Lettres
&
Langues et culture de l'Antiquité

  Accueil > Collège > Sixième > Enregistrement audio de fables de prévention

Enregistrement audio de fables de prévention

27 / 06 / 2011 | A. Simon

par A. Simon, professeur au collège G. Philipe, Villeparisis

Niveau : 6e

Durée : 6-7 heures
 
Objectif général : Réaliser un recueil audio de fables de prévention aux thèmes divers, par exemple : la violence, l’absentéisme, les bavardages…
 
Objectifs pédagogiques :
Lecture :
 Définir ce qu’est une fable de prévention et comprendre le principe de réécriture d’une fable du patrimoine « La Cigale et la Fourmi »
 
Ecriture et outils de la langue :
 Récrire une fable de La Fontaine.
 Savoir mobiliser un champ lexical.
 
Compétences du socle commun visées à travers cette activité :
 
 Adapter son mode de lecture à la nature du texte proposé et à l’objectif poursuivi.
 Manifester, par des moyens divers, sa compréhension de textes variés.
 Traiter une image, un son, une vidéo. (Compétence 4)
 
Contexte : En prolongement d’une séquence sur l’étude d’un groupement de fables de Jean de La Fontaine. L’activité peut se faire en classe de 6ème dans le cadre des heures de demi-groupe.
 
Supports :
 « La cigale et la fourmi » de La Fontaine
 « La cigale, le tabac et la fourmi » affiche de prévention éditée par la Ligue nationale contre le cancer.
 
Démarches et activités :
 
Le travail a pour finalité de montrer aux élèves que la lecture à voix haute est une composante du cours de français qui peut être travaillée et retravaillée au même titre que les travaux écrits. Cet enregistrement pourra être aussi un moyen de leur montrer que la lecture à voix haute est le reflet de la compréhension que l’on a d’une fable.
 
Outils TICE :
Le logiciel « Audacity » qui permet d’enregistrer et de traiter des pistes sonores (effacement des silences, superposition de voix, création d’un écho, modification des timbres de voix, ajout de bruitages...)

Le logiciel est libre de droits et peut donc être téléchargé gratuitement.
 

Apport spécifique des TICE :
Le logiciel « Audacity » offre la possibilité d’enregistrer une prestation orale et de l’écouter immédiatement. Cela permet aux élèves d’obtenir un aperçu audio de leur prestation orale. Ce « retour audio » doit pouvoir leur permettre de poser un regard critique sur leur lecture à voix haute de leur propre fable. 

 

Déroulement de l’activité 

Séance n°1 - Dominante : lecture de l’image

Objectif :Comprendre ce qu’est une fable de prévention et quelles en sont les caractéristiques.

Support : Comparaison entre « La cigale et la fourmi » et « La cigale, le tabac et la fourmi » Voir illustration en bas de l’article.

Cette séance, première de l’activité, a pour objectif de jeter les bases de la rédaction des fables de prévention par chacun des groupes. On procédera dans cet ordre :

  1. Repérage des points communs et des différences entre les deux documents dans un tableau.
  2. Définition du terme « prévention » appuyée par quelques exemples précis proposés par les élèves.
  3. Repérage des caractéristiques d’une fable de prévention (reprise des personnages et d’une bonne partie du texte, modification du titre, remplacement de certains mots par d’autres dont certains peuvent être familiers, ajout éventuellement d’illustrations ou d’une morale.)
  4. Recherche par les élèves des thèmes de prévention possibles en les interrogeant oralement sur les thèmes de prévention qu’ils ont déjà rencontrés et répartition des groupes par thème.
  5. Dans un premier temps, on demandera aux élèves de rechercher dans la fable « La Cigale et la Fourmi » les mots qui ont été remplacés afin d’obtenir le texte de « La Cigale, le tabac et la Fourmi ». Dans un deuxième temps, les élèves recherchent à l’aide du dictionnaire des mots appartenant au champ lexical du thème qu’ils ont choisi (violence, absentéisme, bavardages...) C’est l’occasion de réinvestir le travail effectué en début d’année sur l’emploi du dictionnaire ainsi que sur les relations sémantiques entre les mots (synonymie et antonymie).

Séance n°2 - Dominante : Ecriture (en salle informatique)

 

Objectif : Ecrire la fable de prévention sur traitement de texte.
 

