Lettres
&
Langues et culture de l'Antiquité

  Accueil > En classe > Oral > Partager sa lecture : écoute de amélioration entre pairs

Partager sa lecture : écoute de amélioration entre pairs

21 / 05 / 2020 | le GREID Lettres
Par Sarah Pépin-Villar, professeure au collège Jean-Jacques Rousseau, Le Pré Saint-Gervais



Niveau(x) : 6e

Objectifs :
- Adopter une attitude critique par rapport à son propos
- Lire avec fluidité
- s’approprier un outil numérique
- se respecter, s’entraider

Contexte : 
La proposition qui suit a pour origine un questionnement sur la manière de travailler plus particulièrement la compétence d’oral « Adopter une attitude critique par rapport à son propos » (Cycle 3 – programme 2018) en classe de 6e. Comment faire pour que les élèves travaillent et améliorent les contenus qu’ils développent à l’oral ? Comment leur faire prendre conscience de ce qu’ils peuvent ou doivent améliorer ? Et comment leur faire verbaliser ?

Supports :
Lecture cursive d’un récit de création ou d’un mythe fondateur.

Durée : 2 séances de travail en classe puis 5 minutes d’exposé par élève.


Démarche et activités :

Dans le cadre d’une séquence sur les récits de création, chaque élève a choisi un livre à lire pendant une période de vacances. Ils sont prévenus qu’un travail en classe sera effectué à l’issue de cette lecture cursive, dans le but de partager leur lecture.

 

Après cette période de lecture autonome, lors d’une première séance de travail en classe, l’objectif est présenté aux élèves : partager sa lecture à l’oral. Nous construisons ensemble les attendus, qui sont ensuite affichés dans l’ENT, sur une page dédiée au projet : présentation du livre, lecture d’un court passage, argumentation sur la raison du choix du passage.


Présentation du travail

L’étape suivante est individuelle. À l’aide d’une fiche-guide, les élèves préparent leur oral en prenant quelques notes dans leur cahier et s’entrainent à la lecture de leur texte à haute voix. Cette phase de travail peut être prolongée à la maison.

 

Lors de la deuxième séance de travail, les élèves sont invités à travailler en binômes, avec une tablette pour deux. Chaque élève propose le travail oral qu’il a préparé à son binôme. Cet oral est enregistré avec la tablette. Les élèves écoutent ensemble les enregistrements en vérifiant que tous les attendus sont atteints, et en trouvant les points à améliorer.
Cette modalité de travail est également affichée dans l’ENT. Les élèves repèrent l’icône indiquant l’application à utiliser sur la tablette pour réaliser l’enregistrement.


Modalités de travail
Chaque binôme fait un ou deux enregistrements maximum. L’objectif est d’être capable de repérer, chez soi et chez l’autre, les points à corriger ou les omissions, puis de proposer des pistes d’amélioration et de l’aide.

Pendant cette phase de travail, j’écoute essentiellement le travail se faire et j’interviens auprès des binômes qui ont du mal à trouver des leviers d’amélioration. Nous écoutons ensemble ce qui a été enregistré et pointons les attendus un à un pour trouver des éléments à faire progresser.
Le travail est mené en classe entière. 12 à 13 groupes s’enregistrent donc en même temps. La qualité sonore n’est pas bonne mais suffit à permettre le travail d’écoute.

 

Lors d’une troisième séance, les élèves présentent leur travail à la classe, sous la forme d’un exposé oral de 2 à 3 minutes environ. Dans ma classe, ces exposés sont répartis sur plusieurs séances, pendant le premier quart d’heure de cours notamment.
Cette prestation est enregistrée et publiée sur la page de l’ENT dédiée au projet, afin d’être réécoutée par l’élève, pour en faire un bilan.
Les fiches bilan renvoie, grâce à un QR code, à la page de l’ENT. Les élèves s’auto-évaluent à l’aide d’une grille, puis explicitent leurs progrès ainsi que les éléments qu’ils devront améliorer pour un prochain travail de ce type. Cela me permet d’évaluer leur attitude critique par rapport à leur prestation orale, et de formuler ensuite des conseils pour les aider à progresser.


Grille d'évaluation

Exemples de bilans d’élèves

Exemples de bilans d'élèves

Outils numériques :


- tablette avec application d’enregistrement sonore

- écouteurs si possible

- ENT pour publier les consignes de travail et les travaux des élèves

Apport spécifique du numérique :

La tablette est utilisée pour deux fonctions :

- comme un dictaphone, elle permet aux élèves de s’enregistrer et d’écouter leurs enregistrements.

- elle donne accès à l’espace de travail dédié au projet, dans l’ENT, qui s’enrichit au fur et à mesure des étapes du travail.

Page de l'ENT à la fin du projet