Lettres
&
Langues et culture de l'Antiquité

  Accueil > Lycées > Archives > Une progression annuelle en première ES, S, (...)

Une progression annuelle en première ES, S, L

20 / 06 / 2007 | le GREID Lettres

Par
Catherine Vigourt, Lycée Berlioz à Vincennes (94)

Manuel de référence : Français première/Bordas

(auteurs : Aviérinos, Labouret, Prat)

Objet
1 : l’esprit des Lumières

Objet n ° 2 : la poésie
Objet n ° 3 : le théâtre
Objet n ° 4 : Essai, dialogue, apologue
Objet n ° 5 : le biographique

Programme
spécifique des littéraires :
Objet n ° 6 : l’épistolaire
Objet n ° 7 : les réécritures

 

Objet 1 : l’esprit des Lumières

 

Oeuvre complète
en lecture analytique : MONTESQUIEU,
LETTRES PERSANES, 1721

Quatre extraits privilégiés :
- Lettre 30 : "Comment peut-on être Persan ?"
- Lettre 46 : Religion et tolérance
- Lettre 146 : La Régence en accusation, de "J’ai vu
la foi".... fin.
- Lettre 161 : Le Sérail, épisode final

Une séquence : l’écriture
au service de la liberté

objectif dominant : identifier les idées nouvelles et aspirations
formelles inédites à travers un groupement révélateur
de l’esprit des Lumières.
1. Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, 1784, "Hommes
plus qu’ingrats", manuel Bordas 83
—> la cause des femmes
2. Voltaire, Dictionnaire philosophique, 1764, "Manger
son blé en herbe", manuel Bordas 274
—> la modernité intellectuelle et sociale
3. Laclos, Les Liaisons dangereuses, 1782, "Ce
n’est pas ma faute", Bordas 422
— > la question libertine
4. Diderot, Jacques le Fataliste, 1780, incipit (photocopie)
—> l’innovation romanesque

A noter que le texte 1 (Beaumarchais) sera relié à
l’étude du genre théâtral, le texte 2 (Voltaire)
à la littérature d’idées/objet 4 ; pour les
L, le texte de Laclos sera mis en rapport avec l’épistolaire
et l’incipit de Diderot, revu par Kundera, avec les pratiques de
réécriture.

documents annexes
Iconographie : tableaux de Greuze et Fragonard, Bordas p. 86

Haut de la page

Objet n ° 2 : la poésie

 

Oeuvre complète en lecture cursive
 : BAUDELAIRE, LES FLEURS DU MAL , 1857

(axe privilégié : modernité de l’univers baudelairien)

Une séquence autour d’un groupement
 : 1870-1950 : les poètes et la guerre

objectifs : reconnaître l’expression poétique dans
sa singularité, souligner en quoi elle marque l’histoire
littéraire et culturelle ; mieux identifier registres, points
de vue et destinataires.
- Rimbaud, Poésies, 1870, "Le mal"
(photocopie)
- Apollinaire, Calligrammes, 1916, "Ecoute la
pluie" (photocopie)
- Char, Feuillets d’Hypnos, publication 1946 "La
contre-terreur..." (manuel p. 229)
- Prévert, Paroles, 1945 "Familiale"
(manuel p. 232)

textes annexes (photocopies)—> séquence sur la
spécificité du travail poétique sur le langage
 :
- "l’Huître" vue par Larousse (Grand dictionnaire)
et par Francis Ponge (Le Parti pris des choses)
- "Les fenêtres" vues par Baudelaire (Petits
poèmes en prose
) et Jacques Brel (chanson de 1961)

Haut de la page

Objet n ° 3 : le théâtre

 

Oeuvre complète en lecture analytique
 : MUSSET, LORENZACCIO, 1834

Quatre extraits privilégiés :
-I, 4 : "Allons donc, vous me mettriez en colère (...)
chez ta mère" : L’ arrogance du Duc.
-II, 4 : du début à "quelque chose qui l’étonnera"
 : Lorenzo et son "spectre".
-III, 3 : "Tu me demandes pourquoi je tue Alexandre (...) Le
tribunal de ma volonté" : Lorenzo dévoile son
projet à Philippe Strozzi.
-V, 6 : "Votre gaieté est triste (...) Je vais faire
un tour au Rialto" : Lorenzo avant sa mise à mort.