Support : « La cigale et la fourmi »

Les deux élèves du groupe devront maintenant écrire leur fable de prévention à partir de leurs recherches effectuées lors de la séance n°1. Les élèves devront s’aider de la fable « La Cigale et la Fourmi »
 

Pour le déroulement de cette séance, on procédera dans cet ordre :

  1. Rédaction des fables de prévention et mise en évidence des paroles des personnages et du discours du narrateur en utilisant des couleurs. Ce travail de distinction que permet facilement le traitement de texte vient déjà préparer la lecture à voix haute de la fable les élèves construisant eux-mêmes les points de repères qui délimiteront les passages que chaque membre du groupe aura à lire.
  2. Une fois les fables écrites, on demande aux élèves d’ajouter à leur fable une morale qu’ils retranscriront à la fin ou au début.
  3. Un troisième temps permet un échange des fables entre les différents groupes d’élèves. Chaque groupe évalue ensuite la fable écrite par les membres d’un autre groupe. Les critères d’évaluation (sous la forme d’un tableau inséré dans un document Open Office) de la version écrite de la fable sont ensuite construits avec les élèves : La mise en page de la fable est-elle correcte ? La ponctuation est-elle respectée ? Les modifications sont-elles en rapport avec le thème de prévention ? Les élèves remplissent la grille d’évaluation qu’ils enregistrent avec leurs propres noms mais dans le dossier du groupe qu’ils ont évalué afin que leurs camarades puissent accéder plus facilement à cette évaluation.
  4. Chaque groupe ouvre la grille d’évaluation remplie par l’autre groupe (document Open Office) lit cette évaluation et modifie sa fable (s’il le juge nécessaire) en fonction de l’évaluation faite par l’autre groupe.

Séance n°3 - Dominante : oral

Objectif : Préparer l’enregistrement des fables de prévention en s’entraînant oralement.

Supports : Un exemplaire polycopié de la fable réécrite de chaque groupe.

On procédera de la sorte :

  1. Construction des critères de réussite d’une lecture à voix haute à partir des premiers essais des élèves.
  2. Travail sur la lecture à voix haute et plus particulièrement sur la diction

Pour cette étape, les élèves s’entraîneront sur le site de TV5 monde :

www.tv5.org/TV5Site/publication/publi-39-Les_virelangues.htm

  1. On demandera aux élèves de s’entraîner à voix haute sur la fable de Queneau : « La Cimaise et la Fraction » puis de s’entraîner sur leur propre fable.

Séance n°4 - Dominante : oral

Objectif : Lire et enregistrer les fables de prévention.

Support : Les fables écrites en séance 2

On expliquera bien aux élèves que cette séance n°4 est une séance d’enregistrement et non plus une séance d’entraînement même si, bien sûr, il peut y avoir encore des erreurs et des hésitations.

Pour le déroulement de cette séance, on procédera ainsi :
  1. On rappellera aux élèves la répartition en trois « rôles » pour leur lecture correspondant à trois intervenants dans la lecture de leur fable : Un narrateur, une cigale et une fourmi. Les groupes n’étant composés que de deux élèves, on leur précisera qu’un élève devra assumer deux rôles mais que le logiciel « Audacity » leur permettra de différencier une même voix. Et qu’ils auront ainsi au final trois voix distinctes.
  1. Enregistrement des fables via le logiciel « Audacity ». Pour le lancement et le fonctionnement du logiciel, on remettra à chaque groupe un polycopié avec des copies d’écran afin qu’ils puissent utiliser ce logiciel. On leur remettra aussi une copie papier de leur fable afin de leur faciliter la lecture.
  1. Enregistrement des fables sur le dossier personnel de chaque groupe dans le serveur « Commun » du collège.
     

Séance n°5

Objectif : Enrichir et améliorer la piste audio de votre fable.

Support : L’enregistrement neutre de la séance n°4.
 
On procédera dans l’ordre suivant :
  1. Suppression des blancs et mise à niveau des deux voix des deux membres du groupe.
  1. Modification d’une des voix (celle du narrateur ou d’un personnage) afin de la distinguer des deux autres. Pour cette étape, plusieurs outils sont disponibles sur le logiciel : on peut changer par exemple le timbre d’une voix sur un temps délimité afin de la « différencier ».

     

  1. Autres modifications avec les outils de l’onglet « effet » :création d’un écho, accélération ou ralentissement de la voix... On présentera ces effets aux élèves tout en leur rappelant qu’ils doivent être en lien avec le contenu de leur fable. Exemples : changer la hauteur de la voix du narrateur pour la morale, faire un écho pour la dernière parole de la fourmi...
  1. On pourra aussi ajouter des courts extraits sonores toujours en lien avec le thème de leur fable. Les élèves auront à leur disposition une série d’extraits sonores dans un dossier du serveur du collège dans lequel ils pourront puiser.
Les sources pour ces sons : www.universal-soundbank.com

Commentaires et analyse

Le déroulement de l’activité

Un problème technique est rapidement apparu pour la répartition des voix des personnages et celle du narrateur. Les élèves n’étant que deux par groupe, ce sont les effets du logiciel Audacity comme rendre une voix plus grave ou plus aigüe qui leur ont permis de réaliser ce dédoublement. Une autre solution possible mais qui ne m’est venue à l’esprit qu’après la séance, aurait été de demander aux deux membres du groupe de mêler leurs voix pour le discours du narrateur afin de créer une troisième voix artificielle. En outre, cette consigne aurait sans doute obligé les deux membres du groupe à synchroniser leurs voix et donc à adopter un même rythme de lecture. Ainsi, c’est la lecture de l’ensemble de la fable qui aurait peut-être pu gagner en homogénéité. Cette option aurait certainement rallongé la durée de l’activité.
 

