Lettres
&
Langues et culture de l'Antiquité

Jouez aux archéologues

18 / 04 / 2012 | le GREID Lettres

par Amandine Cassard, professeur de Lettres Classiques, collège de l’Europe, Dammartin-en-Goële

Cette activité est prévue pour être présentée à chaque classe de 6e, fin mars-début avril (avant qu’ils ne reçoivent leur fiche navette pour le 3e trimestre et l’année de 5e) sur le créneau d’un collègue.

L’activité que j’ai conçue utilise la pièce la plus connue sur internet, le « Traianus denarius », qui est la plus lisible et la plus riche que j’aie trouvée, ainsi qu’une autre monnaie, choisie pour la simplicité de son motif et de ses inscriptions. Les deux sont disponibles sur Wikipedia/wikimedia sous licence GNU Free (donc réutilisables en classe).

Déroulement (1 heure)

1. Lecture et hypothèses

Dans les 25 premières minutes, je leur présente ma salle, quelques travaux d’élèves, et le principe de l’option. La première feuille de l’activité est distribuée et projetée au tableau. J’ai volontairement balisé leur recherche à l’aide d’un pré découpage : il faut que cette partie n’excède pas 15 minutes. Les élèves se mettent spontanément par deux. Ma collègue et moi passons dans les rangs pour vérifier leur avancée et leur sens de lecture (en 10 minutes, tout le monde avait terminé et s’était lancé dans les hypothèses d’interprétation). Après une rapide correction au tableau, les élèves utilisent leurs connaissances pour analyser les inscriptions relevées. Ils sont ravis de constater qu’ils « en savent autant ».

2. Travaux pratiques

Les 25 minutes suivantes sont dédiées à la deuxième fiche avec une lecture rapide des informations de la pièce (NB : l’animal côté face est un rhinocéros) et la partie qu’ils attendent tous : la création de leur propre pièce. La lecture prend quelques minutes à peine, et ma collègue m’aide à distribuer le matériel nécessaire à l’activité manuelle.

Matériel pour une classe de 25 élèves :
• 500 g de Plastiroc blanc ou argile (vendu par paquet de 500g, boîtes de 4x500g ou de 5kg). Pour 4 classes, j’ai pris l’option 4x500g à 10 € la boîte. Ce matériau est une sorte de pâte à modeler qui durcit à l’air libre en 24h/cm. (Attention à bien refermer vos paquets à moitié utilisés) ;
• un rouleau de papier sulfurisé pour protéger la table et la pièce pendant le séchage ;
• des cure-dents ;
• un verre d’eau pour ré-humidifier la pâte des élèves s’ils recommencent trop leur ouvrage.
• un flacon de peinture argentée (entre 1,50 et 2 €).

Les élèves roulent leur pâte en boule et l’aplatissent (pas moins de 5mm d’épaisseur) en gardant une forme circulaire. Ils gravent le dessin et les inscriptions au cure-dents. La pâte est assez résistante pour ne pas écraser le dessin d’une face quand on retourne la pièce.
Les dernières minutes sont consacrées à la distribution de la lettre aux parents.

La peinture de la pièce est planifiée pour les jours suivants, sur le créneau de 13h-13h20.

Je remercie Simonetta di Santo Arfouilloux, collègue de Lettres Classiques au collège Gérard Philippe à Villeparisis (77) dans l’académie de Créteil. C’est elle qui m’a soufflé l’idée d’une activité pour les 6e portant sur des monnaies anciennes. Habituellement j’utilisais un jeu créé par une collègue et disponible sur Weblettres : « et si vous parliez latin sans le savoir », basé sur des devinettes et un mot mêlé, mais cette année, j’avais envie d’une activité plus vivante, qui puisse séduire un plus large public en leur présentant la facette manuelle de notre métier.