20 jui. 2007

Séance 3e : Correction d’un devoir


 


La séance de correction de devoir présentée ci-dessous s'inscrit
dans une séquence d'étude d'œuvre intégrale en 3ème :
Au Bonheur des Dames
de ZOLA


 


Objectifs généraux : étudier le roman selon deux axes de lecture :


  • un roman naturaliste ayant valeur de documentaire historique annonçant les principes de la grande distribution actuelle


  • un roman à dimension argumentative opposant bienfaits et méfaits du progrès.


Objectif de l'activité d'écriture : la maîtrise du dialogue argumentatif et son insertion dans le récit.




par Mme Agnès Baguet, professeur au collège Brossolette, Le Perreux




 

Activités préparatoires :

  • rappel des techniques d'écriture du dialogue
  • la particularité du dialogue argumentatif
  • activité de vocabulaire autour des verbes introducteurs de paroles.


 

Sujet


Bourdoncle trouve excessives les dépenses engagées par Mouret pour attirer la clientèle dans son magasin Au Bonheur des Dames. Il veut le faire comprendre à son patron ; une discussion animée s'engage entre les deux hommes, au cours de laquelle chacun échange ses arguments.


Imaginez la scène et le dialogue qui s'instaure.


Objectifs à atteindre pour la rédaction


Elève


Professeur


J'ai respecté les données du roman


(cadre spatio-temporel ; identité et caractère des personnages ).

. .


J'ai encadré mon dialogue de deux passages narratifs (début ; fin).

. .


J'ai animé mon dialogue en l'entrecoupant de courts passages narratifs.

. .


J'ai utilisé au moins deux arguments valables pour défendre la position de Bourdoncle.

. .


J'ai utilisé au moins deux arguments valables pour défendre la position de Mouret.

. .


J'ai respecté les conventions de présentation du dialogue.

. .


J'ai varié les verbes introducteurs de paroles.

. .


J'ai adopté un système de temps cohérent.

. .


J'ai rédigé des phrases toutes correctes.

. .


J'ai respecté les règles essentielles de l'orthographe et de la ponctuation.

. .


Remarque : La grille des objectifs accompagne le sujet. Les élèves ont donc une connaissance précise des objectifs sur lesquels ils seront évalués.


A la fin de leur devoir, il leur est demandé de remplir la case qui les concerne par « oui » ou « non ». Le professeur fait de même au cours de sa correction et assortit ces remarques de détail d'une appréciation d'ensemble.


 

Correction de la rédaction


Lors de la séance de correction, les élèves ont en main la fiche qui suit ; ils la remplissent au fur et à mesure que les réponses sont trouvées par la classe.


 


Un dialogue argumentatif entre Mouret et Bourdoncle


Objectif n°1 : respecter les données du roman


  • le cadre : choisir quelques lieux types qui sont mentionnés fréquemment dans le roman, par exemple :_____________________________________________________


  • le temps  :


    • Date approximative : ______________________________. Attention donc à ne pas commettre d'anachronismes, c'est-à-dire introduire des éléments qui n'existaient pas à l'époque évoquée.


    • Moment de la journée : choisir quelques moments-clés qui ont valeur de rituel : ____________________________________________________________________________
      ____________________________________________________________________________


  • l'identité des personnages :


Mouret est le patron du magasin Au Bonheur des Dames ; il concentre tous les pouvoirs et s'il délègue certaines tâches à ses six « lieutenants », c'est bien lui le chef incontesté.


Bourdoncle est l'un de ces six lieutenants, chargé de la surveillance générale du magasin ; il en est donc en quelque sorte le sous-directeur ; mais il reste soumis au bon vouloir de Mouret.


-> Même si les deux hommes se connaissent depuis longtemps, leur relation est avant tout marquée par le sens de la hiérarchie. Dans votre dialogue, vous deviez donc faire sentir la politesse prudente avec laquelle Bourdoncle s'adresse à son patron par des expressions du type : ___________________________________
_________________________________________________________________________________________


Mouret, lui, peut se permettre d'être plus brutal lorsqu'il s'agit de remettre à sa place Bourdoncle :


« Dites donc, mon brave... »


Notons que dans le roman, les deux hommes se vouvoient ; à cette époque, le tutoiement est déplacé.