textes complémentaires dans le manuel p. 441-442
 : séquence sur la genèse de l’oeuvre.
- extrait de Marguerite de Navarre, l’Heptaméron,
1559
- extrait de VARCHI (1502-1565), Chroniques florentines
- extrait de Georges SAND, Une conspiration en 1537 , 1833

(à noter que cette séquence enrichira l’étude
des réécritures en L)

version filmée ou représentation à déterminer
(voir mise en scène de Lavaudant au Français, 1989
 ?)

en L, exploitation de documents annexes à déterminer
dans le manuel p.503 et suite : le drame romantique.

Haut de la page

Objet n ° 4 : Essai, dialogue, apologue

 

Une oeuvre complète en lecture
analytique : VOLTAIRE, CANDIDE,
1759

Objectif : le conte philosophique, genre multiforme de la littérature
d’idées
A noter : mise en relation avec l’étude de l’esprit des Lumières
(objet 1)
Trois extraits privilégiés (à déterminer
- dont obligatoirement le dialogue avec le nègre de Surinam,
chapitre 19)

ET un groupement de textes
 :
Objectif : appréhender quelques facettes de la forme argumentative
au XVII et XVIIIe s
Deux séquences :
1. Éloquence et raison :
- l’art oratoire : Bossuet, Oraison funèbre d’Henriette
d’Angleterre
1670, manuel p.279, l.1 à l.22
- ironie et démonstration : Voltaire, Dictionnaire
philosophique
, 1764 "manger son blé en herbe",
manuel Bordas 274 (cf objet 1)

2. Imagination, démonstration :
- la fable chez La Fontaine "Le pouvoir des fables",
deuxième partie (Fables, livre 8 publ. 1668-94)
+ en L, La Fontaine, "Les deux coqs", manuel p.444
(cf objet d’étude 7)
- l’utopie chez Montesquieu : l’épisode des Troglodytes,
Lettres persanes (limites à préciser)

Textes annexes :
- Incipit d’Enfance de Nathalie Sarraute, dialogue ou délibération
 ?
- Huxley, Le Meilleur des mondes, utopie et science-fiction
 ? (extrait Bordas p. 332)

Lecture cursive pour les L seulement :
- l’essai : Sartre, Qu’est-ce que la littérature ?

Haut de la page

Objet n ° 5 : le biographique

Oeuvre complète en lecture analytique
 : Nathalie SARRAUTE, ENFANCE, 1980

- p. 66-67 : "Joie, oui, peut-être"
- p. 101-103 : à partir de "Elle a été,
cette dernière idée-là" jusqu’à
"n’importe quel repas"
- p. 215-216 : de : "j’aimais ce qu’était" jusqu’à
"Mais cela me suffit"
- p. 272-274 : "Dis-moi, est-ce que tu me détestes ?"

ET un groupement de textes donnant
lieu à une séquence "écriture et mémoire"

Objectifs : à travers des textes emblématiques du
genre entre XVIIIe et XXe, approcher la diversité des formes
et des fonctions du récit autobiographique.

Ces extraits ont fait l’objet de lectures analytiques.
- Rousseau, Confessions, 1770, "une chasse aux
pommes qui me coûta cher", manuel p. 368
- Chateaubriand : Mémoires d’Outre-tombe, 1848,
"la grive de Montboissier", manuel 362
- Proust : Du côté de chez Swann, 1913,
"le goût du morceau de madeleine", manuel p 393,
l. 34 à 59
- Perec, W ou le souvenir d’enfance, 1975, "ma
mère m’accompagna à la gare de Lyon" (photocopie)

lecture intégrale cursive : Jean-Paul Sartre,
Les Mots

Documents annexes intégrés dans des séquences
spécifiques :
- Récits d’enfance et de jeunesse :
étude comparative de trois textes (Vallès, L’Enfant ;
Gide, Si le grain ne meurt ; Stendhal, Vie d’Henry Beyle
- photocopies)
- Vécu de poète et regard de biographe :
Verlaine : poèmes d’emprisonnement ("Le ciel est par-dessus
le toit" et "Ecrit en 1875" mis en relation avec
la biographie d’H. Troyat - photocopies)

