Lettres
&
Langues et culture de l'Antiquité

  Accueil > Collège > Troisième > Séquence 3e : Simuler le procès de Folcoche

Séquence 3e : Simuler le procès de Folcoche

20 / 06 / 2007 | le GREID Lettres

 

 

Objectifs :

  • Adapter sa stratégie de lecture à son projet
  • Préparer à la citoyenneté
  • S'approprier les outils d'une plaidoirie et du discours argumentatif
  • Apprendre à enchâsser les formes de discours dans un écrit


par Annie Naulin, Collège Saint Exupery
Rosny-Sous-Bois


Cette séquence vient compléter le travail sur le corpus concernant la maltraitance
présenté par le Réseau des Collèges.

Seul l'essentiel du travail est ici présenté.
Mais si vous souhaitez avoir de plus amples informations, vous pouvez me contacter par mail.

 

Présentation de la séquence

Cette simulation est suggérée par les DOCUMENTS ET ACCOMPAGNEMENT des programmes de 3ème, page 24 - 25, comme activité d'oral.
Elle est devenue en ce qui me concerne l'objet d'une séquence complète qui prend sa place dans la progression annuelle entre une séquence antérieure qui la prépare (Percevoir et utiliser la modalisation) et une autre qui la suit logiquement (lire et écrire l'autobiographie).

Elle peut paraître longue. Mais, les activités très variées, intéressent beaucoup les élèves :
- Le thème lui-même tout d'abord, qui hélas, est plus que jamais d'actualité. Les élèves de 3ème n'ont pas toujours conscience du rôle de l'éducation dans la formation de la personnalité, et il semble important qu'en tant que futurs parents, ils y soient sensibilisés.
- La sortie au Tribunal, pour assister à un procès d'Assises, les passionne et peut être très formatrice, tant du point de vue civique que de l'orientation : certains élèves découvrent une vocation (avocat, juge pour enfant..)

Les contre-indications, à mon sens, d'une séquence longue sont :
- La lassitude, que je n'ai jamais notée , en raison, je pense, de la variété et de l'originalité du projet.
- Le fait de n'écrire qu'en fin de séquence, ce qui n'est pas le cas ici puisqu'ils produisent quatre écrits (cinq avec la lettre de doléances) dans cette séquence.

Cette séquence offre également l'avantage de :
- S'approprier les outils de l'argumentation dans une situation concrète d'apprentissage : par exemple, pour les rapports logiques, les élèves les apprennent en vue de l'écriture des plaidoiries, et manipulent les connecteurs qu'ils maîtrisent mal en se plaçant tantôt du côté de l'avocat général ( " Mme Rezeau a maltraité ses enfants, non qu'elle ait eu elle-même une enfance malheureuse, mais parce qu'elle ne les aimait pas. "), tantôt du côté de la défense (Faute d'avoir été choyée par ses parents, elle a été incapable d'aimer à son tour ses enfants ".)
- Repérer dans les supports étudiés pour les utiliser ensuite les différentes formes d'arguments : réfutation de la thèse adverse, argument de constat, prise à témoin (ici des Jurés par le Plaideur), utilisation de données incontestables…
- Combiner les formes de discours et sensibiliser les élèves à la différence entre convaincre et persuader ( voir l'écriture des plaidoiries dans le travail du réseau d'animation des collège sur l'interdisciplinarité.
- Faire ressortir l'interaction dire, lire, écrire dans une séquence.

 

Explicitation de certains points de la grille de la séquence

On peut se procurer le livret Vous êtes Juré : sur le site : www.justice.gouv.fr
ou à l'adresse suivante (mais c'est beaucoup plus long) :

Ministère de la Justice
Service de l'Information et de la Communication
13, Place Vendôme
75042 Paris Cedex

Un exemple du texte explicatif d'une page que les élèves sont amenés à écrire après leur dossier sur la maltraitance figure dans le travail publié sur le site par le réseau d'animation des collèges.
voir cet exemple

La lettre de Doléances au garde des sceaux peut être fictive ou réelle. La première année de la mise en place de ce projet les élèves avaient écrit à E. Guigou qui leur avait répondu très rapidement et les avait félicités. Depuis, je ne l'ai plus envoyée, mais cette année, compte tenu de la médiatisation du thème, je renverrai cette lettre au Ministère.

Notes complètes, notes réduites : pour habituer les élèves à ne pas lire leur exposé et à s'en détacher, ils s'habituent à réduire leurs notes au fur et à mesure.

Lettre à ma mère vient du remarquable ouvrage :

A ma mère
60 écrivains parlent de leur mère
Paroles
Pierre HORAY
I.S.B.N. : 2-7058-0186-3


Cette lettre, écrite par Bazin après la mort de sa mère, montre le recul (distanciation) qu'il a pris par rapport à l'écriture de Vipère au poing où l'implication est importante en raison du souvenir et de la souffrance qui sont encore à vif.
Nous retrouverons la même notion dans la séquence suivante, dans Les Confessions, avec l'épisode de la " tragédie du noyer ", où la distanciation est claire puisque devenu adulte, il évoque avec ironie ce qui lui était apparue comme une " tragédie " étant enfant. Au contraire, dans l'épisode du " peigne brisé ", une cinquantaine d'années après, l'implication est forte puisqu'il écrit : " je sens en écrivant ceci que mon pouls s'élève encore ".

