Lettres
&
Langues et culture de l'Antiquité

  Accueil > Lycées > Archives > Séquence 1re : le Biographique, de la vie de soi à la vie d’autrui

Séquence 1re : le Biographique, de la vie de soi à la vie d’autrui

20 / 06 / 2007 | le GREID Lettres

 

Comment associer sur un mode raisonné les différentes activités d’enseignement : lecture, écriture, apprentissage de l’oral ?

Objectifs :

Etude d’un genre : le biographique et ses diverses formes
- les enjeux du genre
- le registre polémique ou « hagiographique »
- la naissance du genre

Compétences visées :
- reconnaître les différents genres appartenant au biographique et savoir les distinguer
- repérer les différents procédés rhétoriques utilisés pour agir sur le destinataire
- savoir les réinvestir

Par Josée Yonnet, lycée Gaston-Bachelard, Chelles .

Télécharger cette séquence au format texte

Séance 1 (1 heure) - Chateaubriand, extrait de la Préface testamentaire, tome I des Mémoires d’Outre-Tombe, 1850

- Voir le texte -

Objectifs notionnels :

- Un genre autobiographique : les mémoires , ses caractéristiques.

- Les enjeux de l’autobiographie

Objectifs culturels :

- Rappel de la naissance du genre cf : les Confessions de Rousseau

- Lecture

Faits de langue :

- L’emploi du passé composé

- les verbes pronominaux

Oral :

- lecture à voix haute du texte (par un ou deux élèves)

- Décrire la personne de Chateaubriand telle qu’elle apparaît dans cet extrait

- Quels sont les procédés utilisés par l’auteur pour se présenter au lecteur ?

- Quelle est son intention ?

Lecture : lecture cursive de l’ensemble de la Préface testamentaire en vue d’une présentation orale

Ecrit : comment comprenez-vous le dernier paragraphe ? Etudiez le rôle des métaphores

 

Séance 2 (2 heures) - Chateaubriand, extrait livre IV

- Voir le texte -

Objectifs notionnels :

- La place du portrait dans le genre autobiographique

- Peindre autrui, c’est encore parler de soi

- Le registre polémique, ses procédés

Objectifs culturels :

- Connaissance d’une époque historique : de l’Empire à la Restauration

- Un grand stratège politique : Talleyrand

Faits de langue :

- Les formes de la négation

- Sa fonction dans le portrait

Oral :

- reprise rapide des découvertes de la séance précédente

- Imaginez un dialogue entre Château briand et Talleyrand, pour cela prenez appui sur les procédés mis en place par l’auteur dans chacun des deux textes.

Lecture : lecture analytique de l’ensemble du passage. Visée polémique du texte

Ecrit :

- Faites un commentaire du texte, en vous attachant à mettre en lumière l’image que l’auteur donne de Talleyrand

- imaginez le portrait que Talleyrand pourrait faire de Chateaubriand. Choisissez un registre et adaptez les procédés que vous employez à ce choix.

 

Séance 3 (1 heure) - H.R. Lottman, extrait de la biographie d’A. Camus

- Voir le texte -

Objectifs notionnels : parallélisme entre la biographie et l’autobiographie

- au plan énonciatif

- à celui des enjeux

Objectifs culturels :Rappel diachronique de l’évolution du genre : de la vie des hommes illustres, à celle des écrivains et créateurs en tous genres et aujourd’hui à celle des gens du show-biz.

Oral :

- rapide rappel du genre des mémoires (distinct des « confessions »)

- à partir d’une recherche documentaire présentation des « zouaves »

Lecture : lecture cursive du Premier Homme de Camus en vue d’un exposé oral en fin de séquence (au moins 15 jours après).

Ecrit : Présentez la biographie réelle ou fictive de votre grand-père ou grand-mère ou de toute autre personne de votre choix. Organisez votre propos en fonction de la visée et du registre que vous aurez choisis.

 

Séance 4 (2 heures) - Camus, Le premier Homme

- Voir le texte -

Objectifs notionnels : Le roman autobiographique : points communs et différences avec la biographie

Objectifs culturels :

- Les romans autobiographiques dans l’histoire littéraire

- Leur place dans la littérature du XIXème et du XXème siècle.

Faits de langue :

- Les niveaux de langue, la syntaxe dans le langage parlé

- Le dialogue dans le genre romanesque : sa construction , son fonctionnement et son rôle.

Oral :

- différences et ressemblances entre les deux textes portant sur le même « sujet »

- D’après vous, pourquoi un auteur choisit-il le roman autobiographique plutôt que la franche autobiographie ? Justifiez votre propos.

Lecture : lecture de quelques lettres de Poilus publiées dans la collection Librio (en classe et à la maison).

Ecrit :

- transposez le dialogue en récit. Vous pouvez utiliser toutes les formes du discours rapporté hormis le discours direct.

- Grâce à la lecture des lettres des Poilus, imaginez la lettre que le père de Camus aurait pu écrire à sa femme alors qu’il se trouvait au front.

 

Séance 5 (2 heures) - L’extrait de Malraux et celui de J. Lacouture

- Voir les textes -

Objectifs notionnels : L’écrivain et son biographe

Faits de langue : Les pronoms personnels dans les deux textes

Oral :

- qu’apprenons-nous sur Malraux à travers le propos de jean Lacouture. Imaginez le type d’homme qu’il était.

- débat régulé sur l’intérêt du genre biographique (classe divisée en deux ) Nécessité de la prise en compte du point de vue d’autrui pour répondre. Rôle de la concession ;

Ecrit : rédigez le texte que Malraux a pu écrire pour justifiez son refus de rentrer à l’Académie française

 

***

 

Prévoir une séance supplémentaire pour l’exposé oral concernant Le premier Homme.

Prolongement de la séquence par l’étude d’une O.I. La vie de Marianne de Marivaux : autre aspect du genre biographique : la fausse autobiographie ou biographie fictive.

N.B. Il n’est absolument pas indispensable que l’on trouve les trois activités (lecture, écriture, oral) à chacune des séances, il est même préférable de prévoir des séances à dominante lecture, écriture ou orale. Ici elles sont données à titre d’exemples, de possibilités.mais on peut et doit faire des choix !