Haut de la page

°°°°°°

PROGRAMME SPECIFIQUE
DES LITTERAIRES

 

Objet n ° 6 : l’épistolaire

 

Lecture intégrale cursive
 : LACLOS, LES LIAISONS DANGEREUSES

Objectifs dominants : les fonctions affectives, argumentatives,
esthétiques du genre épistolaire, les spécificités
de l’écriture.

 

Ces extraits ont fait l’objet d’études
analytiques
(à l’exception des trois derniers) regroupées
en trois séquences :

1. La lettre authentique  : réalité privée,
réalité publique
- Sévigné, Lettres, "la chose la
plus étonnante", manuel p 408
- Diderot, Lettres à Sophie Volland, "L’amour
par molécules", photocopie

2. La lettre et le roman : roman par lettres ... et lettres
dans le roman
- Laclos, Liaisons dangereuses, "ce n’est pas
ma faute" (cf objet 1)
cf Montesquieu, Lettres persanes, (cf objet 1)
- Flaubert, Madame Bovary, lettre de rupture de Rodolphe
(photocopie)
- Gide, Les Faux-Monnayeurs, lettre de Bernard à
son père (photocopie)

3. La lettre à dimension "esthétique"
 : de la confidence au manifeste
- Rimbaud, à Izambard : Lettre du "Voyant"—>
photocopie (+ mise en relation avec extrait/ biographie de J.J.
Lefrère cf objet 5)
- Flaubert, Lettre à Louise Colet, manuel p. 414 (l.24
à 47)
- Rilke, Lettre à un jeune poète, photocopie
- Van Gogh : Lettre à son frère Théo,
photocopie (+ mise en relation avec notice biographique /objet 5)
(Ces trois derniers extraits figureront au titre de documents annexes)

Haut de la page

Objet n ° 7 : les réécritures

 

Un groupement de textes traité
en trois séquences

Objectif : on s’attachera à montrer comment un texte de référence
peut être retravaillé - imitation à intentions
diverses, modulation, transposition et adaptation en fonction de
situations nouvelles -, mais aussi comment l’écrivain est
souvent le "réécrivain" de son oeuvre.

1. Imiter, transposer, parodier deux extraits en lecture
analytique
- La Fontaine, Fables, "Les deux coqs",
manuel p 444 (cf comparaison avec la fable-mère d’Esope)

- Viard et Zacharias, le Mytheux : Lorenzaccio/ Laurent
Sachot en roman policier (photocopie)

2. Revisiter un mythe : la descente aux enfers
- trois extraits d’Homère, Virgile, Dante en documents annexes
- iconographie : Gustave Doré, graveur de l’enfer (trois
planches de La Divine Comédie)

- lecture analytique :
Céline, Voyage au bout de la nuit, 1932, "des
pleins nuages d’anges" (photocopie)

3. Revisiter son oeuvre :
- Baudelaire, "L’Invitation au voyage" : lecture
analytique des deux dernières strophes du poème en
prose (publ. 1869), mise en relation avec la version versifiée
(Les Fleurs du Mal) Manuel p. 461-462

- Duras : L’Amant, 1984 manuel p. 384 (lecture analytique),
mis en relation avec la version ultérieure de la même
rencontre dans L’amant de la Chine du nord (photocopie)

Lecture cursive : KUNDERA, Jacques et son maître,
hommage à Denis Diderot en trois actes
(coll. Folio)
Comparaison entre l’incipit de Kundera et celui de Diderot (cf objet
d’étude 1, texte 4)