Enfin, un sujet de Brevet (soit en entraînement, soit en évaluation) permettant de réinvestir les acquis, peut s'insérer dans la séquence : il s'agit d'un texte de V. Hugo, tiré du Dernier jour d'un condamné :
Il commence justement par la réfutation de la thèse adverse exprimée par les partisans de la peine de mort : " Ils disent que ce n'est rien, qu'on ne souffre pas, que c'est une fin douce, que la mort de cette façon est bien simplifiée ". Un question du devoir y fait allusion.
Les autres questions font en grande partie appel à la maîtrise de la modalisation (anaphore, fausses questions…)
Ce sujet de Brevet se trouve dans les Annales 2001, Vuibert, page 53 à55.

 

Déroulement détaillé de la séquence

 

DIRE, LIRE, ECRIRE à propos de VIPERE AU POING, en simulant le procès aux assises de FOLCOCHE
Unités d'apprentissage
SUPPORTS
OBJECTIFS
ACTIVITES
OUTILS A ETUDIER
PRODUCTIONS
1

 

 

Vipère au poing
(poche)

 

ouvrages
documentaires
presse

ADAPTER sa STRATEGIE de LECTURE à SON PROJET

° Présenter la séquence et lancer le travail

° Demander aux élèves de lire en 2 ou 3 semaines l'oeuvre complète avec les consignes suivantes : relever
1) tout ce qui peut être retenu contre FOLCOCHE
2) les circonstances atténuantes éventuelles
3) qui pourrait être cité comme témoin à charge ou à décharge
4 ) le rôle et la responsabilité de M.Rezeaule père, dans cette affaire

° Demander aux élèves de rechercher des documents
1) sur la MALTRAITANCE
2) des extraits de presse sur des affaires réelles
3) les différentes associations
4) la Convention Internationale des droits de l'enfant
5) une biographie d'Hervé Bazin, le rapport entre sa vie et son oeuvre

°Demander aux élèves de lire par exemple :
L'enfant de Jules Vallès
Poil de carotte, J.Renaud
La cicatrice, Bruce Lowery
Oliver Twist, C.Dickens

ou de constituer un groupement de textes sur l'enfance maltraitée

Qu'est-ce EXACTEMENT que la maltraitance ?

1) Combien y a-t-il de formes de maltraitance ?
2) Cible : qui est maltraité ?
3) Milieu prédisposé et causes
4) Conséquences
5) Législation
6) Prévention

ORALES
ECRITES

° Lire de façon cursive pour AGIR

° S'approprier les faits et les éléments du procès FOLCOCHE

° Lire de façon sélective et trier les informations

° Lire de façon cursive pour se cultiver.
Connaître des ouvrages littéraires liés à la maltraitance

Exposé
(notes complètes)

° présentation d'une oeuvre complète sur la maltraitance

° présentation du groupement de textes et lecture expressive d'un extrait

Panneaux ou dossier

Texte explicatif d'une page sur la maltraitance

2
Sortie au TRIBUNAL DE BOBIGNY ° Préparer à la CITOYENNETE

1) Leur demander de se procurer (ou leur fournir) le livret du Ministère de la justice :
" VOUS ETES JURE "
( travailler en interdisciplinarité avec le professeur d'éducation civique )

2) et / ou leur projeter le film :
Douze hommes en colère

3) Assister à un procès (si possible complet) de Cour d'Assises traitant d'un cas de violence familiale

° Origine et rôle des JURES
° Composition du jury et de la salle d'audience d'une cour d'assises
° Déroulement chronologique d'un procès
Exposé
(notes réduites)
 
3
    ° Correction du travail
° Actions et réactions à envisager
Code et contraintes de la lettre   Lettre de DOLEANCES au Ministre de la Justice
4

° Plaidoirie de Maître
Michèle ARNOLD,
affaire Mathurin
(Art d'écrire 3è p.70-71)

° Discours de R.Badinter
contre la peine de mort
(Art d'écrire 3è p.74)

° Lettre à ma mère d'Hervé Bazin

° S'approprier les outils d'une plaidoirie et du discours argumentatif

° Apprendre à enchâsser les formes de discours dans un écrit

° Etudier les textes
° Identification
° Situation d'argumentation
° Notion et formes d'arguments
° Modalisation

Préparer la rédaction du réquisitoire de l'avocat général et de la défense en constituant avec les élèves la grille des critères à réinvestir

° Implication /distanciation
° Les différentes formes d'arguments
(Art d'écrire p.62)
° Persuader / convaincre
° Concéder / réfuter (cause concession)
° Connecteurs logiques
° Réinvestissement : la modalisation
Lecture expressive de la plaidoirie de Me Arnold (l.1à 19)

1) réquisitoire de l'avocat général

2) plaidoirie de la défense

5
   

° Attribuer les rôles

° (Re)lecture sélective de VIPERE AU POING pour relever les moindres détails concernant chaque intervenant dans le procès

A revoir si besoin :
(Art d'écrire p.68)

FORMULER UNE INTERROGATION

  Interrogatoire du Pdt de la cour d'assises (par groupes)
6
Chapitre 1er de
Vipère au poing

° Réinvestir tout le travail préparatoire

° Percevoir la transition avec la séquence suivante : L'AUTOBIOGRAPHIE

Répondre au questionnaire sur le chapitre 1er   SIMULATION du PROCES