  • le caractère des personnages


Le tempérament des deux hommes s'oppose nettement :


Celui de Mouret : ____________________________________________________________________


Celui de Bourdoncle : _________________________________________________________________


 


Objectif n°2 : encadrer le dialogue par deux passages narratifs ( début et fin)


Pour le début, voici quelques extraits de copies :


Extrait 1 : « Bourdoncle attendit Mouret à l'ouverture du magasin pour lui parler : »


Extrait 2 : « Alors que Mouret descendait le grand escalier pour admirer son œuvre, il aperçut Bourdoncle, immobile, en bas des marches. Celui-ci observait attentivement le magasin qui se remplissait progressivement. Mouret le rejoignit. Ils parlaient affaires lorsque Bourdoncle dit d'une voix anxieuse : »


Extrait 3 : « La grande horloge en fer forgé du Bonheur des Dames indiquait six heures et demie, les dernières clientes finissaient leurs achats, les caisses fermaient les unes après les autres jusqu'à ce que l'immense fourmilière devienne presque inactive.
Mouret, épuisé par sa dure journée, regagna son bureau et se laissa tomber dans son grand fauteuil de cuir noir. Au même moment, un homme frappa à la porte ; il se redressa et l'autorisa à entrer. C'était Bourdoncle, son second. Mouret parut d'abord étonné de le voir, puis il lui demanda ce qui l'amenait. »


Pour la fin, voici un bon exemple :


« Bourdoncle quitta la pièce bouillonnant de rage mais avec l'intention de pardonner encore une fois à ce visionnaire de Mouret. Après tout, n'était-ce pas lui le patron ?... »


 


Objectifs n°4 et 5 : utiliser au moins deux arguments valables pour défendre la position de Bourdoncle / de Mouret


Thèse défendue par Mouret
________________________________________
________________________________________


Thèse défendue par Bourdoncle
________________________________________
________________________________________


Arguments possibles

  • ________________________________________
    ________________________________________
    ________________________________________
  • ________________________________________
    ________________________________________
    ________________________________________
  • ________________________________________
    ________________________________________
    ________________________________________


Arguments possibles

  • ________________________________________
    ________________________________________
    ________________________________________
  • ________________________________________
    ________________________________________
    ________________________________________
  • ________________________________________
    ________________________________________
    ________________________________________


 


Objectif n° 8 : adopter un système de temps cohérent


Dans le roman de Zola, le temps de référence de la narration est le _________________________________


Il était impératif de respecter cette donnée, ce qui interdisait alors l'emploi du passé composé, du moins dans les passages narratifs.


 


Objectif n° 10 : respecter les règles essentielles de l'orthographe


a) Attention à la conjugaison du présent de l'indicatif des verbes se terminant par -ttre :


admettre


j'____________


tu ____________


il ____________


se battre


je ____________


tu ____________


il ____________


b) Et pour finir, quelques passés simples « périlleux » :


acquiescer :


il ____________


rugir :


il ____________


se taire :


il ____________


s'asseoir :


il ____________


se tenir :


il ____________


promettre :


il ____________


 

Fiche corrigée


Objectif n°1 : respecter les données du roman


  • le cadre : choisir quelques lieux types qui sont mentionnés fréquemment dans le roman, par exemple : dans le bureau de Mouret ou en haut du grand escalier (poste d'observation habituel de Mouret)


  • le temps  :


    • Date approximative :1865 (Second Empire). Attention donc à ne pas commettre d'anachronismes, c'est-à-dire introduire des éléments qui n'existaient pas à l'époque évoquée.


    • Moment de la journée : choisir quelques moments-clés qui ont valeur de rituel :
      Inspection quotidienne des rayons
      Rencontre quotidienne des deux hommes vers trois heures dans le bureau de Mouret
      Arrivée du caissier principal annonçant la recette de la journée.


