œuvres de Virgile intitulées Les Géorgiques et Les Bucoliques ?
  • Quelle image les Romains ont-ils de la Nature ?