Lettres
&
Langues et culture de l'Antiquité

  Accueil > Professeurs contractuels > Ressources pédagogiques > Séquences de français > 4e - Étude d’œuvre intégrale : Le Trou, de Maupassant (1886)

4e - Étude d’œuvre intégrale : Le Trou, de Maupassant (1886)

17 / 04 / 2020 | le GREID Lettres
par Guillaume Loock, collège Amédée Laplace (Créteil)

Introduction à l’attention de l’enseignant.e

  

• Finalités et enjeux de la séquence

 

 Cette séquence s’adresse à des élèves de 4e, dans le cadre du questionnement « la fiction pour interroger le réel ». Elle est consacrée à l’étude comme oeuvre intégrale de la nouvelle de Maupassant intitulée Le Trou (publiée en 1886). Cette nouvelle est accessible sur internet sous plusieurs formes, dont un « livre » en ligne et un livre audio. La séquence aura comme fil directeur cette question : dans cette nouvelle de Maupassant, évoquer un fait divers, est-ce chercher à refléter le réel ?

 

 Le parcours proposé aux élèves s’articule en quatre temps : entrée en matière pour favoriser l’entrée des élèves dans la lecture et la démarche réflexive ; deuxième temps destiné à mettre en lumière certaines données importantes pour comprendre la nouvelle, et des choix d’écriture pouvant donner l’impression que la nouvelle « reflète le réel » ; troisième temps consacré à prendre conscience que le jeu de reflets ne se réduit pas à un effort pour « refléter la réalité », et qu’il s’approfondit en une invitation à réfléchir ; dernier temps consistant, pour chaque élève, à s’approprier le champ de réflexion ainsi ouvert.

 

 Les activités composant ce parcours visent, pour les élèves, ces objectifs  :

- Construire la notion de « réalisme » sans la réduire à la volonté de « décrire la réalité dans des textes ».

- Mettre en évidence des éléments qui font la littérarité de cette nouvelle (modes de désignation et de caractérisation des personnages et d’un lieu, réécriture signifiante d’autres textes célèbres, ironie).

- Prendre conscience de l’invitation à réfléchir dont cette nouvelle est porteuse, et lui donner suite en mobilisant effectivement ses capacités de réflexion en lien avec la « vraie vie ». En termes de compétences, on vise donc tout particulièrement à ce que l’élève fasse preuve de réflexion, soit à travers la formulation d’un point de vue (expression, explication argumentée, révision de celle-ci), soit à travers la formulation de questions ou d’hypothèses, soit en tissant liens entre un texte de fiction et d’autres oeuvres mais aussi la « vraie vie ».

 

• Modalités de mise en oeuvre

 

 Les modalités proposées pour mettre en oeuvre ce parcours tiennent compte des recommandations du collège des IA-IPR de notre académie, notamment en termes :

- d’activités (lecture, compréhension, productions y compris manuscrites, écoute ou visionnage de documents ou vidéo) ;

- d’outils (manuel scolaire en ligne, « classe virtuelle » s’appuyant sur l’outil « Ma classe à la maison ») ;

- de mode d’évaluation (évaluations exclusivement formatives pendant la période de confinement, place faite à l’auto-évaluation) ;

- de rythme (liberté laissée aux élèves de répartir sur la semaine une grande partie du travail, « temps synchrones » pour faire le point notamment avec les élèves sur les difficultés rencontrées et sur ce qu’ils ont apprécié) ;

- de positionnement vis-à-vis du travail des élèves (accompagnement possible en adressant ses questions au professeur lors des périodes de travail en autonomie, évaluation d’une seule production par semaine, valorisation des efforts et de l’apport des élèves notamment grâce au caractère non-exhaustif des bilans envoyés, temps de reprise ménagé lors du retour en classe).

 

 Au cours de la partie de séquence mise en oeuvre à distance, le travail des élèves s’effectuera :

- principalement en autonomie, sous forme d’écrit individuel (2 activités auto-évaluées constitueront des évaluations formatives à renvoyer au professeur)

- lors de deux bilans d’étape, à l’oral sous forme de « classe virtuelle » (l’outil utilisé pour cela sera « Ma classe à la maison », qu’élèves et enseignant.e pourront s’approprier grâce aux tutoriels accessibles à cette adresse.

 

 La préparation de ces « classes virtuelles », comme le reste du travail en autonomie, s’appuiera sur différents documents. Les uns accessibles sur internet, grâce à des liens hypertextes. Les autres transmis par l’enseignant.e à différents moments clairement indiqués, à savoir :

- 2 documents de cadrage (« mode d’emploi de cette séquence » et « calendrier de l’élève »), permettant à l’élève de se repérer sur les plans méthodologique et chronologique ;

- 9 fiches d’activités, indiquant chacune les objectifs des activités proposées, les compétences auxquelles ces activités font appel, des options laissées au libre choix de chaque élève ;

- 6 annexes (documents complémentaires pour faire le travail).

 

 Dans les documents joints ce dossier, vous trouverez donc :

- l’ « agenda de l’enseignant.e : vue d’ensemble du déroulement de la séquence » ;

- les « contenus à communiquer aux élèves suivant l’ « agenda de l’élève » ;

- des « documents pour le travail en classe après le confinement ».


 

Agenda de l’enseignant.e : vue d’ensemble du déroulement de la séquence
Contenus à communiquer aux élèves suivant l’agenda de l’élève
Documents pour le travail en classe après le confinement