 


  • l'identité des personnages :


Mouret est le patron du magasin Au Bonheur des Dames ; il concentre tous les pouvoirs et s'il délègue certaines tâches à ses six « lieutenants », c'est bien lui le chef incontesté


Bourdoncle est l'un de ces six lieutenants, chargé de la surveillance générale du magasin ; il en est donc en quelque sorte le sous-directeur ; mais il reste soumis au bon vouloir de Mouret


-> Même si les deux hommes se connaissent depuis longtemps, leur relation est avant tout marquée par le sens de la hiérarchie. Dans votre dialogue, vous deviez donc faire sentir la politesse prudente avec laquelle Bourdoncle s'adresse à son patron par des expressions du type :
Monsieur, avec tout le respect que je vous dois..
Ne comprenez-vous pas que ..(emploi de la forme interro-négative)


Mouret, lui, peut se permettre d'être plus brutal lorsqu'il s'agit de remettre à sa place Bourdoncle :
« Dites donc, mon brave... »


Notons que dans le roman, les deux hommes se vouvoient ; à cette époque, le tutoiement est déplacé.


  • le caractère des personnages


Le tempérament des deux hommes s'oppose nettement :


Celui de Mouret : enthousiaste, inventif, optimiste


Celui de Bourdoncle : froid, prudent, pessimiste.


 


Objectif n°2 : encadrer le dialogue par deux passages narratifs (début et fin)


Pour le début, voici quelques extraits de copies :


Extrait 1 : « Bourdoncle attendit Mouret à l'ouverture du magasin pour lui parler : »


Extrait 2 : « Alors que Mouret descendait le grand escalier pour admirer son œuvre, il aperçut Bourdoncle, immobile, en bas des marches. Celui-ci observait attentivement le magasin qui se remplissait progressivement. Mouret le rejoignit. Ils parlaient affaires lorsque Bourdoncle dit d'une voix anxieuse : »


Extrait 3 : « La grande horloge en fer forgé du Bonheur des Dames indiquait six heures et demie, les dernières clientes finissaient leurs achats, les caisses fermaient les unes après les autres jusqu'à ce que l'immense fourmilière devienne presque inactive.
Mouret, épuisé par sa dure journée, regagna son bureau et se laissa tomber dans son grand fauteuil de cuir noir. Au même moment, un homme frappa à la porte ; il se redressa et l'autorisa à entrer. C'était Bourdoncle, son second. Mouret parut d'abord étonné de le voir, puis il lui demanda ce qui l'amenait. »


Pour la fin, voici un bon exemple :


« Bourdoncle quitta la pièce bouillonnant de rage mais avec l'intention de pardonner encore une fois à ce visionnaire de Mouret. Après tout, n'était-ce pas lui le patron ?... »


 


Objectifs n°4 et 5 : utiliser au moins deux arguments valables pour défendre la position de Bourdoncle / de Mouret


Voir transparent ci-dessous :


Thèse défendue par Mouret
________________________________________
________________________________________


Thèse défendue par Bourdoncle
________________________________________
________________________________________


Arguments possibles

  • ________________________________________
    ________________________________________
    ________________________________________
  • ________________________________________
    ________________________________________
    ________________________________________
  • ________________________________________
    ________________________________________
    ________________________________________


Arguments possibles

  • ________________________________________
    ________________________________________
    ________________________________________
  • ________________________________________
    ________________________________________
    ________________________________________
  • ________________________________________
    ________________________________________
    ________________________________________


 


Objectif n° 8 : adopter un système de temps cohérent


Dans le roman de Zola, le temps de référence de la narration est le passé simple


Il était impératif de respecter cette donnée, ce qui interdisait alors l'emploi du passé composé, du moins dans les passages narratifs.


 


Objectif n° 10 : respecter les règles essentielles de l'orthographe


a) Attention à la conjugaison du présent de l'indicatif des verbes se terminant par –ttre :


admettre :


j'admets
tu admets
il admet


se battre :


je me bats
tu te bats
il se bat


b) Et pour finir, quelques passés simples « périlleux » :


acquiescer :


il acquiesça


rugir :


il rugit


se taire :


il se tut


s'asseoir :


il s'assit


se tenir :


il se tint


promettre :


il promit


 


Transparent projeté aux élèves à l'issue de la recherche collective


Thèse défendue par Mouret


Les dépenses engagées sont justifiées


Thèse défendue par Bourdoncle


Les dépenses engagées sont excessives


 


Arguments possibles


  • Nécessité de faire connaître le magasin


  • Nécessité d'attirer la clientèle dans le magasin


  • Volonté de piéger la clientèle pour l'inciter à acheter


 


Arguments possibles


  • Risques de déséquilibres financiers


  • Risques de fragilité économique face à la probable future concurrence


  • Immoralité des innovations commerciales de Mouret