L’utilisation du logiciel « Audacity »

Remarque sur les effets


L’application « élimination du bruit » que l’on trouve dans l’onglet « effet » est apparue peu efficace à l’usage. Cela m’a donc poussé lors de la séance d’enregistrement à faire passer les groupes un par un sur le poste du professeur afin d’avoir le silence le plus complet dans la salle lors de l’enregistrement.
Avant la validation de chaque effet, les élèves ont la possibilité d’avoir un aperçu audio de leur modification avant de valider cette modification. Ils doivent pour cela cliquer sur la touche « Prévisualisation ».

Exportation et diffusion des fables


Le logiciel « Audacity » enregistre les documents sous la forme de « projets » dont l’extension est « xxxxx. aup ».
Ces fichiers ne peuvent pas être diffusés en l’état, il faut auparavant les convertir au format MP3. Pour cela, il suffit de télécharger l’encodeur « Lame » qui permettra de convertir les « projets » générés par le logiciel en MP3 ou autre format audio (wav, ogg...)
Lors de la première exportation du projet en format Mp3 ou autre, le logiciel demandera d’indiquer l’emplacement de l’encodeur « Lame ». Cette opération n’a lieu qu’une fois : le logiciel exportera ensuite les autres projets au format souhaité sans demander à nouveau l’emplacement de cet encodeur sur l’ordinateur.

Pour l’utilisation du logiciel « Audacity », vous trouverez une fiche-méthode téléchargeable en bas de l’article ainsi que d’autres documents dans l’article de Cédric Laugerette sur la lecture en Bac Pro : spip.php ?article1767

Evaluation des fables

Pour l’évaluation des fables, j’envisage dans un premier temps un échange et une écoute respective des fables entre les deux groupes de la classe.
Les élèves écoutent attentivement la fable d’un autre groupe qu’ils évaluent au moyen des critères précis listés dans un tableau.
On pourra aussi leur demander d’exprimer individuellement et oralement (chaque membre du groupe s’exprime sur le travail des deux autres membres de l’autre groupe) leur point de vue personnel sur la fable qu’ils ont évaluée. Ils devront bien sûr justifier rapidement ce point de vue.
Cette petite production orale pourra être enregistrée pour pouvoir être ensuite écoutée par les deux auteurs de la fable en question.
On pourra peut-être également faire écouter les fables par des classes de niveau supérieur (4ème ou 3ème) et ainsi organiser une courte activité après l’écoute de ces fables.
Remarque : J’ai finalement opté pour l’évaluation au sein de la classe avec l’échange des travaux entre les élèves du groupe 1 et ceux du groupe 2.
L’évaluation des fables de prévention s’est déroulée en deux temps et le travail a toujours été mené en groupe :

  1. Identification par l’ensemble du demi-groupe des critères de réussite : Les camarades ont-ils respecté le thème de prévention choisi et ont-ils ajouté une morale ? Les voix sont-elles audibles ? (Parler fort et articuler) Les camarades se sont-ils bien répartis les rôles pour le dialogue ? Les bruitages sont-ils en rapport avec le thème ? Sont-ils correctement utilisés ?
  2. Ouverture de la fable d’un autre groupe via le logiciel « Audacity » (la répartition avait été faite au préalable par le professeur, ainsi chaque groupe savait quel autre groupe il allait évaluer). Puis les deux membres du groupe ont écouté alternativement la fable avant de compléter la grille d’évaluation.
  3.  A l’aide de la grille d’évaluation, chaque groupe a enregistré un compte rendu oral de la fable qu’ils venaient d’évaluer (points négatifs et positifs) Ils ont terminé ce compte rendu par l’expression de leur point de vue personnel sur la fable écoutée. Ce compte rendu oral, enregistré via « Audacity », a été l’occasion de réinvestir certaines compétences orales travaillées durant l’activité.
     

 Quelques lectures d’élèves sont consultables en podcast sur ce blog : lewebpedagogique.com/aupaysdefanfan/

 

 

Portfolio

Fil twitter de @DANECreteil

  • 2 juin 2017

    Séminaire académique @AcCreteil sur les #HumanitesNumeriques #HNCreteil le 21/06 à @canope_94 Inscription ici > lien
  • 25 juin 2017

    questions pour réussir avec ses élèves, à l’attention des enseignants débutants et sans doute des autres lien
  • 26 juin 2017

    L'Anthologie des textes clés en pédagogie lien
  • [Lecture] "Sciences cognitives et apprentissages à l’école primaire" par Olivier Houdé / L'essentiel de la pédagogie lien
  • 22 juin 2017

    L'arrêté d'admission au Certificat d'aptitude aux fonctions de formateur académique (CAFFA) est en ligne lien
0 | 5 | 10 | 15 | 20